Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo-Brazzaville: le général Mokoko inculpé pour atteinte à la sûreté de l'Etat

Après deux jours de garde à vue, l'opposant congolais Jean-Marie Michel Mokoko a été officiellement inculpé tout à l'heure à Brazzaville. Il est accusé d'atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat et détention illégale d'armes de guerre.



Le général Mokoko est arrivé menotté au parquet, on ne lui a détaché les mains qu'une fois devant le juge d'instruction, jeudi après-midi 16 juin. Le magistrat l'a placé sous mandat de dépôt. Cela signifie qu'il est en détention préventive, à la maison d'arrêt de Brazzaville.

Une étape attendue, l'opposant était en garde à vue depuis deux jours, et la semaine dernière, le ministre de la Justice avait demandé d'« accélérer la procédure judiciaire » contre lui. Une information judiciaire est ouverte.

« Il a été présenté à M. le procureur de la République qui a ouvert une information pour deux chefs d'inculpation : atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat et détention illégale d'armes et munitions de guerre. » L'ancien chef d'état-major, candidat malheureux à la dernière présidentielle, a rejeté les deux chefs d'inculpation. « Il est en détention préventive pour des raisons d'audition d'enquête », précise son avocat.

Face caméra

Jean-Marie Michel Mokoko avait été interrogé à plusieurs reprises pendant les semaines précédant l'élection présidentielle. Il faisait partie des candidats qui comptent et, juste après sa déclaration de candidature, il était apparu dans une vidéo diffusée dans les médias, très compromettante pour lui. On l'y voit préparer un coup d'Etat contre le président Sassou Nguesso.

Cette vidéo n'est pas nouvelle, elle date de 2007, mais elle a donc refait surface pendant la campagne pour la présidentielle. D'abord, on entend Jean-Marie Michel Mokoko parler pendant plus de vingt minutes avec un Français se présentant comme un membre des services de renseignements. Les deux hommes évoquent notamment des noms de personnalités à éliminer pour prendre le pouvoir et décrire leur plan d'action.

Puis le général Mokoko apparaît face caméra, un peu gêné, les Français insistent pour qu'il répète le premier discours qu'il prononcerait après le coup d'Etat.

Cette vidéo est l'un des points essentiels qui justifient l'inculpation de l'opposant, mais elle n'est peut-être pas la seule. Le juge d'instruction a expliqué que Jean-Marie Michel Mokoko était mis en cause pour des faits allant de 2007 à 2016. Il est donc probable qu'on lui reproche aussi d'être impliqué dans une autre affaire plus récente.

READ ON THE ORIGINAL SITE RFI.FR


Rfi



Commentaires articles

1.Posté par Engana Bira le 22/06/2016 10:26
Comment, et de façon subite, notre très cher général saint-cyrien de son état (à la retraite) est-il devenu l'homme à poigne des anciens du régime Lissouba de triste mémoire ? A la barre, il lui reviendra d'éclairer l'opinion sur cette aventure si honteuse et lourde de conséquences. Sinon, ahaaaaaaaa !!!!!!

2.Posté par nguesso fils le 22/06/2016 14:18
Si la justice existait réellement au Congo , je ne pense pas qu'il soit en prison.

3.Posté par congo le 24/06/2016 00:09
NGUESSO FILS ET SI TU PENSE QU'au Congo il n y a pas de justice tu te trempe vraiment , voila un exemple qui exprime en toute réalité la justice congolaise .
c'est connu de tous que ce monsieur est vraiment un vrai malade avec ses pensés absurdes il mérite la prison point final.
c'est un véritable menteur depuis des années .

4.Posté par oba le 25/06/2016 14:25
Climat de tension à Brazzaville
Par RFI - 22/06/2016

Certains observateurs affirment même que ce climat de tension ne se limite pas aux hommes politiques, mais affecte aussi des artistes et des militants de la société civile


Quelques jours après l'inculpation du général Mokoko, pour atteinte à la sûreté de l'Etat, d'autres opposants au Congo Brazzaville affirment être empêchés de mener leurs activités politiques. Certains observateurs affirment même que ce climat de tension ne se limite pas aux hommes politiques, mais affecte aussi des artistes et des militants de la société civile.

Depuis l'annonce des résultats de la présidentielle, certains opposants disent être victime d'intimidation, à l'image d’André Okombi Salissa, candidat malheureux à l'élection, qui affirme être « embastillé » à son domicile. Impossible, explique-t-il, d'organiser des réunions avec d'autres leaders politiques et son domicile a été, raconte-t-il, « perquisitionné » par plusieurs dizaines de policiers : « C’est plus d’une cinquantaine de policiers qui sont rentrés sans un mandat dans ma résidence en train de fouiller partout, de casser les véhicules pour trouver un motif. Tout le monde sait que le bon motif pour les hommes politiques, c’est la détention illégale d’armes de guerre, pour après justement nous inculper d’atteinte à la sûreté de l’Etat, comme c’est toujours le même motif ».


© Droits reservés
Les autorités nient de leur côté, toute idée de harcèlement. Cette fouille-intervention relève d'un « acte normal de procédure », assure le colonel Jules Monkala Tchoumou, le porte-parole de la police : « Le procureur de la République a donné un mandat aux officiers de police judiciaire. Ils avaient des vérifications à faire, notamment des perquisitions pour regarder les caches d’armes qui ont été révélées par ceux qui sont entendus au parquet. Ils sont arrivés, ils ont vérifié. Et ils ont dû rendre compte à monsieur le procureur de la République, parce que c’est lui qui les avait mis en mission ».

Selon certains observateurs, ce climat de tension ne se limite pas aux hommes politiques, mais affecte aussi des artistes et des militants de la société civile.

5.Posté par Olaitan OLA le 13/07/2016 03:50
VOTRE MEDIUM VOYANCE MARABOUT POUR VOS BESOINS D URGENCE
Retour Affectif - Retour de l'être aimé en 2 jours / Porte feuille magique / -Bague, magique & Chaîne magique pour gagner au LOTO PMU etc / Portable Magique pour demander des sous -/ Se rendre invisible / devenir star-/ gagner aux jeux de hasard- ,chance en amour / - chance partout / - la puissance sexuelle /abandon de la cigarette et de l'alcool

1- Porte feuille magique qui donne 1.000€ par jours pendant 15 mois

2-Porte feuille magique qui donne 5.000€ par jours pendant 12 mois

3-Porte feuille magique qui donne 10.000€ par jours pendant 9 mois
Résultat Travail rapide et double efficacité.
CONTACTE
E-mail : olaitanvodounongan@hotmail.fr
TEL : 002 29 98 56 93 10

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22303 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12633 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces