Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo-Brazzaville: le général Mokoko entendu par le procureur

Au Congo Brazzaville, le général Jean-Marie Michel Mokoko a été entendu ce lundi 22 février au matin par le procureur de la République de Brazzaville. Le candidat à la présidentielle est mis en cause dans une vidéo tournée en 2007 ; celle-ci montre ce qui ressemble à des préparatifs d'une tentative de coup d'Etat.



Dès 8 heures ce lundi 22 février au matin, le général Jean-Marie Michel Mokoko se rend, non pas au siège de la DGST où il est convoqué, mais directement au palais de Justice. Il s'y rend librement, de son plein gré, « parce que, explique son entourage, il a voulu montrer qu'il ne se dérobait pas à la justice ».

Là, il est entendu d'abord par le procureur général de la Cour suprême, puis par le procureur de la République qui avait demandé son interpellation. A 9 h 50 exactement, selon des témoins, il sort du bureau pour être embarqué avec ses deux avocats par un véhicule de la gendarmerie.

Aucune information sur une inculpation

A l'heure qu'il est, selon Anatole Limbongo Ngoka, président du comité de soutien au général Jean-Marie Michel Mokoko, ce dernier se trouve actuellement au siège de la DGST. A ce stade, il n'y a aucune information sur une éventuelle inculpation.

Jusqu'à présent, les autorités ont toujours parlé d'enquête préliminaire sur des faits graves de nature à menacer la sécurité du pays. Rappelons que le général Mokoko n'a pas nié l'existence de la vidéo qui circule depuis une semaine  mais il a toujours assuré avoir été piégé sans s'expliquer précisément sur le fond. Ses proches accusent les autorités d'avoir volontairement exhumé cette cassette vieille au moins d'une dizaine d'années pour le disqualifier dans la cours à la présidentielle.


Rfi



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

29.Posté par vivien kitoko le 29/02/2016 10:29
Les différentes convocations auprés des autorités ont elle prie fin ou juste un suspend afin de poursuivre la présidentielle .

28.Posté par Guy Vital Bouchalabouana le 23/02/2016 12:04
Cette vidéo montre que le général putschiste Mokoko est coupable de tous, on devrait l’arrêter après cette interrogatoire, ce général à menacé notre pays et il continue de trouble l'ordre publique , donc c'est même pas une personne qui doit être à la couse de la présidentielle, car ce dernier a mis la vie de plusieurs citoyens en danger.

27.Posté par onkayi le 23/02/2016 11:57
MR ZOLA il faut avoir du respect pour les autres, toi qui injurie les journalistes d'idiot n'est ce pas toi le plus aveugle de tous les CONGOLAIS?

26.Posté par onkayi le 23/02/2016 11:51
Mais pourquoi au départ il faisait le gros dos, la loi reste la loi il a été diminuer par le procureur de la république, il n'est pas l'intouchable au Congo, c'est fini il doit dire la vérité au peuple de sa haine de longue dates.

25.Posté par Prince Alouna le 23/02/2016 11:40
Le général Jean Marie Michel Mokoko doit être condamné, car il est dis dans l'article 13 de la constitution du 20 octobre 2015 que toute propagande ou toute incitation à la haine ethnique, à la violence ou à la guerre civile constitue un crime puni par la loi. En effet, la justice congolaise doit appliquer la loi, car il est dis que nul est au dessus de la loi.

24.Posté par bicko memba le 23/02/2016 11:37
La vidéo mettant mokoko en exercice auquel il aurait tenté au coup d état a l époque est une affaire qui refait éruption , une convocation lui avait été faite ,auquel il était resté insensible alors que cela était simple de se rendre a la premiere convocation cela aurais évité pas mal de dire . En droit juridictionnelle être entendu par le procureur ce n est que normal.

23.Posté par youyou sangare le 23/02/2016 11:28
sage au moins qu'il était pour agir ainsi parce que devant la force publique l'on ne doit pas se faire valoir une force pour résister, mais plutôt à l'appel.

22.Posté par béni mack le 23/02/2016 11:26
il était bien évidente de se faire entendre sinon cela semblerait être une offensive défense sans cause, et au non respect des autorités publiques.

21.Posté par Lepambi le 23/02/2016 11:24
JMM MOKOKO est un comédien sur scène. Là, encore, il est en train de nous dérouler son film. Il est un véritable comique qui met en scène devant l'opinion national et international, sa personnalité. Il est loin d'être un politicien et encore moins, candidat lourd de l'élection du 20 mars prochain devant les baobabs comme DSN.

20.Posté par leslie obomadoki le 23/02/2016 11:10
Il doit etre condamné ce type .La justice congolaise doit agir au plus vite.

19.Posté par otsétsé le 23/02/2016 09:47
Le Congo notre pays ne veut plus les guerres a répétitions, ces opposants véreux qui ne cherchent que la violence doivent savoir que le peuple n'est pas avec eux le cas de ce mokoko général diabolique.

18.Posté par onkayi le 23/02/2016 09:40
Mokoko se croyais plus fort que la loi voilà qu'il jouait a l'intimidation, mais chaque jours les choses évolues, et chaque génération a ses réalités, il est conscient qu'il risquerait d'être écarté de la course a la présidentielle du 20 mars pour poursuite judiciaire.

17.Posté par James Massoumba le 23/02/2016 09:33
La justice a fait et continuera à faire librement conformément à la loi son travail en toute liberté et transparence; le JMM MOKOKO devrait répondre à ses actes et aux faits qui lui sont reprochés car notre pays n'a pas besoin de la barbarie ou immoralité et non plus des gens qui fomentent des coups d'état et inciter les gens à la violence au moment où la paix règne partout.

JMM MOKOKO et Parfait KOLELAS devraient être aux arrêts afin qu'ils expliquent aux Congolais leurs motivations pour semer la terreur et la violence dans notre pays!!!!!

16.Posté par borove le 23/02/2016 09:32
Le général mokoko a compris que nul n'est dessus de la loi, et les faits qui lui sont reproché le rattrapera laissons la justice faire son travail.

15.Posté par bango témbé le 23/02/2016 09:11
A travers cette vidéo;le général devrait faire preuve de sagesse et de ne pas trop se prendre le tête car les faits sont flagrants et ça nécessite d'abord qu'on écarte sa candidature pour haute trahison

14.Posté par junior olembo le 23/02/2016 09:07
Le général J3M a bien fait de se ressaisir car on ne peut pas défier la justice et pour ce faire la justice devrait faire son boulot sans pression quelconque afin de tirer cette affaire au clair

13.Posté par bicko memba le 23/02/2016 08:51
Ayant prit connaissance de l importance de la deuxieme convocation et de l annonce public a la télévision du comportement qui devient d un homme au non respect de la loi .mokoko c était rendu après l avoir entendu par les autorités relaxé,mais mit a disposition de la justice pour d éventuelle renseignement .Cette homme ne peux pas être a la hauteur de géré se pays il n a aucune basse .

12.Posté par NGOUTI NA NGOUTI le 23/02/2016 07:53
MOKOKO est un loup vêtu de peau d'agneau. Ce petit monsieur a fait du boucan dans les médias, en se bombant le torse qu'il est la voix du peuple, qu'il vient au secours des travailleurs défavorisés, des orphelins, des retraités....Monsieur MOKOKO souffre d'un mal que les congolais qui ont connu la campagne présidentielle de Lissouba en 92,avaient finis par intitulé, la " Lissoubamania ". Lissouba est arrivée au pouvoir, en proliférant des mensonges inouïs. Genre: " Je suis venu pour vous servir et non me servir."
Et Mokoko fait son entrée au Congo avec le même mensonge. Mokoko peut -il cité ce fut ce que le nom d'un travailleur congolais qui est défavorisé ? Mokoko qui cherche à arranger la situation des autres avec le trésor congolais, mais avec des millions qu'il gagnait en Centrafrique, qu'est ce qu'il a fait de NDZAKOU le village de ses parents qui est à 17km de Makoua sur la route de Ouesso ?
Ce village aujourd'hui qui est relégué au rang de hameau. MOKOKO c'est un menteur.

Ce fantôme politique, même si aujourd'hui on le laisse avec le président Sassou,en aucun cas, il ne battra le président.

11.Posté par LOBOUKISSA MAPASSY le 23/02/2016 07:35
Le dégouté est le gros imbécile des réseaux sociaux. Le coup d'état prend du temps pour le préparer. La vidéo qui date de 2007 est réelle et le Lamentin de MOKOKO a reconnu cette vidéo. A ce stade où se trouve cette affaire, la justice doit faire son travail en toute liberté. La candidature de MOKOKO ne doit pas être validée, suite à son statut de putschiste. Sa candidature ne sera pas invalidée à cause de sa popularité sur toute l'étendue du territoire national ( car il n'en a pas aussi cette popularité) mais à cause d'atteinte à la sécurité du Congo et de ses institutions. La place de MOKOKO est à l'Hôtel des délinquant( Maison d'arrêt ).

10.Posté par Poaty le 23/02/2016 05:23 (depuis mobile)
Commentaire *Toujours tombe-t-on du côté où l'on penche.Rien de nouveau sous le soleil.Les Sassous et Les Mokoko sont pareils:leurs mains sont souillées de sang,surtout celui de pauvres innocents.Je ne vois pas pourquoi je défendrai et le premier et le second!

1 2

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22303 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12633 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces