Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Brazzaville : route Kombo-Moukondo, un total désarroi


Brazzaville, 6 mars– (CONGO-SITE) – La voie de liaison entre les quartiers Kombo et Moukondo, qui part du Centre national de la radio et de la télévision (CNRTV) de Kombo, longue de 6,6 Km et réalisé à cout de milliard se trouve actuellement dans état de délabrement avancé. Allant du rond-point Mazala au CNRTV pour le centre-ville de Brazzaville, est actuellement non seulement dans un état de dégradation avancé, mais aussi dans un e obscurité totale. Le désagrément sur cette route laisse à désirer.



Brazzaville : route Kombo-Moukondo, un total désarroi
Source de soulagement pour les usagers, cette voie est devenue, depuis plusieurs mois, source d'un sentiment de désarroi terrible. Les embouteillages dans certains endroits n’ont pas d’heures fixes.
     
L’es travaux de d'aménagement et de bitumage de cette route intégrant la municipalisation de la ville de Brazzaville ont été engagés en 2008 par le Président de la République, Denis Sassou N'Guesso. Ils ont été réalisés, semble-t-il, selon les règles de l’art. Mais, l'état actuel de cette route fait polémique. Les populations ne comprennent pas pourquoi le gouvernement n'arrive pas à sauver cette infrastructure,qui se dégrade jour après jour. Les efforts consentis par gouvernement pour ériger cette route auraient-ils servi à rien ?

Depuis son ouverture à la circulation en 2009, cette route n’a bénéficié d’aucun aspect de suivi pour préserver cette réalisation. Des accidents de circulation se multiplient, les carcasses de véhicules restant pendant longtemps. L'entretien des chaussées, le curage des ouvrages d’assainissement et le rafraîchissement de la signalisation horizontale effectué au départ par les entreprises SGE-C Congo, Andrade Gutierez et SCCTP, ne se fait plus depuis plus de quatre ans.
 
Les travaux de la route de Moukondo-Mazala et la Tsiémé, vers le lycée Thomas Sankara, sont abandonnés depuis fin 2015, par la société adjudicataire Andrade Gutierrez.  Des panneaux solaires qui faisaient le charme de cette route la nuit ne fonctionnent plus depuis quelques années, faute d’entretien.

L’entretient et l’exercice de suivi après réalisation des travaux au Congo constituent un vrai problème. Pour quoi investir dans des travaux de grande envergure sans suivi et entretien d'ouvrages après ? 

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21081 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 11973 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces