Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : implication des médias dans le développement de la santé


Du 4 au 5 décembre dernier, à Brazzaville, des spécialistes en santé publique et des professionnels de l’information et de la communication ont planché sur l’élaboration d’un document stratégique de communication dans le domaine de la santé.



Les participants à l'atelier
Les participants à l'atelier
En effet, les spécialistes des questions de santé au Congo se sont rendus compte que les médias constituent un outil important dans le développent de la santé publique. Car, leur implication dans la diffusion des informations sûres peut contribuer à améliorer la perception des groupes acteurs et du public.
 
Dans cette optique, un atelier a été organisé en vue de susciter l’implication des partenaires dans la communication du secteur public-privé dans le domaine de la santé. L’atelier a regroupé des professionnels des médias ; des représentants de la société civile ; l’Alliance du secteur privé de la santé (ASPS) ; des communicateurs des structures et des partenaires techniques.
 
Au nombre des communications présentées au cours de cet atelier, figure celle de l’Inspecteur général de la santé, le Pr Richard Bileckot, portant sur «l’organisation, fonctionnement, cadre et méthodologie ainsi que les principaux résultats de sa structure».
 
Il ressort de cette communication qu’au Congo une femme meurt chaque jour en accouchant ; quatre nouveau-nés et deux enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour. En moyenne, on compte vingt-trois décès par semaine. Actuellement, on enregistre une baisse de couverture vaccinale ; un taux élevé du paludisme ; l’insuffisance de traitement du VIH/sida et la prise en charge.
 
Au regard de cette situation, les composantes public-privé cherchent à élaborer une stratégique de communication dans le domaine de la santé. L’apport de la communication dans la santé devrait s’exercer dans des contextes multiples : élaboration des campagnes de sensibilisation destinées au grand public ; conscientisation aux risques pour la santé associés à des pratiques ou à des comportements spécifiques ; diffusion dans la population d’une certaine représentation de la santé ; diffusion de l’information relative à l’accessibilité aux soins de santé ; communication auprès des décideurs afin qu’ils modifient l’environnement.
 
Mais, également par la relation patient-prestataire de services ; la recherche d’informations sur la santé par un individu ou un groupe ; l’adhésion d’un individu ou d’un groupe à un traitement ou à des recommandations spécifiques.

Gall Mombéti



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces