Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Les banques françaises sont moins compétitives en Afrique que les acteurs locaux

Une nouvelle étude publiée le 1er décembre par le cabinet Nouvelles Donnes a confirmé que la croissance des principaux groupes bancaires français en Afrique est très en retrait par rapport aux acteurs locaux.



Intitulé «BSEM 2015» (Banking Survey-Emerging Markets), l’étude du cabinet spécialisé dans les problématiques de développement dans les secteurs de la banque et de l’assurance fait cette année un focus sur l’Afrique francophone. Il en ressort que deux groupes locaux dominent actuellement le marché dans cette zone. Il s’agit du groupe panafricain Ecobank qui détient 14% de parts de marché et du groupe marocain Attijariwafa Bank qui approche les 13%.

Parallèlement à la montée en puissance de ces deux groupes panafricains, les banques françaises  ont beaucoup perdu du terrain. Des quatre «vieilles» présentes dans les années 80, BNP Paribas, la Société Générale, le Crédit Lyonnais et le Crédit Agricole, il ne reste que les deux premières. Et dans le top dix des banques présentes sur la zone, les françaises sont les seules à avoir perdu des parts de marché depuis 2007. La Société générale et BNP Paribas ont perdu presque trois points de parts de marché, passant respectivement à 8 % et 5 %.

En Afrique du Nord, Nouvelles Donnes constate que  BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole pèsent à peine l’équivalent d’Attijariwafa Bank.

Selon Paul Derreumaux, économiste et président d’honneur du groupe Bank of Africa, la première erreur commise par les banques françaises en Afrique était de s’être concentrées sur la clientèle de grandes entreprises et de particuliers haut de gamme alors que les banques locales multipliaient les agences, même lorsque la clientèle n’était pas très rentable. «Auprès des banques françaises, l’ouverture de comptes se limitait aux expatriés et aux rares nationaux à haut revenu», souligne  M. Derreumaux. 

L’autre erreur est, selon lui, le départ précipité des banques tricolores du continent durant les années 90 qui furent difficiles économiquement et politiquement pour les pays africains, en vue de se déployer en Europe de l’Est et en Asie. «Vu ce qu’on attendait en Europe de l’Est, les belles années qui commençaient en Chine et en Amérique du Sud, les états-majors des banques françaises ont dit “stop” en Afrique», ajoute M. Derreumaux, qui pense que «le terrain perdu ne sera pas repris»  et que «les banques françaises peuvent seulement participer à la poursuite de la conquête».


Agence Ecofin.Com



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

63.Posté par hounon le 09/05/2017 18:09
Porte Feuille Magique puissant conçu pour réglé en générale vous problèmes financiere en attirant plus d'a son sein, il agit comme un système :magnétique et attire toute source financiers autour de lui: au marché, au service, dans la rue etc..
Il est suivi de 7 cartes talisman appelé '' money Auto booster''
l'Heure est arrivée pour que vous réaliser enfin vos plus grands souhaits financiers et comerciaux grâce à notre portefeuille que l'ont n'appelle souvent Poche à ravitaillement. Ce porte feuille vous sert aussi de Bouclier protecteur contre tout mauvais sort qui vous saurait lancer pour vous détruire financière et arrèter votre commerce.
Très éfficace contre la perte d'argent et le Talisman qu'il contient vous apportera abondance et propérité jusqu'a ce que vous quittera la terre. Il remplacera votre porte monnaie actuel, il est livré avec un mode d'emploi pour activer les cartes talisman pour vous dynamiser sur le plan financier, commerce, jeux de hasard etc... Une fois que se portefeuille sera en votre pocession elle sera capable des multiplier la somme qui sera dedans fois(x)100 Mon Tel et whatsapp : 00229 67 88 27 01 // maraboutpuissant2014@outlook.fr

62.Posté par maitre djakpata le 10/03/2017 14:02


VALISE MYSTIQUE LAXMI MULTIPLICATEUR DE L'ARGENT
Il vous aie deja arriver un temps ou vous avez assez de travailler et de
souffrir avant de trouver l'argent ?
Il vous ait deja arriver de manquer de l'argent et vous etes incapable de
pouvoir payer même un pain pour pouvoir nourrir votre famille , Il vous
ait deja arriver un temps ou touts les monde se monque de vous parceque
vous etes pauvre et miserable tout simplement parceque vous manquer de
l'argents.
Eh bien , Grace a cette puissante et mysterieus valise mystique LAXMI qui
multiplie de l'argent , vous n'aurez plus besoin de travailler avant de
gagner de l'argent , vous n'aurez plus besoin de souffrir avant de gagner
votre paix car vous aurez un vrai machine a sous dans votre maison.
Cependant, le valise mystique de Laxmi est une très puissante valise
conçu depuis la nuit de temps par les rois mage de la perse antique
.grâce a cette valise , les rois mage antique eté très riche et
prospère il avez touts ce qu'il voulez sur le plan financière et
écnomique . Avec ce puissant valise mystique , vous n'aurez juste qu'a
vous en procurer cette valise et de mettre la somme de votre choix à
l'interieur et de la fermé pendant 3 jours. le 3 èm jours , ouvré la
valise et vous verrez que la somme don vous avez mise à l'interieur sera
multiplier par un nombres considérablement d'argent.
vous pouvez mettre n'importe quelle somme d'argent à l'interieur puis la
valise vas commencer à multiplier la somme d'une manière jamais vue.
vous pouvez multiplier votre somme jusqu'à 850.000€ selons la monnaie
de votre pays.
grace a cette puissante valise , vous serrez très puissant et Prosper

Voici mon contacte:


Email: maitredjakpata@gmail.com

site web :www.maitredjakpata.wixsite.com/monsite

61.Posté par maitre djakpata le 10/03/2017 14:02


VALISE MYSTIQUE LAXMI MULTIPLICATEUR DE L'ARGENT
Il vous aie deja arriver un temps ou vous avez assez de travailler et de
souffrir avant de trouver l'argent ?
Il vous ait deja arriver de manquer de l'argent et vous etes incapable de
pouvoir payer même un pain pour pouvoir nourrir votre famille , Il vous
ait deja arriver un temps ou touts les monde se monque de vous parceque
vous etes pauvre et miserable tout simplement parceque vous manquer de
l'argents.
Eh bien , Grace a cette puissante et mysterieus valise mystique LAXMI qui
multiplie de l'argent , vous n'aurez plus besoin de travailler avant de
gagner de l'argent , vous n'aurez plus besoin de souffrir avant de gagner
votre paix car vous aurez un vrai machine a sous dans votre maison.
Cependant, le valise mystique de Laxmi est une très puissante valise
conçu depuis la nuit de temps par les rois mage de la perse antique
.grâce a cette valise , les rois mage antique eté très riche et
prospère il avez touts ce qu'il voulez sur le plan financière et
écnomique . Avec ce puissant valise mystique , vous n'aurez juste qu'a
vous en procurer cette valise et de mettre la somme de votre choix à
l'interieur et de la fermé pendant 3 jours. le 3 èm jours , ouvré la
valise et vous verrez que la somme don vous avez mise à l'interieur sera
multiplier par un nombres considérablement d'argent.
vous pouvez mettre n'importe quelle somme d'argent à l'interieur puis la
valise vas commencer à multiplier la somme d'une manière jamais vue.
vous pouvez multiplier votre somme jusqu'à 850.000€ selons la monnaie
de votre pays.
grace a cette puissante valise , vous serrez très puissant et Prosper

Voici mon contacte:


Email: maitredjakpata@gmail.com

site web :www.maitredjakpata.wixsite.com/monsite

60.Posté par patrique mpala le 15/12/2015 13:40
L'époque où les banques occidentales, notamment françaises, régnaient sans partage en Afrique serait révolue. La montée en puissance des banques africaines, qui se constituent de plus en plus en puissants groupes, fait transparaître de nouvelles perspectives. S'agit-il de la fin du modèle bancaire colonial ou du réveil des banques africaines ?

59.Posté par josia makaya le 15/12/2015 13:36
On peut considérer que le système bancaire africain serait en train de vivre une mutation historique. création, croissance endogène ,approfondissement financier et éviction partielle.Beaucoup de banques africaines ont été issues d'une initiative nationale dans les années 1970 ou 1980, selon les pays. Ces banques se sont tournées vers des clientèles, particuliers et petites entreprises, auparavant négligées par les banques postcoloniales. Ce modèle s'est avéré viable, car il exploite des gisements d'économies d'échelle insoupçonnés. L'existence de rendements croissants garantit sa généralisation au niveau régional déploiement sur plusieurs pays partageant une même monnaie.

58.Posté par viviane manpouya le 15/12/2015 13:29
Il y a un demi-siècle, les banques françaises occupaient en Afrique francophone une position dominante. Elles disposaient de solides avantages pour jouer un rôle important dans la construction d'un appareil bancaire africain performant. Leurs implantations et leur expérience étaient souvent solides. Elles disposaient de moyens financiers substantiels et avaient une bonne connaissance des agents économiques locaux et de leurs besoins, mais, comme le rappelle Paul Derreumaux, ces filiales étaient trop gérées à l'ancienne . De plus, aucune politique d'innovation ni de conquête des clientèles domestiques n'a été envisagée. Les banques françaises ne pouvaient plus, dans ces conditions, garder encore longtemps une place prépondérante. Préférant se contenter d'une stratégie de niche ou de repli, les banques françaises ont fait profil bas. Elles ont renoncé à toute stratégie expansionniste de leur présence.

57.Posté par jean dominique itoua le 15/12/2015 13:18
Tout a fait , En imposant leur système bancaire, et d’autres types de régulation économique dans les frontières arbitraires qu’ils avaient données à l’Afrique, les banques françaises ont en partie empêché l’intégration économique à l’intérieur du continent africain . Mais, en même temps, une intégration économique de l’Afrique avec la France . Les systèmes bancaires des français sont beaucoup critiqués quant à leur capacité à assurer la croissance,à l’exception de quelques-unes, sont parvenues à préserver des taux de change rigides..

56.Posté par wyllam both le 08/12/2015 14:49
En dépit des l' importance qu' on leurs attribuent certes le rendement sur le terrain est très médiocre et d' ailleurs quand même si on pouvait beau crier nous ne croyons pas à un résultat positive venant de ces banques Françaises, c' est pourquoi je demande aux banques locales de s' organiser pour que les solutions qu' ils nous ont toujours soit encore meilleurs qu' avant .

55.Posté par Pepinette de lova le 08/12/2015 14:21
Avec sa bonne connaissance de l'environnement national elle n'ont pas d'autre alternative que de croitre sur les marché nationaux l'Afrique dispose le secteur le moins développer en secteur financière tandis que la France venait a contrôlé les plus grand marché.

54.Posté par suite numerique le 08/12/2015 14:05
Une banque est, à la fois, une entreprise qui : produit des services bancaires ; en fait le commerce ; fait commercer d'autres services financiers ou connexes. Ces facteurs auprès des banques locaux sont vivement présents , cependant dans les banques françaises , cette fonctionnalité est de moins en moins fréquent. La concurrence locale est tellement forte , cela est synonyme du travail par détermination des acteurs économiques africains . Un fait à encourager , le souhait est que les banques africaines , prennent toute la planète , que les plus grands actionnaires dans ce domaines viennent de l'Afrique .

53.Posté par daniel fontaine le 08/12/2015 13:51
Dans notre pays, les banques Françaises semblent avoir plus d' ampleur mais au contraire leurs visibilités passent jusque là inaperçus et c'est sont des banques locales moins influant qui malgré eux font cas même face aux besoins de lapopulation

52.Posté par Bertrand le 08/12/2015 13:28
La cinquième édition du Rapport sur la compétitivité en Afrique, qui est publié conjointement tous les deux ans par la Banque africaine de développement, la Banque mondiale, le Forum économique mondial et l'Organisation de coopération et de développement économiques, et a été lancée, le 6 juin 2015 au Cap, lors du Forum économique mondial pour l'Afrique.

51.Posté par ALEXANDER CORVINUS le 08/12/2015 13:13
En Afrique, dans un paysage bancaire en pleine ébullition, la fulgurante expansion de groupes issus du continent vient bousculer des acteurs français implantés de longue date, alors que ce secteur s'apprête à décoller. Les analyses économiques estiment que la banque sera l'un des plus forts gisements de croissance de l'Afrique, aujourd'hui région la moins bancarisée du monde, avec moins de 20% de la population disposant d'un compte en banque (Afrique subsaharienne hors Afrique du Sud).

50.Posté par mucodec le 08/12/2015 13:10
cette compétence qu'a les économistes locaux du continent pendant un certain temps et qui prend la hauteur sur les banques occidentales en territoire africain est une opportunités pour les africains de faire stopper la fuite des capitaux comme vient de le dire PAOLA JASON en se sens que le financement se ferai désormais en Afrique et que derrière le financement il y aurai d'autre perspective d'ouverture à la conquête des autres pays hors de Afrique en retour les bénéfices réalisés vont être mis en disposition du continent en particulier des pays africains.

49.Posté par 800 euros le 08/12/2015 13:09
Aujourd’hui, les banques africaines concurrencent les françaises même sur leur clientèle stratégique des particuliers haut de gamme et des entreprises. Les avoir laissées se développer était une erreur , est Le terrain perdu ne sera pas repris. Les banques françaises peuvent seulement participer à la poursuite de la conquête. et c'est cela l'Afrique qui gagne quant la France tire la queue . " j ' ai dit "!

48.Posté par paola jason le 08/12/2015 12:57
le secteur économique local africain possède un stratégie complexe dans les marchés, or avec le système français en Afrique, la compétence est moins évoluée dans son fonctionnement, cela ouvre la porte aux locaux qui sont ainsi plus actifs. l'Afrique en particulier les grands opérateurs économiques du continent doivent à cet effet mettre l'accent dans le secteur économique local cela permettra qu'il puisse y avoir plus d'opportunité pour que les personnes compétentes travaillent et réduire le taux de chômages dans le continent. mais pour beaucoup plus de succès les banques locales doivent revoir aussi la politique sur la fuite des capitaux vers l'occident c'est à dire le gouvernement et les partenaires dans le domaine économique doivent mettre en place des lois nécessaires pour stopper cette fuite économique. au regard du partenariat Afrique chine, les économistes pour eux je le pense bien est une occasion et opportunité afin d'atteinte une maturité.

47.Posté par Bango témbé le 08/12/2015 12:42
Aujourd'hui les français sont entrain de subir à cause de leurs comportement s car pour eux c'est l'intérêt, même pour l'obtention des visas c'est en fonction de la bourse de quelqu'un et leurs banques sont en baisse ou en faillite car elle préfère les gens huppés or elle oublie que la grande partie de la population africaine est moyen

46.Posté par thomas le 08/12/2015 12:04
Cette recomposition des forces en présence impacte l’activité bancaire en Afrique. L’essor des banques locales permet tout d’abord d’accroître les taux de bancarisation, comme on l’observe nettement depuis dix ans. Ces établissements ont en effet une meilleure compréhension des besoins des opérateurs économiques locaux, et sont davantage en mesure d’innover pour adapter leur offre et pénétrer de nouveaux segments de marché. D’autre part, la retenue dont font preuve les banques internationales fait peser un risque d’isolement sur le secteur bancaire africain. Au-delà de l’expertise et des ressources qu’elles apportent, les banques internationales demeurent indispensables pour financer les grands investissements, les opérations de commerce international et, de manière générale, pour faire le pont entre l’Afrique et les autres continents.

45.Posté par h_lili le 08/12/2015 12:04
La situation est différente pour les banques internationales pour qui la croissance sur les marchés locaux demeure une option et non une nécessité. Bien que ces marchés soient très rentables, les banques étrangères sont davantage sensibles aux risques et à la qualité de l’environnement des affaires qui est de plus en plus en inadéquation avec leurs normes de fonctionnement et les contraintes imposées par les régulateurs de leurs pays d’origine. De plus, il devient difficile pour elles de se développer, car elles doivent pour cela pénétrer des marchés plus risqués comme les PME et la clientèle individuelle, alors que le principal relais de croissance des banques locales réside dans le segment plus facile d’accès des grandes entreprises.

44.Posté par sahra pambou le 08/12/2015 12:04
Ces banques locales, qui ont alimenté leur croissance en développant les segments de clientèle ignorés par les banques étrangères (notamment PME et clientèle individuelle), ont aujourd’hui atteint une taille critique leur permettant de concurrencer les banques internationales sur leurs marchés – en particulier celui des grandes entreprises. Leurs parts de marchés ont ainsi rapidement progressé et ce sont elles qui ont tiré la croissance du secteur bancaire sur le continent ces dix dernières années. Cette évolution est naturelle dans la mesure où les banques locales n’ont d’autre choix que de croître pour continuer d’exister, et que les marchés locaux sont leur seul relais de croissance. Outre la nécessité de développer des rendements d’échelle afin d’être compétitives, elles doivent atteindre une taille critique pour être en mesure de diversifier leurs risques, à la fois sectoriels – en réduisant la concentration de leurs portefeuilles –, et pays, en ouvrant des filiales hors de leur implantation d’origine.

1 2 3 4

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces