Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Concours de plaidoirie : les avocats stagiaires s’illustrent par leur éloquence

Congo-Brazzaville, 4 août – (CONGO-SITE) - Le Barreau de Brazzaville a organisé le 3 août, un concours de plaidoirie des avocats stagiaires. Dix candidats se sont affrontés, avec beaucoup d’éloquence.



Un candidat plaidant devant les membres du jury
Un candidat plaidant devant les membres du jury
Le lancement de ce concours a été patronné par le ministre de la Justice, des Droits humains, chargé de la Promotion des peuples autochtones, ange Aimé Bininga. C'étaient en présence du premier président de la Cour suprême, Henri Bouka ; du conseil juridique du Président de la République, Wilfrid Magloire Obili ; du bâtonnier national de l’Ordre des avocats du Congo ; et des chefs des juridictions.
 
Le concours s’inscrit dans le cadre de la formation des avocats stagiaires. Il s’agit de tester les connaissances du métier des candidats, la plaidoirie étant l’art pour l’avocat de convaincre le juge. Ce concours de plaidoirie a permis à ces avocats stagiaires de s’entraîner à cet exercice.
 
Les dix candidats qui se sont affrontés ont eu chacun 10 minutes pour faire triompher ses idées par la force de l’argumentaire, du dialogue en vue de convaincre. e concours est un affrontement des arguments et de l’éloquence.
 
Le concours a obéit à des principes contenus dans un règlement intérieur, présenté aux concurrents. Cinq critères ont été retenus : la clarté ; l’éloquence ; la bonne diction ; le débit de parole ; le respect du temps. Les candidats ont plaidé par la négation ou l’affirmation sur chacun des thèmes suivants :
 
Procès équitable réalité ou chimère ?
 
La CPI est-elle à la hauteur de ses ambitions ?
 
Peut-on affirmer que la justice est légale et juste ?
 
Les réseaux sociaux, outil idéal de démocratie participative ou déversoir de bon nombre d’anonymat ?
 
La peine de mort pour ou contre ?
 
Dans son mot d’ouverture, le ministre Bininga a salué l’organisation de ce concours. Il a souligné le lien étroit qui existe entre les avocats et les magistrats, qui sont des partenaires de justice.
 
Le bâtonnier de Brazzaville, Me André François Quenum, quant à lui mis un accent sur l’importance d’organiser cet bel exercice qu’est la
 Plaidoirie.
 
A l’issue des plaidoiries des concurrents, les dix membres ont retenu à l’unanimité trois gagnants : le grand gagnant Me stagiaire Gislain Nkounkou ; Me Mabika Mouyéti et Me Babakana annie. Les trois lauréats ont gagné des prix.
 
L’édition 2018 du concours de plaidoirie des avocats stagiaires a été organisée avec le soutien de la Banque UBA (United Bank for Africa), qui a saisie cette occasion pour faire la prospection de ses produits dans le hall du palais de justice.
 

Lionel Obargui


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 12970 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 7360 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces