Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Campagne électorale : les candidats de l'opposition encore absents dans le nord du pays

Après cinq jours de campagne électorale pour la présidentielle de mars 2016 au Congo-Brazzaville, Denis Sassou N’Guesso est, jusque-là, le seul candidat qui sillonne les localités de la partie septentrionale du pays.



L'avenue principale de Gamboma
L'avenue principale de Gamboma
Depuis le 4 mars dernier, date du lancement de la campagne électorale, seul Sassou N’Guesso a mis pied dans les départements de la Cuvette-Ouest, de la Likouala,  de la Sangha et de la Cuvette. Dans les localités situées sur la route nationale n°1 (RN1), du moins de Kellé à Brazzaville, seules ses effigies inondent les espaces publics.
 
Sur les artères principales de chaque ville, on peut lire différents messages sur les supports de communication, exprimant l’adhésion de la majorité des Congolais à la candidature du Chef de l’Etat sortant. Les posters trônent sur les panneaux, les édifices publics et privés et même des maisons en bordure de la RN1.
 
Par groupes, les militants des différents mouvements politiques qui soutiennent Denis Sassou N’Guesso s’y relaient pour suivre les instructions des coordinations locales et des consignes d’organisation des meeting ou de caravanes.
 
Par contre, en dehors de deux effigies du candidat Joseph Kignoumbi Ki-Mboungou que nous avons vues au village Point d’Eau, dans le district de Ngo (département des Plateaux), l’ambiance n’est pas encore aux grandes manifestations du côté de l’opposition.
 
Pourtant, les électeurs attendent que tous les candidats sillonnent ne fût-ce que les principales localités de chaque département. Ce qui leur permet de mesurer leurs chances.
 
Il est irresponsable pour un candidat de délimiter le champ de sa campagne électorale à quelques départements ou à quelques villes du pays, pour crier après le scrutin à la fraude.

Gos-Gaspard Lenckonov



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

61.Posté par EVARISTE MAMBOUANA le 11/03/2016 12:15
LE DEGOUTE qui se fait chantre de cette opposition, finalement n'a rien compris. Le panier à crabes dont il défend bec et ongles n'a aucun projet réel pour le peuple congolais. L' opposition que vous défendez là n'a rien de concret pour ce peuple que vous ne cessez de parler en son nom. Le congolais est mature monsieur lez dégouté. Ne pensez pas qu'en avançant des arguments saugrenus, le peuple votera pour vous.

60.Posté par Le dégoûté ! le 10/03/2016 21:28
Ceci s'adresse à Mr Gos Gaspard LENCKONOV de "Congo site",

Mr Lenckonv,
Hier vous écriviez : "Les candidats de l'opposition encore absents dans le nord du pays". Or, messieurs Anguios ENGAMBE et Mr OKOMBI SALISSA ont été interdits de tenir leurs meetings à Impfondo.

Mr LENCKONOV, vous qui êtes un journaliste du pouvoir, QUELLE EXPLICATION DONNEZ-VOUS AU COMPORTEMENT ANTI-DEMOCRATIQUE DES "AUTORITES" DE LA LIKOUALA ?

59.Posté par Le dégoûté ! le 09/03/2016 18:23
@ Vaidehi

On sent la peur chez vous. Vous devriez vous y habituer mon gars. Les projets de société des adversaires de votre maître sont plus solides que les disques usés dont il nous rabâchent les oreilles depuis 32 ans.

La peur vous se sent dans vos écrits. Des opposants VRAIS sont cette fois dans les starting-blocs et vous êtes inquiets. Alors pour se donner du courage vous voulez faire croire que votre dictateur de président a encore la niaque. Vous allez êtes servis à l'issue du premier tour. SASSOU ira peut-être au deuxième tour et encore...c'est pas encore gagné. Puis au deuxième tour, il perdra. Seul une fraude peut lui sauver la mise, comme d'habitude. Et même là, l'opposition veille au grain. C'est pas gagné non plus.

Les congolais ne sont plus dupes. L'eau O'Kiessi avec le caca des NGUESSO dedans, bientôt, plus personne ne la boira. Préparez-vous à être dans l'opposition à partir du 20 mars.

Vous avez entendu MOKOKO et TSATI MABIALA ? Re-écoûtez les, ça vous aidera à surmontez votre angoisse grandissante. Soyez zen. N'ayez pas peur. Le changement n'a jamais fait peur aux ghanéens, sénégalais, namibiens, nigérians...Bien au contraire. Prenez leur exemple.

58.Posté par Vaidehi le 09/03/2016 15:24
Des opposant sans base politique ils cde croit dans un champ de manioc ces opposant a sassou des vrais rêveurs en manque de projet présenté au peuple.

57.Posté par malonga gerard le 09/03/2016 12:33
a part le leader le conciliateur l'homme de paix et l’émergence il n'y a plus de candidat qui peut faire mieux déjà le fait pour eux de ne pas avoir un projet de société a base du quel peut se basé un électorat

effectivement comme a dit notre Dégouté ils sont libre de faire comme bon leur semble leur compagne mais ce que nous savons c'est que DSN passe au premier tour et si les opposant conteste il y ya tout le mécanisme de contestation mais pas par la violence

56.Posté par Le dégoûté ! le 09/03/2016 11:57
le dégoûté ! vous bouscule à tel point que vous utilisez son pseudo pour dire le contraire de ce qu'il écrit. Quelle bassesse !

Mr Lenckonov, c'est vous qui cautionnez ces gesticulations de bas étage ?

Combattez le dégoûté ! avec des arguments solides. Parce que là vous démontrez qu'à part cirer les pompes aux NGUESSO, vous volez très bas dans les débats de fond. Cela ne m'étonne pas : quand on a un peu de jugeote, on ne suit pas SASSOU-NGUESSO car l'abrutissement est assuré.

55.Posté par NAO le 09/03/2016 11:43
Nous allons tous soutenir DSN pendant et après les votes. DNS est notre candidat idéal et capable de relever le plus grand défi que les congolais attendent. C'est un homme de parole. Votons tous DSN pour un Congo prospère.

54.Posté par CHEREL NGOBO le 09/03/2016 11:25
Le candidat Denis Sassou N'Guesso est en pleine confiance dans cette campagne électorale. Les populations congolaises apparemment semble convaincu de la franchise de leur homme. C'est pour cela que dans sa tournée électorale, Denis Sassou N'Guesso est toujours accueilli avec beaucoup d'ovation de la part du publique.

53.Posté par LA CAUSE le 09/03/2016 11:18
Le Congo à 342000km2 de superficie et douze départements que devraient sillonner tous nos candidat mais ont ils tous des moyens de leurs politique car le candidat SASSOU lui est omni présent sur les terrains ou nous contestons l'absence criarde de l' opposition qui fait juste de la configuration.
" j' ai dit "!

52.Posté par CHEREL NGOBO le 09/03/2016 11:14
Laissez le peuple congolais s'exprimer pour dire que laisser le peuple congolais voter le candidat Denis Sassou N'Guesso en paix. Nous voulons seulement que le peuple congolais puisse voter sans écueil le président de cette nouvelle république.

51.Posté par LA CAUSE le 09/03/2016 11:02
@ Dégouté
Pour une fois j'en convient avec vous là vous avez compris que DSN est la solution pour le Congo .
" j ' ai dit " !

50.Posté par Anonyme le 09/03/2016 11:02
C'est normal qu'il soit le seul jusqu'alors à faire la ronde de tous les départements du Congo afin de montrer à tous qu'il est le bâtisseur infatigable car le travaille doit continuer afin d'arriver à la destination. Voilà un homme qui sait préparer et nous sure et certaine qu'il gagnera dès le premier tour.

49.Posté par Pepinette de Lova le 09/03/2016 10:56
Nos opposant congolais fait la honte franchement je me demande a quoi ils joue tous, jusqu'alors ils ne fait que nous démontré leurs incompétence au lieu de nous présenté un bon projet de société ils sont fiche complètement de ce que veulent le peuple.

48.Posté par 100% SASSOU le 09/03/2016 10:56
L'absence très remarquer de l' opposition dans cette campagne présidentielle surtout dans les régions nord du pays profite à la majorité et à son candidat " SASSOU" qui sillonne tout le pays et promet de garantir la stabilité économique dans la paix et le peuple est prêt à aller plus loin ensemble avec DSN .
" j' ai dit " !

47.Posté par FResnel le 09/03/2016 10:49
@ Le dégouté
C'est une bonne initiative de comprendre enfin que le candidat de la majorité est un grand homme qui a travaillé au courant de ses derniers mandats et cela va continuer jusqu'à l’émergence du Congo.

46.Posté par NAO le 09/03/2016 10:47
HEHE oui Le dégoûté !
tu commence à rependre tes esprits petit à petit, je vois que t'es deviens patriote et l'opposition sera ému de voire un homme qui prône les valeur de paix en toute sincérité venir soutenir la candidature de celui qui est appelé le bâtisseur infatigable.
Viens dans la cours de grands et tu verras fleurir de bonne chose

45.Posté par FResnel le 09/03/2016 10:47
Les patriotes très impatient de la date du 20 mars pour se rendre aux urnes afin de voter le candidat qui fait rage à la campagne avec un projet de société très importante. Je pense que les mots me manque à dire, M. SASSOU vous serez élu dès le premier tour.

44.Posté par témbé éssili le 09/03/2016 10:46
Merci mon très cher dégouté d'enfin comprendre la réalité qui se passe au Congo car le président Denis Sassou N'gesso est le seul leader qui amènera le Congo vers l'émergence et l'unité surtout du pays

43.Posté par Aristode le 09/03/2016 10:44
SASSOU NGUESSO mérite cette place, car il est le seul qui peut diriger ce pays comme il se doit. Avec lui nous sommes en sécurité libre de faire les balades jusqu'aux heures tardive. Un homme qui envisage la paix.

42.Posté par 100% SASSOU le 09/03/2016 10:41
IL Y' A DES SIGNES QUI NE TROMPENT PAS QUANT LA CUVETTE OUEST VOTE 100% C'EST LA REPUBLIQUE QUI GAGNE ET ; LA CUVETTE OUEST A PROMIS LE VOTE PLEBLISCITE AU CANDIDAT SASSOU IMAGINER LA SUITE!
" j ' ai dit " !

1 2 3 4
Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21145 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12010 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces