Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Libye : le peuple regrette profondément la mort de Kadhafi cinq ans après

Nos confrères de libération ont effectué un déplacement sur Tripoli, la capitale libyenne, et dans plusieurs autres villes pour prendre connaissance de l’état d’esprit qui anime le peuple libyen après la mort de Kadhafi.



Selon nos confrères, le constat est que, les libyens dans la grande majorité tiennent le même langage, celui de regret, de nostalgie. «Notre vie était meilleure sous Kadhafi», déclare Faïza al-Naas, une pharmacienne.
 

D’autres Libyens sont qualifiés de «Kadhafistes par frustration», une manière commune d’ironiser à Tripoli pour désigner les Libyens qui commencent à regretter l’époque de Mouammar Kadhafi.

Il faut dire que cinq ans après la mort du Guide libyen, le pays n’est que l’ombre de lui-même, un pays morcelé et plongé dans le chaos.

La Libye n’avait pas connu la pénurie des denrées de première nécessité pendant le règne de Kadhafi. Mais depuis sa chute après 42 ans de règne, l’ insécurité et les pénuries se sont installées dans le quotidien des Libyens. Tout ceci rythmé par les coupures d’électricité et les files d’attente devant les banques où la liquidité est de plus en plus rare.

Tout est obscur en Libye. Désormais l’espoir d’une vie heureuse en Libye n’est pas proche. Le pays est déchiré par des luttes d’influence que se livrent dans l’impunité, les nombreuses milices mais aussi les dizaines de tribus, composantes essentielles de la société libyenne.

 

Alors que le gouvernement d’union nationale (GNA), s’est installé à Tripoli, une autorité rivale s’est installée dans l’Est du pays, où existe une grande partie de la région qui est contrôlée par les forces du maréchal controversé Khalifa Haftar.

Pour certains partisans de Kadhafi, l’anarchie actuelle démontre à quel point leur leader était un «visionnaire»: n’avait-il pas prévenu avant sa mort que la Libye après lui serait à feu et à sang? Mais pour ceux qui ne partagent pas cet avis, à l’instar d’Abderrahmane Abdelaal, «la situation actuelle est la conséquence logique de 42 ans de destruction et de sabotage systématique de la part de l’Etat».


 


AfrikMag.Com



Commentaires articles

1.Posté par Engana Bira le 20/10/2016 10:45
C'est la preuve que l'impérialisme occidental est toujours prêt à consolider son emprise sur l'Afrique. Il étudie de façon inlassable et méticuleuse, comment éjecter du pouvoir tous ceux qui s'opposent à son plan de destruction. Le tremplin pour y arriver demeure le respect des règles d'une démocratie prêtée aux peuples faibles à la Baule par Mitterrand, pour laquelle des comptes doivent être rendus à l'appel du devoir ! A coups d'injonction et d'ingérence, et au nom du sempiternel respect des droits de l'homme, les maîtres de ce monde façonnent et imposent leur diktat, appuyés par leur maison-mère l'O.N.U. C'est parce que les Libyens n'ont jamais compris ce jeu, que leur pays vit aujourd'hui ce désastre. Demandez à un Africain qui vit en Occident comment va l'Afrique, il vous répondra que celle-ci piétine à cause des dictateurs placés à la tête des Etats. Mais il oublie que la véritable dictature c'est celle qu'on distille dans les médias qu'il suit et la culture des autres qu'il arbore, le poussant à nier son existence véritable.
Pour mieux comprendre les turpitudes de notre histoire, veuillez lire :
Les méthodes coloniales au Congo-Brazzaville de 1886 à 1958. Analyse socio-économique et devoir de mémoire, Paris, L'Harmattan, 2016, 250 pages.

2.Posté par André Mbou le 20/10/2016 10:58
Aujourd'hui il est vraiment trop tard, Kadhafi était un homme au coeur de l'Afrique nous avons fait confiance a ces Américains croyons que ces gens devraient apporter de la paix en Libye mais s'était une erreur totale
Tous les africains te regrettent

3.Posté par ursula lena le 20/10/2016 11:08
Kadhafi fut l homme qu'il fallait pour le peuple libyen, l'homme au coeur du continent Africain

4.Posté par Lamela le 20/10/2016 17:14
Le peuple libyen doit demandé des comptes à la france et à l'ex dictateur sarkoz, mais personne ne les entendra hélas, même pas la fameuse CPI. La nostalgie des libyens cinq années après la chute de Kadhafi prouve que le printemps arabe était une supercherie occidentale, un complot international contre les peuples.

5.Posté par Conche le 21/10/2016 17:55
Les occidentaux sont toujours la pour détruire, ils n'apporteront jamais des solutions en Afrique à moins que cela soit dans leurs propres intérêts. j'aimerai que d'autres pays d'Afrique analysent un peu la situation actuelle de la Libye et comprennent que faire la guerre contre son frère est peine perdu et a des conséquences graves, comme c'est pour le cas de la Lybie!

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces