Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : Sassou Nguesso a construit 3.000km de routes bitumés en 2015

Le développement économique passe avant tout par le développement de la route. Le président Denis Sassou Nguesso l’a bel et bien compris. Le numéro un congolais a construit, malgré la crise économique qui sévit le pays, 3.000km de routes bitumés en 2015, contre moins de 1.000 km au début de l’année 2000.



Au pas de course, Denis Sassou Nguesso a également construit 9.000km de routes d’intérêt départemental ou interdépartemental aménagées, plus de 100 ouvrages de franchissement de type pont construits.

En dehors d’Impfondo (nord), tous les chefs-lieux des départements sont déjà ouverts à Brazzaville par route bitumée. Le Congo est dorénavant relié au Gabon, au Cameroun et à l’Angola (Cabinda) par des voies terrestres bitumées ou en cours d’achèvement.

Dans la Sangha, l’absence d’infrastructures a freiné le décollage de cette région pourtant considérée comme le deuxième réservoir économique du pays, après Pointe-Noire (sud).

Mais la région sort peu à peu de son désenclavement. La durée du trajet en véhicule pour la capitale Brazzaville, à 800 kilomètres au sud, a été réduite à 9 heures contre quatre à cinq jours auparavant, grâce à l’aménagement d’un tronçon de 200 kilomètres.

Depuis l’époque coloniale le chemin de fer était la seule voie terrestre pour relier Brazzaville et Pointe-Noire, les deux principales agglomérations du Congo. La voie ferrée est en train d’être délaissée par certains usagers qui profitent plutôt d’une route de plus de 500 kilomètres en voie d’achèvement. 

Aujourd’hui, plus encore qu’hier, va s’inscrire dans les faits, l’engagement pris dans « Le Chemin d’Avenir », de donner au Congo un réseau routier fiable, diversifié et moderne.


LesEchos-CongoBrazza.Com



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

34.Posté par Lefervre LEFER le 19/08/2016 02:32
RETOUR AFFECTIF DE DE MON EX ET PLUS
JE TÉMOIGNE EN FAVEUR DE CE MARABOUT VOYANT QUI MA REDONNER LE SOURIRE
JE M APPEL LEROUX
il y a de cela deux ans, j'avais une vie très misérable et très soucieux , après mes recherches sur le net je suis tombé sur un GRAND MARABOUT VOYANT qui a totalement changé ma vie. aujourd'hui j'ai un bon travail, mon Mari qui m'avait quitté est revenu mon foyer est stable ,il a fait une porte monnaie magique à mon mari, je vous assure que depuis ce temps, on ne s'est plus plaigne de l'argent, nous avons une vie très heureuse.
Il est capable de beaucoup de choses.
Retour Affectif - Retour de l'être aimé en 2 jours / Porte feuille magique /chance au boulot évolution de poste au boulot / ,chance en amour / - chance partout Désenvoutement.

LES 3 PORTE FEUILLES MAGIQUE

1- Porte feuille magique qui donne 1.000€ par jours pendant 15 mois

2-Porte feuille magique qui donne 5.000€ par jours pendant 12 mois

3-Porte feuille magique qui donne 10.000€ par jours pendant 9 mois

Résultat efficaces. Travail rapide et double efficacité.
contactez le et vous allez revenir témoigner, je vous le promet.
voici ces contacts :
E-mail : olaitanvodounongan@hotmail.fr
TEL : 002 29 98 56 93 10

33.Posté par Didier le 12/03/2016 10:55
Congo-site, bravo a' vous d'avoir ramene' cette page de reactions a' l'usage pour tous les congolais et les amis du Congo, malgres parfois des interventions acrimonieuses et memes calomnieuses... Mais, c'est la Democratie que vous essayez de demontrer ici. BRAVO, ET ENCORE BRAVO.
Bref, ce qui devrait etre maintenant des' son election, le point de focalisation, c'est l'assainissement des villes. OUI, la lutte contre l'insalubrite', canalisation, habitats modernes.... ces projets devraient etre partie prenante d'une loi que devraient donc etre executes' quotidienement comme l'enseignement, la sante' etc. Plus question de voir, les gens marcher dans la poussiere dans les grandes villes..... Il faut necessairement instaurer dans la loi, que a' chaque fois un endroit est contruit, l'environement doit aussi etre ameliorer soit en beton, butume, canalisation, ou "gazon cad fleurs".. Nous ne devons pas etre apres le Rwanda ou la Tunisie. Nous avons foi au President...

32.Posté par nico le 07/03/2016 13:46
SAUF ERREUR DE MA PART, DENIS SASSOU NGUESSO N'EST PAS DONALD TRUMP ,LE MILLIARDAIRE QUI UTILISE SON ARGENT POUR FAIRE CAMPAGNE !
QUAND VOUS ECRIVEZ SASSOU A CONSTRUIT 3000 KMS DE ROUTE ,C'EST AVEC QUEL ARGENT ? SI C'EST CELUI DU PEUPLE CONGOLAIS ,DITES PLUTOT "SOUS LE GOUVERNEMENT PRESSIDE PAR SASSOU,3000KMS ONT ETE CONSTRUITS"
DE MEME, COMMENT FINANCE T-IL SA CAMPAGNE ? AVEC L'ARGENT DU TRESOR CONGOLAIS A MOINS QU'IL AIT VENDU QUELQUES TETES DE BETAIL CE DONT JE DOUTE.
SI J'ETAIS L'OPPOSITION,JE NE ME PRECIPITERAI PAS CAR LES 5 PROCHAINES ANNEES VONT ETRE TERRIBLES CAR FINANCIEREMENT CE SERA DUR POUR LES ESPRITS VERTUEUX . AVEC SASSOU CE SERA UNE FOIS DE PLUS LA FUITE EN AVANT GRACE A L'ENDETTEMENT POUR NE PAS DIRE LE SURENDETTEMENT.CELA NE M'ETONNE QU'A MOITIE CAR CES GENS-LA NE CONNAISSENT PAS LA BONNE GESTION.
NORMAL!QUAND ON VIENT D'UNE CULTURE MARQUEE PAR UN MODE DE SUBSISTANCE FONDE SUR LA CHASSE ET LA CUEILLETTE ,ON N'EPARGNE PAS PARCEQUE L'ONT CROIT QUE TOUT EST DISPONIBLE ET INFINI ET QUE LA NATURE FERA LE RESTE. C'EST SUR LE MEME PRINCIPE QU'EST FONDE LA "LEGENDAIRE GENEROSITE " DE CES GENS-LA CAR AVEC DE L'ARGENT QUI N'EST PAS LE SIEN , N'IMPORTE QUEL CON EST GENEREUX
EN RESUME ,NOS DIRIGEANTS D'AUJOURDHUI ET DE DEMAIN NE SONT QUE DES GESTIONNAIRES DE L'ARGENT DU PEUPLE CONGOLAIS !A BON ENTENDEUR,SALUT !

31.Posté par pembe le 06/03/2016 18:29
3000 km en année même les chinois ne peuvent pas le faire vous connaissez même pas mentir médiocre partout en 32 ans !!! wow

30.Posté par maxgoma le 03/03/2016 14:55
3.000km de routes bitumés en 2015 seulement en une année, c'est énorme et il le faut faire. Le président de la République Denis Sassou N'Guesso est à la hauteur de sa mission, de sa responsabilité et nous lui faisons confiance. Car , le travail ne peut pas s'arrêter.

29.Posté par cosinus le 03/03/2016 12:54
Beaucoup de facteurs nécessaires au sein du pays sont les principaux axes du développement ; la route , elle occupe une place très grande concernant le facteur de développement d'un pays car ROUTE=DEVELOPPEMENT . Une fois qu'il Ya une multiplicité des routes , le pays pourra maintenant voir d'autres problèmes tels que l'émergence dans l'électricité ; la ressource humaine et d'autres qui peuvent collaborer dans l'émergence dans le pays , afin de faire venir aussi très nombreux des investisseurs, car un vrai développement se fait sentir dans le lorsque des investisseurs ne cessent pas de solliciter le pays dans tous les cas .

28.Posté par la plume sacrée le 03/03/2016 10:29
C' est à féliciter ce que le président de la république est entrain de conjuguai comme effort pour que le Congo puisse etre doter des infrastructures de très bonnes qualités dans tous les secteurs mais li en a fait de la création des routes une priorité pour un bon développement de l' economie nationale.

27.Posté par la paix le 03/03/2016 09:45
les œuvres du président DENIS SASSOU NGUESSO ne sont plus à démontrer car on ne peut jamais cacher une lampe allumer, quelque soit les conditions, tout le monde sait que SASSOU est entrain de travailler et je ne crois pas que même ceux qui s' opposent au régime actuel me diront le contraire.

26.Posté par bolas le 03/03/2016 09:31
A mon avis l' heure n' est plus aux tiraillements ni aux querelles unit iles , car le bilan est là, un bilan très consistant et convainquant qui met tout le monde d' accord, c'est ainsi que je n' ai aucune hésitation de dire que le peuple Congolais a intérêt de témoigner sa gratitude au président de la république

25.Posté par miv le 03/03/2016 00:38 (depuis mobile)
n'oublions pàs k la route pn-bz a ete financer par l'union europeenne et nn par sassoufît.les routes ki se construit es fînancer par l'argent des congolais et nn
d la poche d sassoù...

24.Posté par silvianie loussakou le 02/03/2016 10:26
Chose promise chose du. voila pourquoi le travail ne peut pas s’arrête.

23.Posté par Daryl Mazoumba le 02/03/2016 10:25
C'est du jamais vu au Congo, un rêve qui devient enfin et finalement une réalité palpable; le bâtisseur infatigable est l'homme qui fera du Congo un pays émergent et développé d'ici à 2025 voire avant.
L'homme de la solution et solution pour un Congo meilleur et prospère!!!!

22.Posté par James Massoumba le 02/03/2016 10:21
Il réussit toujours là où ses détracteurs, rivaux et prédécesseurs ont échoué brillamment; 3.000 km en 1 an n'est pas une mince affaire, moins encore de la blague. C'est vrai qu'il reste et demeurera le guide et le visionnaire pour un congo émergent d'ici à 2025. Avec lui le travail ne peut pas s'arrêter!

21.Posté par BONIFACE MAKAYA le 02/03/2016 10:18
Chers frères et sœurs,n'habillons pas l'ingratitude de nos hommes politique,sinon ça nous conduira dans la perversion.Avant de critiquer l'œuvre d'une personne,trouver d'abord une solution à cela,sinon les critiques seront vains. De nos jours; certains de nos compatriotes, surtout ceux qui s'opposent au président de la république disent qu'on ne mange pas les routes; cependant ils empruntent les mêmes routes. Oh la constitution du 25 octobre n'est pas bonne, et ils vont aux élections sous cette constitution. Chers opposants, ne vous en foutez pas du peuple. Le peuple est conscient que vous êtes un groupe d'aventurier.

20.Posté par A NGANGA AKONDEPE KA NGA LA KOBA le 02/03/2016 10:08
Mr Aloyi vous et vos comparses,qui passez votre temps à critiquer ce qui se réalise dans le pays,quelles sont vos propositions ? A vrai dire vous êtes des anarchistes qui compromettez l'évolution du Congo. Si vous n'avez rien à dire, cassez-vous alors .

19.Posté par junior olembo le 02/03/2016 10:08
La route joue un rôle important dans l'essor socio-économique d'un pays et le président de la république a su le voir car il a fait de la route l'un de ces projet phare pour un Congo émergent et à travers ces 3000 km bitumés en 2015 malgré la conjoncture économique actuelle ,il gagne son pari

18.Posté par daisy ondongo le 02/03/2016 10:08
Voici la route du développement un projet que nous avons cru et du jour au lendemain elle ne cesse de nous émerveillé voila pourquoi le travail ne peut pas s’arrête r avec une telle détermination; le congo pays émergent d'ici 2025, c'est une grande fierté pour nous.

17.Posté par bango témbé le 02/03/2016 10:02
Entend que visionnaire, l'émergence d'un pays ne peut se faire sans les routes d'où il a jugé bon de construire les routes facteurs de développement d'un pays qui tend à son épanouissement et à sa stabilité économique

16.Posté par phillippe yoca le 02/03/2016 09:17
Le pari est levé en 2015 3000 km de routes bitumés félicitons le travail et encourageons l avenir de la continuité.

15.Posté par bolas le 02/03/2016 09:16
Nous le comprenons maintenant que le président de la république avait raison pour avoir dit que la création des routes été une priorité de priorité puisqu' aujourd'hui les résultats que cette vision a donner sont étonnants malgré d' énormes difficultés aux quelles le pays est exposer .

1 2

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22361 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12666 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces