Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Des acteurs de l’Internet d'Afrique Centrale en conclave à Brazzaville


Brazzaville, 13 décembre (CONGO-SITE) – L’édition 2018 du Forum sur la Gouvernance Internet de l'Afrique Centrale s’est ouverte ce 13 décembre au siège de l'Agence de Régulation des Postes et des communications électroniques (ARPCE).



Photo de famille.
Photo de famille.
Cette session se tient sous le thème :  «Economie numérique, blockchain, opportunité de développement et de l’innovation en Afrique Centrale ». La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de plusieurs invités, notamment les représentants de l’UA, de l’ICANN et des organisations internationales ; des directeurs généraux des structures publiques et privées, ainsi que des acteurs du développement du digital.

Ouvrant les travaux enlieu et place du ministre des Postes, des communications et de l’Economie numérique empêché, le directeur général l’ARPECE, Yves Castanou, a remercié les instances dirigeantes de l’IGF pour le choix porté sur Brazzaville pour la tenue de cette importante rencontre des acteurs de l’internet dans la sous-région.
  
 Yves Castanou a indiqué que les Etats et les gouvernements de la sous-région devraient s’investir à améliorer non seulement l’accès mais davantage garantir une bonne gestion de l’Internet pour les populations et les services.

« Dans ce sens, nous nous réjouissants des deux objectifs que s’est fixés l’IG et qui sont d’une importance majeure à savoir : mettre en place un processus africain coordonné vis-à-vis des enjeux liés à la gouvernance de l’internet en Afrique et renforcer le modèle du dialogue multi-acteurs pour la gouvernance de l’internet en Afrique à travers les forums nationaux et sous-régionaux », a t-il déclaré. 
 
Trois communications ont été faites, portant sur « la présentation du forum sur la gouvernance de l’internet » ; « la présentation du programme YouthCom » et « la jeunesse congolaises face à l’espace cybernétique ».
 
Le docteur Christian Bope, président du conseil d’administration de l’African Network information centre (AFRINIC), qui a présenté le premier sous-thème s'est focalisé sur les objectifs du FGI. Danielle Ouanounga, présidente de Youth.Com, pour sa part, a présenté le programme Youth.Com et l’association éponyme qui va porter ce programme. Ce programme consiste à mobiliser les jeunes, à les sensibiliser à la gouvernance mondiale de l’Internet. C’est un programme de l’ICANN qui œuvrent à la préservation de la sécurité, la stabilité et l'interopérabilité de l'Internet.
 
Christopher Okira, quant à lui, a axé sa communication autour des astuces simples, que tout le monde peut s’en servir dans l’Intérêt pour protéger son identité numérique, notamment : lire les termes et les conditions de nos logiciels et applications avant de les accepter de les installer ; garder à jours nos applications et logiciels ; l’utilisation d’antivirus. 

L’Internet ne cesse de s’étendre et l’Afrique devient de plus en plus un marché majeur. Selon les derniers chiffres de l’Internet Live Stats, l’Afrique compte désormais près de 281 millions d’internautes pour un taux d’accès moyen d’à peine 23%. De nombreuses études indiquent une augmentation rapide de ce taux. Ce qui met en exergue un des enjeux majeurs de la pertinence de l’Internet sur le continent, à savoir : la vulnérabilité face à la cybercriminalité.
 
Le Forum sur la gouvernance de l’Internet (FGI ou IGF Internet Governance Forum, en anglais) est une plateforme mondiale et multi-acteurs de débat sur l’ensemble des questions de politique publique relatives à l’Internet. Il  a été créé en 2005, à Tunis, par le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI).

Lionel Obargui



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 17396 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 9808 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces