Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Les Communautés de Mbama se joignent à MTN Congo pour œuvrer au profit de l’éducation durant les 21 Days of Y’ello Care 2017

Lancé le 1er juin dernier à Brazzaville, le programme de volontariat de MTN se poursuit à Brazzaville, au CEG commune de Bacongo. Les activités y vont bon train, car les MTNers sont à pieds d’ouvrage tous les jours de 8H à 18H, afin de réaliser leur promesse.



Dans le cadre de son programme annuel « 21 Days of #YelloCare », le Groupe MTN organise durant le mois de juin, trois (3) semaines d’activités de volontariat de son personnel en faveur des communautés. Depuis 2012, la thématique retenue est «Investir dans l’Education pour Tous », car l’éducation reste la base indéniable du développement de toute jeunesse; ce, au sein des 22 pays où est implanté MTN. Dans chaque pays, un projet pilote est identifié et mis en œuvre.
 
Les MTNers décidés d’offrir aux enfants de la commune de Bacongo de meilleures conditions d’apprentissage
 
A titre de rappel, à l’occasion de la 11e édition 21 Days of #YelloCare, les employés de la société leader de la téléphonie mobile au Congo ont décidé de construire un bâtiment de 3 salles de classe et de réhabiliter deux autres bâtiments afin d’offrir aux élèves du CEG de MBAMA, encore appelé CEG Commune de Bacongo, de meilleures conditions d’apprentissage et d’éducation. Soit un total de neuf (9) salles de classe, bâties et rénovées, en sus de la rénovation des bureaux administratifs et d’une salle (2 en 1) qui abritera une (1) School Connectivity qui est une salle multimédia et une (1) Bibliothèque afin de permettre aux élèves dudit collège d’accroitre les capacités intellectuelles cognitives d’apprentissage, à travers le mixage de la virtualité et du physique.
 
Un véritable challenge social, communautaire, physique, intellectuel et organisationnel que les MTNers se sont obligés à l’endroit des communautés de Mbama dans le quartier de Bacongo.
 
Le sens d’une initiative communautaire et de volontariat de la part de MTN Congo
 
Le concept de Responsabilité Sociétale reste encore une simple vue de l’esprit au sein des communautés congolaises, alors qu’il devrait être un véritable levier de développement, de prise en charge et de support à l’endroit de l’Etat. Le programme annuel 21 Days of #YelloCare, de MTN Congo, se veut être un exemple ou un modèle qu’il est possible, à travers le volontariat des communautés, de réaliser des actions sociétales dans les domaines communautaires de base comme la Santé, l’Education, l’Environnement… 
 
Pour preuve, la réalisation du projet  identifié par MTN Congo dans le cadre des « 21 Days of #YelloCare » de cette année, a eu le concours d’institutions, de personnalités et des sociétés qui se sont joints aux MTNers.
 
Les institutions suivantes ont la reconnaissance des MTNers, pour leur implication et leur accompagnement. Il s’agit particulièrement de la Mairie de Bacongo, de la société AEM Congo, SOCOFRAN, RAJEC, BUROTOP, de l’Association des parents d’élèves du CEG Commune, des Riverains de l’école et habitants du quartier 22, de l’Ambassade d’Afrique du sud au Congo et bien d’autres ONG, qui se sont associées à cette belle initiative et expérience.
 
Ces parties prenantes ont cru en la vision de MTN, au sens même du programme « 21 Days of #YelloCare » qui est simplement de redonner confiance, de s’approprier les questions sociales de bases, de faire que l’impossible soit possible, et cela tous ensembles.
 
Il est de bon aloi de croire que ledit programme puisse inciter les innombrables autres entreprises présentes en république du Congo à réaliser des actions similaires qui ne coûtent pourtant pas les « yeux de la tête ».
 
Avec de la volonté, du bon sens et de l’intérêt pour les communautés, les entreprises implantées au Congo sont à mesure d’apporter leur appui à l’Etat congolais, en contribuant ainsi à mettre les jeunes et les communautés dans des conditions idéales.  Il y va aussi de la responsabilité des communautés à intéresser et interpeller les  différentes entreprises en matière de RSE.
 
Le sens de l’accompagnement de l’Etat
 
Analyser, encadrer, réguler, autoriser, faire le suivi et l’évaluation des actions et des initiatives constituent le rôle que joue le Ministère de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation dans la réalisation du programme 21 Days of #YelloCare, afin que celui-ci réponde à certaines normes relatives à son plan architectural, ses dimensions, son éclairage, ses couleurs, sa disposition et son équipement, etc… Cela, à travers la mise à disposition une équipe technique  chargée de veiller au respect des règles de l’art et normes relatives aux structures scolaires en république du Congo.
 
L’administrateur maire de l’arrondissement 2 Bacongo, Mme Simone Loubienga a, quant à elle, manifesté  un sentiment de grande satisfaction et de joie vis-à-vis de MTN Congo pour ces actions communautaires qu’elle ne cesse d’implémenter au Congo depuis une décennie déjà. Ainsi, solidaire à cette bonne action, Madame le Maire a fait don d’une tonne de ciment en guise de contribution au programme. Quant au personnel de la mairie, il s’est engagé à accompagner toutes les personnes qui sont au chantier dans les différents travaux de gros œuvres qui y sont exécutés.
 
«  A la fin des travaux,  lorsqu’ on arrivera au stade de la peinture, comme je suis peintre à mes temps perdus, je m’investirai pleinement pour peindre les bâtiments », telle est la contribution personnelle de Mme Simone Loubienga qui en a profité pour lancer "un appel aux sociétés et aux entreprises installées au Congo pour accompagner les personnes qui ont des projets à pouvoir les mettre en œuvres ».
 
Grande a également été la surprise des habitants du quartier Mbama de voir le soutien et l’encouragement au projet de Monsieur le 1er Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Clément MOUAMBA, en sa qualité de résidant du Quartier MBAMA, au cours de sa visite dans ladite école, histoire de voir par lui-même les travaux qui s’y effectuent, d’un côté ; mais aussi pour apporter sa contribution matérielle à l’initiative, afin de donner du sens à cette vision, qui est de rassembler les parties prenantes (Etat, Privé, Société civile) à la prise en charge des questions sociétales de base.
image_3.png image.png  (5.09 Ko)
image_4.png image.png  (9.44 Ko)

Il en a profité pour honorer et féliciter la société de téléphonie mobile MTN Congo ainsi que l’ensemble de son personnel pour son engagement communautaire en faveur des enfants congolais.
 
Le ministre de l’enseignement primaire, secondaire, chargé de l’alphabétisation, Anatole Collinet MAKOSSO, accompagnant le 1er ministre dans sa visite, a remercié la société MTN Congo pour son apport dans l’évolution de la qualité de l’éducation au Congo-Brazzaville. Prenant MTN pour exemple, le ministre MAKOSSO a précisé que le développement de notre pays passe aussi par la contribution de tous les investisseurs installés en terre congolaise. Il a fait la promesse de fournir les tables bancs nécessaires aux nouvelles salles de classe.
 
Les parties prenantes aux 21 Days of #YelloCare

Bien d’autres institutions se sont jointes à MTN dans le cadre des 21 Days of #YelloCare 2017. Pour ce faire, MTN Congo les remercie profondément. Il s’agit des entreprises privées de la place qui se sont engagées à apporter leur contribution et leur motivation au côté de MTN. Par exemple, la société AEM Congo (Amine Electro Méca Congo), société de génie civil et exerçant en qualité de partenaire technique, a mis son expertise et son personnel au service du projet 21 Days of Y’ello Care pour la réussite du projet.
 
« MTN œuvre pour le bien de l’éducation congolaise. Etant congolais, on ne pouvait pas laisser passer cette occasion pour nous engager socialement. C’est une belle opportunité pour nous d’accompagner MTN Congo. En tant que partenaire technique, notre prestation pour accompagner les employés de MTN Congo est pratiquement gratuite, car à caractère social ».
 
Avec son siège social installé au village des voiliers, dans la zone industrielle à Pointe-Noire, Amine Electro Méca Congo est une société qui œuvre dans le Génie civil, la Réparation électronique, l’Electricité, le Diesel et la Maintenance Froid. Il est aussi dans le domaine industriel, le chuck valve, l’instrumentation et le rebobinage des générateurs et des moteurs électriques.
 
D’autres partenaires comme la société SOCOFRAN qui a apporté sa pierre à l’édifice en offrant du sable et du gravier, matériaux aussi nécessaires à la réalisation des gros œuvres.
 
La société MBTP, filiale de BUROTOP Congo, s’est quant à elle engagée à offrir la quantité nécessaire de carreaux pour le revêtement du sol des salles de classe, d’une part, mais aussi par la contribution en équipements informatiques, sans compter la participation de son personnel aux travaux au site du CEG de Mbama. D’ailleurs, Mme Romaine GANGOYI, l’assistante à la fondation BUROTOP IRIS a salué l’initiative prise par la société MTN Congo. « Pour BUROTOP, l’action de MTN Congo présente le signe de l’importance que cette société accorde à l’éducation des enfants congolais. La scolarisation de nos enfants favorise leur épanouissement personnel et le développement collectif de notre société », a-t-elle affirmé, ajoutant : « Il est donc du devoir de toutes les sociétés implantées au Congo d’offrir aux enfants, un environnement d’apprentissage sain ».

Dans ce grand chantier, l’entreprise familiale RAJEC a mis sa contribution dans l’apport en boissons. Ainsi, tous les travailleurs du chantier sont alimentés en eau et en boissons sucrées pendant toute la durée des 21 Days of #YelloCare.
 
La contribution des communautés de Mbama

Les communautés riveraines du CEG Commune de MBAMA ne sont pas restées en retrait. Le président du Comité du quartier 22 et président de l’Association des parents d’élèves du CEG Commune de Bacongo, Théodore MALONGA, ne s’est pas retenu d’exprimer sa joie. « Tout le plaisir est pour le quartier, parce que l’établissement était en état de délabrement très avancé et MTN est venue à notre rescousse ».
 
La contribution du quartier résidera donc dans la construction du mur de clôture. « Nous avons contacté d’autres partenaires pour que le mur soit érigé avec succès. Nous avons répertorié tous les techniciens du quartier qui vont participer à la construction de ce mur », a indiqué Théodore MALONGA. D’autres citoyens, comme le Dr Tanguy FOUEMINA, a fait un don de 1200 briques ainsi que de trois (3) tonnes de ciment, tandis qu’un autre riverain, Mr NGOMA a, lui, offert une (1) tonne de ciment.
 
Toutes ces actions et manifestations sociales sont motivées par le sentiment d’abnégation et le désir de redonner à l’éducation congolaise ses lettres de noblesse, en offrant à la jeunesse de meilleures conditions d’apprentissage. Alors, pourquoi ne pas faire de ce Modèle de Programme une initiative nationale à grande échelle (Quartiers, Villes, Départements…) afin de changer la vie de nos communautés et des générations à venir ?  La société de téléphonie mobile MTN Congo qui, à l’occasion de cette 11e édition dont le thème demeure l’éducation, ne cesse de démontrer son engagement sociétal en faveur des communautés de la république du Congo.
 
MTN, everywhere you go !

Valère Lékoumou



Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces