Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Compétences des jeunes : les Congolais invités à s’investir dans l’autonomisation de la jeunesse


Brazzaville, 16 juillet (CONGO-SITE) – Un appel a été lancé par la ministre de tutelle, Destinée Hermella Doukaga, le samedi 13 juillet, à l’occasion de la Journée mondiale de développement des compétences des jeunes, célébrée le 15 juillet de chaque année, en vue d’encourager les initiatives qui donnent la chance à cette couche juvenile d’intégrer le monde du travail.



Selon la ministre de la Jeunesse et de l'éducation civique, la jeunesse africaine est une couche dont on reconnait de plus en plus le potentiel pour le développement du continent.

« Cependant cette jeunesse est confrontée à une somme de besoins à combler en terme d’emploi », a-t-elle souligné
Destinée Hermella Doukaga, a indiqué qu’en Afrique en général et en République du Congo en particulier, la problématique de l’emploi des jeunes est aussi liée au développement des compétences, car, dit-elle, il a été prouvé que la qualité de la formation détermine en grande partie la capacité des jeunes à trouver un emploi adéquat. En Afrique subsaharienne, a-t-elle noté, la question de la formation qualifiante se pose toujours avec acuité. Pour preuve, plus de la moitié des jeunes n’ont pas de compétences suffisantes pour trouver un emploi productif et beaucoup sont réduits à accepter des emplois précaires.

« Une enquête menée en 2015 sur la transition des jeunes vers la vie active révèle que le Congo se caractérise par un niveau élevé de scolarisation, soit 83,5% au primaire et 58,8% au secondaire contre 17% au supérieur. Sur le marché du travail congolais, plus de 86,5% de la population exerce dans le secteur informel », a déclaré la ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique. Elle a ajouté que les jeunes ne sont pas exemptés de cette situation car 85% d’entre eux évoluent dans le secteur informel dont les emplois générés restent précaires et peu rémunérateurs. Les résultats de l’enquête congolaise auprès des ménages réalisée en 2011 montrent que le taux de chômage des jeunes touchait 6,9% de la population active. Celui-ci est plus accentué chez les jeunes de 15 à 29 ans qui représentent 11,9%. Le chômage pour cette couche de la population a connu une augmentation pour s’établir à 30,5% en 2015.

Cette situation, a-t-elle expliqué, correspond parfaitement à ce qu’évoquait déjà le célèbre historien Ki-Zerbo lorsqu’il disait que « le système éducatif en Afrique est en contradiction avec les besoins vitaux de la société ».

Destinée Hermella Doukaga a, en outre, noté que de nombreux chantiers engagés par le chef de l’Etat dans la construction des centres d’excellence ; d’une université à vocation technique ; la réforme du système éducatif et bien d’autres, s’inscrivent dans cette vision de créer des conditions favorables au développement des compétences pour nos jeunes.

« Les efforts du gouvernement de la République en faveur de la création des emplois décents pour les jeunes inscrits dans la Plan national de développement 2018-2022 visent le renforcement du système éducatif en vue de le rendre compétitif face au reste du monde ; il s’agit principalement, de la formation du personnel enseignant ; du renforcement des programmes avec de nouvelles matières comme l’apprentissage de l’anglais et de l’informatique à partir de l’école primaire, etc. », a-t-elle assuré.

Ceci, a-t-elle conclu, dans l’optique de produire des cadres capables de s’exprimer sur le plan international, et d’améliorer les conditions de travail des apprenants.

Notons que cette journée est célébrée au niveau national sur le thème : « Le développement des compétences pour élargir les perspectives d’emploi des jeunes ».

                                            http://www.adiac-congo.com ; du 15 juillet 2019 par Guillaume Ondzé

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22981 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 13011 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces