Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Quand Liz Tiayâla illumine la salle André Gide de l’IFC à Brazzaville

Brazzaville, Congo (CONGOSITE) – La chanteuse congolaise, Liz Tiayâla, a donné un concert le 28 janvier 2017 à L’Institut Français du Congo (IFC). L'occasion lui a permit de faire la promotion de son premier album, intitulé «Tiayala».



De son vrai nom Liz Babindamana, née d’un père chanteur-pianiste-bassiste-arrangeur et d’une mère chanteuse. Encadrée par son père, Liz, à l’âge de 6 ans se met à la guitare. Elle s’initie ensuite au Jazz, puis au Folklore. Liz Babindamana, a un diplôme de licence en musique,elle a collaboré avec des artistes professionnels tels Zao, Jacob Desvarieux, Roga Roga, Singuila, Meiway, Princess Lover

« Tiayâla » signifie tout simplement  «une personne futée», cet album compte 12 titres où se mêle la rumba, le kilombo, le wala ; le tradi-moderne et divers autres mélodies et rythmes aux couleurs locales, africaines et occidentales.

Sur les 12 titres, 7 ont agrémentés la soirée qui s’est ouverte avec le titre « Kumu na Pea », chant qui parle des festivités entourant la naissance des jumeaux ; suivi de « Mweme » qui traite de la paresse, source de misère sur terre ; la chaine s’est allongée par « AH Ngue » elle parle de Mbemba, un fils déconcertant pour les parents ; « Nkelo » fait des éloges de la source et dénonce le changement climatique ; « Sola » parle des choix à prendre et de la difficulté du choix ; « Mu Ntimani » hommage aux artistes qui ont lâché prise par manque de soutient ; « To Diaka » parle du souhait d’un migrant au bord de la mer méditerranée ; « Boual Na Beto » elle parle de la Bouenza un département magnifique et s’est terminée par « Yeyeye » qui est un chant d’au revoir. 

L’association Congo cœur de culture, est à but non lucratif qui a pour but promouvoir la culture sous multiples formes. Son engagement a permis l’aboutissement de cet opus et la présentation de la chanteuse au prix RFI-découvertes 2015 qui lui a value d’être selectionnée parmi les 15 finalistes. Liz se démarque au prix RFI-découvertes par le biais des titres « Ah Nge »  et «  Kumu na Peya » tirés de l’album « Tiayâla »

Kury Kounga


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces