Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : le Japon accorde une aide financière aux populations vulnérables du Pool

Brazzaville, Congo (CONGOSITE) – Un accord de don relatif au projet d’appui à la promotion des moyens de subsistance durable dans le département Pool a été signé le 12 février à Brazzaville entre le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo, et le représentant de la Banque mondiale, Djibrilla Issa. C’était en présence de l’ambassadeur du Japon en République du Congo, Hiroshi Karube.



Photo d’illustration
Photo d’illustration
Cet appui financier, qui s’élève à plus de 1,3 milliard de francs CFA, du Fonds japonais de développement social sera géré par la Banque mondiale. Il est destiné au financement d'un projet de promotion des moyens de subsistance durable en faveur des populations vulnérables dans le département du Pool, notamment les jeunes, les veuves, les filles-mères et les handicapés.
 
Ces derniers bénéficieront d’un vaste programme de réinstallation et d’activités agro-pastorales. Le projet se déploiera dans trois districts du Pool : Goma Tsé-tsé ; Kinkala et Mindouli. Il sera coordonné par le Haut-Commissariat à la réinsertion des Ex-combattants, principal organisme gouvernemental responsable de l’exécution du projet.
 
Le Haut-Commissariat s’adjoindra les services de l’unité de mise en œuvre du projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale (PDAC), qui dispose des capacités requises pour accélérer la mise en œuvre.
 
Les activités du projet seront menées sur le terrain par des partenaires opérationnels sélectionnés sur la base de critère de transparence et d’efficacité. Le haut-commissariat mettra également en place un comité de pilotage du mécanisme de suivi qui assumera la charge de superviser l’exécution et le suivi des projets, de coordonner et planifier la collaboration entre le gouvernement et les partenaires afin de maximiser les résultats du programme.
 
Selon la ministre du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Ingrid Olga Ebouka Babaka, cette arrive à point nommé. «Il faut restaurer l'autorité de l'Etat. L'Etat doit pouvoir apporter toutes les garanties pour que les populations retrouvent une capacité à travailler, à répartir vers leurs activités quotidiennes. C'est en cela que ce don est particulièrement important pour nous le Congo », a-t-elle dévoilé.
 
L’aide financière du Japon va toucher également le volet Démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR), qui est lui-même diversifié. «Le DDR est un tout. On ne peut pas s'occuper rien que des ex-combattants sans s'occuper des populations civiles qui ont aussi beaucoup souffert. Donc, ce don (japonais) concerne le relèvement communautaire », a dit le Haut-Commissaire à la réinsertion des ex-combattants, Euloge Landry Kolélas.  
 
Le représentant résident de la BM au Congo Djibrila Issa, a relevé un fait : «Il est temps de passer des projets d'urgence à des projets d'avenir, car l'absence des perspectives d'avenir mène au désespoir et le désespoir peut mener à la violence».  
 
Selon lui, ce projet a pour objectif l’amélioration de l’accès des populations les plus vulnérables aux moyens de subsistance, en favorisant les opportunités économiques dans le département du Pool, leur offrant ainsi la possibilité de penser leur avenir.

Diane Ondélé


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 1278 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 1190 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces