Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Dangote Cement Congo officiellement mise en exploitation

L’usine Dangote Cement Congo SA, filiale de Dangote Cement Plc, elle-même filiale du Groupe Dangote, implantée au village Mfila, dans le district de Yamba, (département de la Bouenza), a été inaugurée le 23 novembre 2017, par le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso.



Dangote Cement Congo officiellement mise en exploitation
La cérémonie a été marquée par la présence de quelques membres du Gouvernement congolais, de deux Ministres Senior du Gouvernement Fédéral du Nigeria, notamment Dr Kayode Fayemi des Mines solides, et Dr Okechukwu Enelamah de l’Industrie, du Commerce et des Investissements ; du président de Dangote Cement Plc, Aliko Dangote ; ainsi que plusieurs autres personnalités.
 
Avec une capacité de production annuelle d’environ 1,5 million de tonnes, Dangote Cement Congo SA devient la plus importante cimenterie du Congo-Brazzaville. Les travaux de construction de cette usine ont été lancés en 2014, pour un coût global estimé à plus 300 millions de dollars américains. Ils devraient prendre fin en octobre 2014. Mais, ils ont connu un retard suite aux travaux de construction du pont sur la rivière Niari, sur l’axe routier Bouansa-Mouyondzi. L’ancien pont d’une capacité de 25 tonnes, ne pouvant pas accueillir des engins de grand tonnage pour l’acheminement des matériaux sur le site de la cimenterie, il a fallu d’abord construire un nouveau de grande capacité. Finalement, le premier sac du ciment de l’usine est sorti le 7 août 2017.
 
La société a offert 1600 opportunités d’emplois dans sa phase de construction. L’usine devrait  démarrer avec un effectif de 300 employés. Dans sa phase opérationnelle et permet de créer près de 500 emplois directs et 250 emplois indirects.
 
Le président Aliko Dangote a affirmé que «l’entrée de Dangote Cement sur le marché a permis de stabiliser les prix du ciment dans la région de la Bouenza». Effectivement, le prix du sac de ciment a baissé sur le marché national. De 13.000 francs CFA en 2012, il est à 4000 francs CFA actuellement à Brazzaville.
 
L’ajout de 1,5 millions de tonnes par an de Dangote Cement vient doubler la production de ciment au Congo. En effet, les besoins nationaux en ciment au Congo sont estimés à environ deux millions de tonnes par an. Or, les premières usines ne couvraient que partiellement ces besoins : la cimenterie de Hinda dans le Kouilou (500.000 tonnes extensible à 1.000.000 par an) ; l’usine Forspak à Dolisie (400.000 tonnes par an) ; la Société nouvelle des ciments du Congo à Loutété (300.000 tonnes par an). Dangote

Le Président Denis Sassou N'Guesso coupant le ruban symbolique
Le Président Denis Sassou N'Guesso coupant le ruban symbolique
Dans le cadre de la responsabilité sociétale, sans attendre la stabilisation de la production de l’usine, la société a déjà commencé à réaliser des projets dans le département. On peut citer, entre autres, la construction d’une route longue de 30 km autour de Yamba, pour un coût des travaux global de 240 millions de francs CFA ; la construction d’une école d’une valeur de 70millions de francs CFA ; la construction du pont sur la rivière Niari, sur l’axe routier Bouansa-Mouyondzi ; l’octroi des bourses d’études aux élèves dans les communautés d’accueil ; etc. 

Le président Aliko Dangote a indiqué que la Dangote Cement Congo SA «va stimuler l’économie congolaise, préserver les devises qui devraient, autrement, être consacrées aux importations du pays, et créer des opportunités d’emplois tout au long de la chaîne de valeur». Il a salué le soutien et les encouragements du Chef de l’Etat et du gouvernement congolais, grâce auquel son groupe a pu réaliser le projet, depuis la phase de conception du projet jusqu’à la phase de la mise de sa mise en service.
 
«Je dois avouer que les mesures de réforme économique audacieuses mises en place par l’administration du Président Denis Sassou N’Guesso se sont avérées très salutaires (…) Son soutien nous a encour agés à redoubler d’efforts pour que ce projet devienne une réalité ».  
 
Le président Aliko Dangote n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance au Président et au Gouvernement nigérians dont le soutien a contribué efficacement à réalisation de ce projet.
 
Le ministre d’Etat congolais, ministre de l’Industrie, Gilbert Ondogo, a réitéré le soutien du gouvernement congolais aux activités, tout en rassurant que ces activités seront menées sans ambages. Car, a-t-il laissé entendre, la mise en service de cette usine conforte la volonté du gouvernement congolais de doter le pays de plusieurs cimenteries afin de réduire le coût des matériaux de construction tant chez l’Etat que chez les populations.
 
Avant la visite de quelques compartiments de l’usine, Aliko Dangote dans l’Ordre du mérite congolais par le Président Denis Sassou N’Guesso.

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21667 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12294 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces