Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : la Cameps envisage de couvrir les besoins nationaux en médicaments à 80%


Brazzaville, 18 juin – (CONGO-SITE) – L’un des entrepôts réhabilités de la Centrale d’achat des médicaments essentiels et produits de santé (Cameps) a été réceptionné le 17 juin 2019 à Brazzaville par la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo, qui a signifié que le défi à relever dans un avenir proche pour cette structure était de couvrir 80% des besoins nationaux en médicaments.



Congo : la Cameps envisage de couvrir les besoins nationaux en médicaments à 80%
L’objectif à court terme de la Cameps est de mettre suffisamment de produits à la disposition des formations sanitaires publiques et privées, pour mieux répondre aux attentes toujours croissantes en la matière.

« Il s’agit de disponibiliser les médicaments et autres produits de santé géographiquement sur toute l’étendue du territoire national et financièrement, donc à moindre coût, au profit de la population, notamment les couches les plus démunies », a-t-elle déclaré. Elle a salué les efforts consentis par le Fonds mondial dans le renforcement de la chaîne d’approvisionnement de la Cameps, avec un impact positif sur le système de santé au sens large du terme.

D’ailleurs, elle a mis en relief le rôle clé que jouent et continuent de jouer les partenaires : Fonds mondial, Unicef, OMS, la Croix-Rouge française, l’Agence française de développement, etc., pour aider la Cameps à atteindre l’objectif fixé.

Le directeur général de la structure, le Dr Max Maxime Makoumba-Nzambi, a indiqué que la Cameps projetait de réhabiliter l’ensemble de ses entrepôts pour disposer des espaces de stockage supplémentaires. Il aussi fait savoir que la Cameps recevra sa première dotation en médicaments essentiels génériques grâce au partenariat entre l’Unicef et le ministère de la Santé. Une offre qui permettra de disponibiliser au moins 40% des besoins en médicaments essentiels.

« Une surface de stockage de 381m2 à Brazzaville et 500m2 à Pointe-Noire afin d’augmenter la capacité de stockage à 3000m2 au niveau de la capitale », a-t-il révélé.

A cette occasion l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, était aux cotés de la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo, il a garanti que le soutient de la France à l’amélioration du système de santé congolais. Il  a rappelé qu’il y a 2 ans ces pays ont renforcé leur coopération dans le domaine sanitaire, notamment dans le cadre de la lutte contre les faux médicaments, a rappelé le diplomate.

Aussi, pour l’efficacité de l’action menée par la Cameps, la France a mis à disposition deux experts qui participeront à l’élaboration du plan de développement stratégique de la Centrale d’achat des médicaments essentiels et produits de santé 2020-24.

« Consciente des enjeux sanitaires en Afrique en général et au Congo en particulier, la France participe à hauteur de trois cent soixante millions d’euros au Fonds mondial pour renforcer la lutte contre le VIH/sida, le paludisme et la tuberculose », a fait savoir le diplomate français.
 
Le tout dernier entrepôt réhabilité grâce au financement du Fonds mondial est d’une superficie de 282m2, dans le cadre de la subvention 2018-2020. Dans cette chaîne de responsabilités partagées, la Croix-Rouge assure la gestion du plan d’approvisionnement en produits de santé.
 
La Cameps, rappelons-le, a pour rôle d’acquérir les médicaments et produits de santé, de les mettre à la disposition des formations sanitaires, de les rendre disponibles et accessibles à moindre coût sur toute l’étendue du territoire national. C’est ainsi que le défi à court terme demeure l’augmentation du taux de couverture à hauteur de 80%.

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22332 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12647 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces