Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : l’Assemblée nationale connaît une nouvelle configuration

Les Congolais viennent de renouveler la Chambre basse de leur Parlement, lors des élections législatives couplées aux élections locales. La majorité présidentielle a conservé sa supériorité, l’opposition n’ayant pas pu susciter l’alternance au niveau de l’hémicycle.



L'Assemblée nationale sortante
L'Assemblée nationale sortante
Le Parti congolais du travail (PCT) arrive en force dans l’hémicycle avec 90 députés, sur les 151 sièges au total ; contre 92 députés (sur 139) dans l’Assemblée nationale sortante. Ses alliés, notamment  le Mouvement action et renouveau (MAR), le Rassemblement pour la démocratie et le progrès social (RDPS) et l’Union pour la démocratie et la république (URD) ont obtenu dix sièges, dont quatre pour le MAR et trois à chacun pour le RDPS et l’URD.

Au niveau de l’opposition, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS) se retrouve avec huit députés. Huit indépendants se réclamant de l’Union des démocrates et humanistes-Yuki (UDH-Yuki) ont été élus. Mais, le président de l’UDH-Yuki, Parfait Kolélas, ne bénéficiera pas du statut de chef de file de l’opposition. Car, ce mouvement politique n’a pas d’existence juridique. Il ne bénéficie donc pas des avantages que la loi confère aux partis politiques.

En plus, ayant quitté le MCDDI sur le label duquel il a été élu député de Kinkala en 2012, Parfait Kolélas ne siégera pas si et seulement si une mesure exceptionnelle pouvait être prise pour les députés des circonscriptions du Pool n’ayant pas connu d’élections. Comme ce fut le cas pour ceux de Talangaï après les explosions du 4 mars 2012.

Si les députés de l’UDH-Yuki comptent constituer un poids à l’Assemblée nationale, ils doivent stratégiquement s’allier à un parti politique quelconque ou à un groupe de partis. À défaut, ils agiront individuellement.

Dans l’ensemble, l’Assemblée nationale va connaître une nouvelle configuration grâce à l’arrivée de nouvelles figures, en majorité des jeunes et des femmes. Parmi les nouveaux venus ont peut citer Ngambili Ibam Exaucé, Elvis Girel Digne Tsalissan Okombi, Jérémy Sylvain Lissouba, Gerald Matsima Kimbembe, Bienaimé Obam Odon, Adelaïde Sisso Rufine, Destinée Hermella Doukaga, Marie Louise Tono, Stella Sassou Nguesso, Inès Nefer Bertille Ingani.

Des leçons à tirer de l’échec du MCDDI

Le Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI) de feu Bernard Kolélas Bakana, actuellement présidé par Landry Éloge Kolélas, n’a obtenu aucun siège. Cet échec lamentable apparaît comme une insolite, d’autant plus que ce parti n’a jamais manqué d’élus aux législatives depuis sa création.

L’échec du MCDDI semble être l’expression du rejet par les populations de Brazzaville sud et du Pool des alliées à la majorité présidentielle. Dans certains milieux Lari Kongo, on chuchote que ces populations reprocheraient à Landry Kolélas son attachement au pouvoir de Denis Sassou N’Guesso.

A l’opposée, certains originaires du département avertis soulignent que loin de constituer un atout, le double repli identitaire des populations du Pool hypothèque les chances des leaders politiques originaires de ce département d’accéder au pouvoir.

Le repli identitaire, faut-il l’avouer, n’est qu’un géant aux pieds d’argile. C’est la conséquence directe de l’absence de culture démocratique dans un groupe. Il représente un risque majeur pour l’avenir d’une nation. Et pour cause. Il ne peut y avoir de véritable changement ni de développement d’un pays si les différents groupes refusent de fédérer. 

Gall Mombéti


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces