Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Diplomatie : Valentin Ollessongo salue l’excellence des relations congolo-camerounaises


Brazzaville, 23 mai (CONGO-SITE) - Au cours du point de presse qu’il a donné suite à la belle prestation des troupes congolaises au défilé marquant la fête de l’unité du Cameroun, le 20 mai dernier à Yaoundé, l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Congo au Cameroun, Valentin Ollessongo, a réaffirmé que les relations entre le Congo-Brazzaville et le Cameroun étaient « sur de bons rails».



Valentin Ollessongo, l'ambassadeur du Congo au Cameroun lors du point de presse
Valentin Ollessongo, l'ambassadeur du Congo au Cameroun lors du point de presse
Après avoir pris part, aux côtés des autres diplomates accrédités au Cameroun, à ce défilé au boulevard du 20 mai, avec la belle prestation de  ses compatriotes, Valentin Ollessongo s’est adressé à la presse.

Devant tout un panel de journalistes, il est revenu sur les liens d’amitié existant entre les Chefs d’Etats congolais et camerounais et sur leur engagement dans la gestion des affaires de la communauté.

Le diplomate congolais a signifié le cadre de la collaboration qui lie les deux Etats par les sessions des commissions mixtes, qui se tiennent régulièrement. Il fait savoir que les deux pays gèrent des grands projets sur le plan économique à savoir. Parmi lesquels, le corridor Keta-Djoum, actuellement en très bon état d’avancement ; le barrage de Chaulet qui servira au transport de l’énergie dans les deux pays ; les activités de l’Université Inter-Etats de Sangmélima.

L’installation, récemment, d’un Consul du Cameroun à Ouesso dans la Sangha, un département du Congo situé au Nord du pays, est l’expression de la volonté des deux Chefs d’Etats, a-t-il souligné.

Sur le plan culturel, le Congo et le Cameroun partagent les mêmes peuples. Ce qui justifie l’existence des accords de jumelage entre les villes de Sangmélima (Cameroun) et Owando (Congo).

Répondant aux questions de la presse, en rapport avec le défilé du 20 mai 2019, Valentin Ollessongo a indiqué que le choix d’une frange de l’armée congolaise n’était pas un hasard, mais plutôt le fruit d’une bonne collaboration entre les deux armées. Il a ajouté que plusieurs agents de la force de l’ordre congolaise sont formés au Cameroun, précisément à EIFORCES, Ecole de Police, à l’EMIA et à l’Ecole de guerre de Simbok. Tout comme, ceux du Cameroun sont formés au Congo.

Le contingent congolais s’est taillé une part belle lors de ce défilé, par leur chorégraphie exceptionnelle, sous la supervision du chef d’état major général, suscitant ainsi des applaudissements de tous bords.

S’agissant de la coupe du Cacao qui sera organisée prochainement à Ouesso, un appui du Cameroun sera proposé à l’Ambassadeur pour appréciation et conduite à tenir.

Il sied de signaler qu’une équipe de reportage de l’émission « Armée et Nation » a couvert ce point de presse. Une fois de plus l’armée congolaise vient d’être honorée par le peuple camerounais, pour avoir apporté main forte à ce pays frère lors de ce grand défilé civil et militaire.
 
Le diplomate congolais a terminé son point de presse en remerciant le peuple camerounais pour l’accueil et l'hospitalité légendaire accordé aux frères d'armes du Congo et spécialement au Président de la République, Paul Biya.

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21658 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12288 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces