Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : du nouveau au Conseil Congolais des Chargeurs


Brazzaville, 25 janvier – (CONGO-SITE) – Le Conseil Congolais des Chargeurs a engagé le processus de dématérialisation de souscription au bordereau électronique de suivi de la cargaison (BESC) à l'export. Une campagne de vulgarisation sur ce bordereau vient d’être lancée à Pointe-Noire.



Congo : du nouveau au Conseil Congolais des Chargeurs
Ce document qui jusque-là était un imprimé, deviendra bientôt entièrement électronique. On parlera alors de bordeaux électronique de suivi de la cargaison.
 
Avant l'entrée en vigueur de cette dématérialisation, le Conseil Congolais des Chargeurs a procédé à la formation des acteurs du commerce extérieur. C'était lors d'un  atelier de vulgarisation organisé les 23 et 24 janvier dernier à Pointe-Noire, sous le patronage de son directeur général, Séraphin Mouendzi.
 
Au départ, l'exportateur ou l'importateur remplissait le document dans un bureau au Conseil Congolais des Chargeurs. Un système qui prenait du temps et laissait libre cours aux antivaleurs.
 
Désormais, on passe à la version électronique du bordereau. Le remplissage du bordereau sera électronique dans les services du Conseil Congolais des Chargeurs. Les avantages seront ressentis en gain de temps et traçabilité et de lutte contre la corruption.
 
En clair, ce nouveau système présente de grands avantages tant pour les acteurs du commerce extérieur que pour l'administration. Et, c'est grâce à son partenariat avec la société Cargo Consulting que le Conseil Congolais des Chargeurs rendra effective la dématérialisation du BESC à l'export.
 
Séraphin Mouendzi a expliqué que cet atelier était le premier d'une série de la campagne de sensibilisation et de formation des usagers du commerce extérieur et qu’il s'inscrivait dans le cadre de la dématérialisation du BSC à l'export, aux fins de s'arrimer aux exigences de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la dématérialisation des documents du commerce extérieur.
 
Au cours de l'atelier, outre les communications sur l'historique et la réglementation du BSC, dans le monde, en Afrique et au Congo, présentées par le directeur technique du Conseil Congolais des Chargeurs, Jean de Dieu Amegas, les participants se sont retrouvés dans des ateliers de souscription du BESC-export.
 
Ainsi, les exportateurs, les douaniers, les transitaires et consignataires ont procédé à des cas pratiques de souscription du BESC-export ligne. Ils se sont appropriés des procédures de dématérialisation de la souscription et du renouvellement de la carte des chargeurs, ainsi que  la régularisation du BESC à l'export.
 
Entreprise publique à caractère industriel et commercial créée au mois de février 2000, le Conseil Congolais des Chargeurs assiste les opérateurs économiques dans le travail d'import et d'export. Il intervient aussi dans la promotion de la politique nationale en matière de transport et la maîtrise de l'évolution des coûts.

Valère Lékoumou



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 23028 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 13038 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces