Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo: l’opposition participera à la présidentielle du 20 mars

La toute première convention de l'opposition a vécu : à sa clôture ce mercredi, le Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (Frocad) et l'Initiative pour la démocratie au Congo (IDC) ont exclu tout boycott de la présidentielle anticipée du 20 mars. Mais ces deux plateformes, qui entendent étudier des stratégies pour leur candidature, ont brandi plusieurs conditions et exigences avant d'y aller.



Cette première convention de l’opposition, qui a pris plus de temps que prévu, a été marquée par la mise en place d’une coordination présidée par l’universitaire Charles Zacharie Bowao. Elle s’est surtout prononcée sur la présidentielle anticipée  à laquelle les deux plateformes de l’opposition ne prendront part que si et seulement si elles obtiennent des conditions minimales qui se résument par la mise en place d’une commission électorale dont l’indépendance est reconnue par tous, un fichier électoral fiable expertisé par des observateurs internationaux et l’institution d’un bulletin unique.

Quant à la candidature éventuelle de l’opposition, toutes les options et stratégies restent à étudier, selon Charles Zacharie Bowao : « La stratégie de la candidature unique n’est donc pas exclue, elle est même pressante. La possibilité d’avoir quelques candidatures en fonction de la manière dont nous lirons le comportement du Code électoral nous permettra de tirer la conclusion qu’il faut et à temps. Entendu que nous entendons gagner si toutes les conditions sont réunies dès le premier tour ».

L’opposition exige enfin une concertation devant regrouper tous les acteurs électoraux avant l’élection dont le premier tour est fixé au 20 mars.


Rfi (http://www.rfi.fr)



Commentaires articles

1.Posté par owen le 15/01/2016 10:28
L'opposition dite radical ne fait que compliquer la tache, le temps est si cours pour exécuter à vos besoin. Ce qui a faire c'est de présenté le candidat officiel à l'élection qui se tiendra le 20 mars.

2.Posté par marvine loa le 15/01/2016 11:33
Cela ne sert à rien s'il vous plait cher opposition ne soyez pas si ridicule envers le monde réfléchissez d'abord avant dire quoique se soit pourquoi poser des conditions si réellement vous prêts pour la participation aux élections? écouter une fois de plus vous n'êtes qu'en position faiblesse et votre bruit de tous les jours nous soule maintenant

3.Posté par Orane le 15/01/2016 12:06
Nous voulons connaitre le candidat de l'opposition, tous se bla bla ne sert à rien. Un candidat prêt à affronter le peuple.

4.Posté par PIERRE NZONKO le 15/01/2016 12:11
J' ai oui dire que ces conditions mis en avant plan par l' IDC/ FROCAD est une fuite en avance de ces deux plates formes de l' opposition à l'élection présidentielle du 20 mars car leurs exigences ne pourront pas être satisfait en deux mois restant c'est donc là un moyen d'embrouiller le peuple une fois de plus .
" j ' ai dit " !

5.Posté par PIERRE NZONKO le 15/01/2016 12:27
Avec ou sans l' opposition radicale IDC/ FROCAD nous irons bien au rendez vous du 20 mars prochain pour élire très démocratiquement le prochain congolais qui aura la lourde charge de conduire le peuple ,le train est déjà en marche personne ne peut l' arrêter.
" j' ai dit ' !

6.Posté par Effort de paix le 15/01/2016 12:27
C'est une bonne décision de la part de l'opposition car cela viendra consolider la démocratie

7.Posté par ASTYANAX BERIKISSOULO le 15/01/2016 12:46
L'opposition ne doit plus se cacher derrière d'autres prétexte pour manifester son refus de participer à l'élection du 20 mars 2016.Pour ces élections, tous les candidats ont même chance. Leur différence se fera à partir des projets de sociétés que les candidats présenteront au peuple.

8.Posté par BERTHE MOMBOMBI le 15/01/2016 12:49
Après mille tumultes, voilà enfin l'opposition qui accepte prendre part à la présidentielle. Elle a compris que le printemps congolais n'a pas sa place dans un pays où tout le monde est habitué à vivre dans la sérénité et dans une paix absolue.

9.Posté par Bolez le 15/01/2016 12:49
Participer au scrutin présidentielle anticiper est une bonne nouvelle pour un pays en paix, c'est par de telle nouvelle que nous parlons de démocratie. La connaissance du candidat serait le bienvenue

10.Posté par michelle michocotto le 15/01/2016 12:50
si vous n'aviez pas de candidat ni projet à présenter au peuple taisez vous au lieu de nous foutre du bruit, les gens assoiffés comme ca

11.Posté par Jack Iber Monris le 15/01/2016 12:51
Jusqu'à lors nous ne savons pas la position que dispose cette opposition , d'autre plate forme d'opposition on déjà délégué leurs candidat à la présidentielle , nous ne savons pas si l'opposition radicale va se présenter à la présidentielle , mais espérons et souhaitons juste la participation de tous et que cela se passe dans l'apaisement total.

12.Posté par michelle michocotto le 15/01/2016 12:55
Si vous n'etes pas pour cette élection abandonnée et nous considérons ca comme étant défaite de votre partie politique

13.Posté par Bango témbé le 15/01/2016 12:55
La politique de la chaise vide ne profite à personne et ce l'opposition vient de faire c'est à encourager car cela va dans la bonne marche du Congo

14.Posté par Lane le 15/01/2016 13:34
La participation de l'opposition doit être un combat politique et le plan machiavélique pour détruire le pays. Que la candidature de l'opposition ne soit pas un regret pour le peuple.

15.Posté par Berthe Mpika le 15/01/2016 14:05
La politique de la chaise vide est une trahison. C'est bien que cette opposition s'est résolut de participer à l'élection présidentielle anticipé du 20 mars prochain, plutôt que de boycotter. C'est une option qui contribuera assurément à leur crédibilité

16.Posté par Le dégoûté ! le 15/01/2016 14:41
Bravo à l'IDC/FROCAD !

Il faut maintenir la pression et renvoyer le PCT (Parti des Coups Tordus) dans ses cordes. Le temps de la triche organisée sera bientôt révolu. Le pouvoir a peur de la vraie opposition qu'elle qualifie honteusement de "radicale". La vérité, c'est qu'elle lui fout des jetons. Ne lâchez pas prise car la raison est de votre côté. Le peuple aussi.

VIVE LA PLATE-FORME IDC/FROCAD !

17.Posté par peguy sita le 15/01/2016 14:57
La politique de la chaise vide est révolue. Les acteurs de la plateforme IDC-FROCAD ont compris que la politique actuelle a changé de donne et elle est devenue moderne. C'est pour cette raison, qu'ils ont jugé bon de prendre part à l'élection présidentielle du 20 mars prochain. Contrairement à la décision de leur camarade Mathias Dzon qui renonce toujours à la veille du scrutin. Celui-là est jugé par manque de compétence politique et de divertisse envers le peuple, car le peuple le trouve comme un avare politique mais sans conviction et objectifs pour diriger le Congo.

18.Posté par paola jason le 16/01/2016 09:26
sa participation est une bonne chose, mais à une seule condition qu'elle respecte le peuple congolais dans son entière totalité parce que ,cette fois ci nous envisageons plus à privilégier les émeutes, nous devons respecter la souveraine du peuple pour un Congo de demains non un Congo cicatrisé comme d'hier. parce que le grand problème qui se passe est celui qui consiste avant tout de gérer notre pays non d'une manière personnelle, c'est à dire un dirigeant doit être élu pour reprendre aux attentes du peuple non aux attendes d'une minorité des personnes, bien au contraire de le dire le peuple dans son semble avec une maturité envisageable semblera plus conscient de faire un bon choix lors de la présidentielle anticipée de mars.

19.Posté par sasou j'y crois. le 16/01/2016 09:30
sassou c'est mon président, sassou je vote sassou j'y crois, le peuple congolais en particulier moi sont en attente de vous son excellence grand président. vive e président Denis sassou nguesso, vive le PCT.

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 19369 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 10996 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces