Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : 2ème déclaration du gouvernement sur les attaques des miliciens ninjas

Le gouvernement congolais a publié, le 5 avril 2016, à Brazzaville, une autre déclaration sur «l’attaque terroriste perpétrée dans les quartiers sud de Brazzaville dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 avril» par les miliciens ninjas. Lue par le ministre de la communication et des médias, chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla, la déclaration souligne l'existence des preuves de l’implication du pasteur Ntumi dans ces événements. Voici l’intégralité de cette déclaration.



«Congolaises, Congolais,

Chers Compatriotes,

Lors de la déclaration du Gouvernement rendue publique il y a 24 heures, nous vous avions indiqué que nous pourrions être amenés à revenir vers vous en tant que de besoin. Par la présente Déclaration, le Gouvernement de la République, dans un souci de transparence, tient à vous faire état de l’évolution de la situation créée par l’attaque terroriste perpétrée dans les quartiers sud de Brazzaville dans la nuit du dimanche 3 au lundi 04 avril 2016.
 
Tout d’abord, le Gouvernement félicite la Force Publique pour son professionnalisme et son efficacité. En effet, grâce à son intervention rapide, la situation a pu être maitrisée. A ce stade, le bilan provisoire est le suivant :

Bilan humain : dix sept (17) morts, dont trois (3) éléments de la Force Publique, 02 (deux) civils et douze (12) assaillants.

Blessés :  six (6) éléments de la Force Publique blessés, ainsi que quelques civils, dont le nombre est en cours d’évaluation.

Bilan matériel : six (6) commissariats de police incendiés ; deux (2) postes de contrôle des Douanes, Eaux et Forêts incendiés ;  un (1) siège de Mairie d’arrondissement incendié ; des domiciles privés saccagés ou incendiés ; de nombreux véhicules incendiés ; des armes de guerre et des munitions emportées.

Le Gouvernement de la République rassure les populations de Brazzaville : l’ordre public est totalement rétabli dans les quartiers concernés. Il invite les populations qui ont dû quitter leurs domiciles, du fait bien légitime de leur crainte devant ces événements, à bien vouloir repartir chez elles. Leur tranquillité ne sera plus remise en cause. La Force Publique y veillera.

Le Gouvernement de la République porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’au cours de l’opération de police menée durant l’assaut, les services de sécurité ont procédé à l’interpellation d’une cinquantaine d’ex-miliciens, auteurs de l’attaque.

Les éléments en notre possession établissent qu’il s’agit bien d’ex-miliciens NINJAS NSILOULOU, toujours placés sous l’autorité de M. Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi.

Des preuves accablantes, détenues par les services compétents, renseignent clairement sur l’implication active de M. Bintsamou dans les événements de ce lundi.

Le Gouvernement de la République s’étonne donc des déclarations faites par ce dernier sur certains médias internationaux, laissant entendre que les violences perpétrées hier par ses adeptes seraient le fruit d’une colère spontanée.

L’utilisation d’armes lourdes, telles que des mitrailleuses montées sur une série de véhicules de type pick-up, l’usage de lance-roquettes par les assaillants et l’attaque simultanée de plusieurs points de la ville, indiquent au contraire que l’opération était soigneusement planifiée, coordonnée et exécutée.

Les personnes interpellées, ainsi que les éléments de preuve, seront mis à la disposition de la justice au terme des investigations menées par les services habilités.

Nous pourrions de nouveau être amenés à revenir vers vous, en tant que de besoin.

Fait à Brazzaville, le 05 Avril 2016
 Le gouvernement.»
 

Gos-Gaspard Lenckonov



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

46.Posté par comndo le 25/05/2016 12:37
je soutiens la resistance du pasteur ntoumi

45.Posté par Loba-Lisusu le 21/05/2016 01:40 (depuis mobile)
Que l'UE en finisse avec tout ce petit monde de menteurs!

44.Posté par le grand patron le 14/04/2016 21:39 (depuis mobile)
Enfin M. Le dégouté a perdu le controle de son état psycologique, il prevoit meme le futur de Ntumi en accusant avec avance M. Moungalla. Allez vous faire soigner et revenez après, merci.

43.Posté par Bassa Ronald le 07/04/2016 09:56
Ntouni á été nommé par qui? et pourquoi pas lui arreter depuis lontemp? maintenant il devient l'hauteur des attaques? arret la manipulation au peuple nous somme plus au ton de mono, ou revenez au mono parti pour qu'il est pas la demotratie Congo.

42.Posté par Bassa Ronald le 07/04/2016 09:35
dans tous ça enlevé le nom de Ntouni a l'interrieur, nous savons tous le scenario du gouvernement mais un jour tout les monbres du gouvernement vont les payés tres tres cheres, continuer de tué les innocents du pool.

41.Posté par Jeanette le 07/04/2016 05:32
démissionnez, SVP.... ça n'honore pas le Congo tout ça

40.Posté par Goddess of the Sea le 06/04/2016 17:52
Nous peuple congolais devrions prendre conscience de ce qui ce passe dans notre pays afin d’être sage et vigilant de prendre en valeurs le pays car le Congo est un bijoux très précieux qui nous appartient tous, Ntoumi doit payé pour ces actes car le vandalisme ici au Congo.

39.Posté par Le dégoûté ! le 06/04/2016 17:37
MOUNGALLA,
QUEL SERA TON PROCHAIN MENSONGE ...QUE NTOUMI S'EST TIRE UNE BALLE DANS LA TÊTE ?

SALE MENTEUR !!!

38.Posté par bouka le 06/04/2016 17:15
quel est le taux de chomage au congo?
quel est le taux de mortalité juvenil au congo?
quelle l'esperance de vie au congo?
jeunes arreter d'etre fanatique vous ne vivez pas ,vous survivez au détriment des sorciers qui nous diregent

37.Posté par bouka le 06/04/2016 17:04
vous êtes aveugle vous ne savez pas que le congo est gouverné par des sorciers qui sont que pour leurs propre intérêt raison pour laquelle ils s'accrochent au pouvoir malgré les 8% de sassou aux elections

36.Posté par Rinelle le 06/04/2016 15:58
Ce rebelle Ntumi doit être exterminer pour trouble à l'ordre publique, il a mis en péril la vie des habitant de la partie sud. Je demande au peuple d’être vigilant face à ces barbares qui ne pensent qu' à mettre le pays dans le feu en détruisant les édifices de l'Etat

35.Posté par RICHA OLATORA le 06/04/2016 15:25
Si j'ai bonne mémoire les opposants promettaient en découdre avec le gouvernement pour prendre le pouvoir de force par voix des armes. Aujourd’hui ces derniers pleur et demande encore de l'aide à l'opinion international.

34.Posté par Bassa Ronald le 06/04/2016 14:34
un jour oyo soubira la meme chose que les autres! ton que le dictateur sassou est au pouvoir le pool ne connaitra pas la paix, mais un jour l'eternel fera le vrais justice pas mis en scene

33.Posté par BAOBA le 06/04/2016 13:26
LA PAIX ET LA SECURITE DES CONGOLAIS NE SONT PAS A VENDRE.

32.Posté par BECKO KING le 06/04/2016 13:25
Maintenant la situation est véritablement maitrisée par les forces armées. Mais si le gouvernement tient à priori pour principale suspect les perdants opposants de l'élection présidentielle de mars c'est simplement parce qu'ils sont depuis un certain temps, les premiers qui sont prêts à recourir à de la violence pour satisfaire leur soit disant vengeance contre le président Sassou.

31.Posté par lama le 06/04/2016 13:24
FRANCHEMENT NTOUMI MERITE LA MORT. C'EST UN CON.

30.Posté par jouma le 06/04/2016 13:22
LES CONGOLAIS REFUSENT LA VIOLENCE ET LA GUERRE DANS LEUR PAYS. ILS METTENT EN GARDE TOUS CEUX QUI SIGNENT DES ALLIANCES AVEC LES MERCENAIRES ETRANGERS POUR ENGENDRER UNE GUERRE CIVILE AU CONGO. NOUS NE SOMMES PLUS DUPES. NOTRE PAYS NE VA PLUS REVENIR EN ARRIERE. PLUS JAMAIS CA AU CONGO.

29.Posté par max goma le 06/04/2016 13:18
NON A LA GUERRE AU CONGO BRAZZAVILLE. VIVENT LA PAIX ET L'UNITE NATIONALE

28.Posté par BECKO KING le 06/04/2016 13:16
Si aujourd'hui la force publique est amenée à porter des tires à l'arme lourde dans certains quartiers sud de Brazzaville, c'est évidemment à cause des opposants qui ont été perdants de l'élection présidentielle dernier qui au lieu de porter leur contestation d'une façon l'égale et démocratique ont recouru à des appels à des violences qui déstabilisent la sécurité des populations qui vives dans ces quartiers.

27.Posté par max goma le 06/04/2016 13:14
AU DIABLE NTOUMI ET SES NINJAS. LEUR PLACE N'EST PLUS DANS NOTRE NOUVELLE REPUBLIQUE.

1 2 3

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22303 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12633 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces