Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Education : vers l’intégration de l’ODD4 dans les politiques et la planification sectorielle

Congo-Brazzaville, 29 août – (CONGO-SITE) - Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a ouvert, le 29 août dernier à Brazzaville, l’atelier d’intégration de l’Objectif de Développement Durable n°4 (ODD4) dans les politiques et la planification sectorielle. Cet atelier organisé en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) vise l’apprentissage inclusif, équitable efficace et pertinent dans l’ODD4-éducation 2030.



Education : vers l’intégration de l’ODD4 dans les politiques et la planification sectorielle
L’ouverture de cet atelier a eu lieu en présence des directeurs généraux et centraux, des chefs d’agences du système des Nation Unies au Congo et de l’inspecteur général de la commission nationale congolaise pour l’UNESCO ainsi que du représentant de l’UNESCO Vincenzo Fazzino.

L’objectif principal de cet atelier est permettre aux acteurs nationaux du système éducatif à s’approprier la méthodologie d’intégration de l’ODD4 dans les documents des politiques éducatives en vue d’en faciliter l’intégration dans les instruments de planification et des politiques sectorielles.

Il s’agit notamment d’analyser la stratégie sectorielle de l’éducation 2015-2015 à la lumière des cibles spécifiques de l’OOD4-éducation 2030 ; de mettre à jour le répertoire des indicateurs de pilotage du système éducatif ; de réexaminer en fonction de tout cela, le modèle de simulation qui oriente la stratégie sectorielle de l’éducation.

A cette occasion Vincenzo Fazzino a laissé entendre que depuis 2015 la communauté internationale a adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030 et ses 17 objectifs, dont le quatrième est consacré à l’ODD4 qui vise d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

« Cet ODD est assorti d’un ensemble de cibles devant assurer une éducation de qualité pour tous ainsi que des possibilités égales d’apprentissage tout au long de la vie » a- t -il poursuivi tout en ajoutant que au cours de la même année , le forum mondial de l’éducation a adopté le nouveau programme transformateur et mobilisateur pour l’éducation à l’horizon 2030, à travers la « Déclaration d’Incheon » ; qui souligne le rôle vecteur et catalytique de l’éducation dans la réalisation des autres ODD. 

Il a expliqué que ces engagements internationaux impliquent de penser l’éducation et d’envisager une nouvelle conception de l’éducation afin d’intégrer l’ODD4 dans la planification nationale de l’éducation. 

Education : vers l’intégration de l’ODD4 dans les politiques et la planification sectorielle
« Cette intégration renvoie à l’analyse de l’alignement des documents de politiques éducatives, notamment de la stratégie sectorielle de l’éducation (SSE) 2015-2025 et de tous les instruments qui ont concourus à son élaboration, aux cibles de l’ODD4 » a indiqué Vincenzo Fazzino.

Pour lui, l’atelier d’intégration de l’OOD4 trouve une opportunité particulièrement favorable en République du Congo qui vient valider son Programme National de Développement  (2015-2022), dont l’un des piliers est la réforme en profondeur du système éducatif par la valorisation du capital humain, afin de construire le soubassement d’un développement durable et inclusif.

« La mise en œuvre des ODD sur le plan national se veut la traduction de la ferme volonté du gouvernement à préserver l’environnement, à soutenir une croissance durable et inclusive et à lutter contre la pauvreté qui sévit encore durement, notamment auprès des couches vulnérables » a souligné le ministre Anatole Collinet Makosso.

Il a rappelé que l’ODD a été lancé le 12 décembre 2016 et après analyse stratégique de l’alignement du PND 2012-2016 au programme 2030, et la définition des objectifs prioritaires pour le Congo, une identification de 14 ODD et 74 cibles qui ont été par la suite intégrés dans le PND 2018-2022.

« Au niveau de l’école, les données de la stratégie sectorielle de l’éducation montrent que des progrès significatifs sur le plan quantitatif ont été réalisés au cours de ces dernières années. Selon les statistiques ; on observe une évolution positive de la couverture scolaire à tous les niveaux su système éducatif. Mais l’accent doit être mis désormais sur la qualité de l’éducation » a précisé le ministre.

Il a ensuite évoqué le renforcement du système d’évaluation allant de l’intensification des mesures de lutte contre la fraude scolaire , au recyclage à partir de l’année prochaine en classe inférieure pour les élèves éprouvant d’énormes difficultés d’apprentissage avec risque de décrochage scolaire du fait de la non maitrise des acquis scolaires de base.

Le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation Anatole Collinet ; a salué la quête d’éducation de qualité qui se traduit par l’ouverture des lycées d’excellences, des lycées interdépartementaux et scientifique pour la préparation  de l’élite nationale et à revisiter les programmes pour les rendre plus compatibles avec la vie réelle. Il a annoncé notamment l’inclusion des modules comme la protection de l’environnement, la culture à la citoyenneté responsable à l’éducation pour la paix et le respect genre.

Toujours dans le cadre de l’éducation que le ministre en charge de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation Anatole Collinet, perçoit comme le défi du siècle, il a reçu en audience son partenaire de l’UNESCO Vincenzo Fazzino peu avant l’ouverture de cet atelier portant sur l’intégration de l’ODD4 dans les politiques et la planification sectorielle. Les questions sur l’éducation au Congo étaient au centre de cette rencontre.
 

Kury Kounga


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 7757 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 4657 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces