Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le port d'Oyo renforce le rôle de pays de transit que joue le Congo

Un port fluvial a été inauguré le 10 août 2017 à Oyo, ville située à environ 400 kilomètres au Nord du Congo-Brazzaville. Cette plateforme de développement du commerce transfrontalier vient faire du Congo un pays véritablement de transit en Afrique centrale.



Construit par la société chinoise China road bridge corporation (CRBC) pour un coût global de 48.18.313.430 francs CFA, cofinancés par les Etats chinois et congolais, dont 20% par l'Etat congolais et 80% par l’Etat chinois, ce port a été inauguré par le Président congolais, Denis Sassou N’Guesso.
 
D’une superficie de 750.000m2, dont 240.000 m2 pour la zone portuaire, il est précisément construit sur le la rivière Alima, dans un village situé entre la ville d’Oyo et celle de Tchikapika.
 
Considéré comme l’une des premières infrastructures de base de la Zone économique spéciale (ZES) d’Oyo-Ollombo, ce port sera un point d’embarquement et de débarquement des marchandises et contribuera, à coup sûr, à l’amélioration du transport des marchandises dans la sous-région d’Afrique Centrale.
 
Selon le ministre de l'Aménagement du territoire et des Grands Travaux, Jean Jacques Bouya, l'exploitation attendue du port d’Oyo permettra d’accroître la compétitivité des facteurs. Et donc, l'abaissement des coûts du faite de l'importance du tonnage transporté. Elle permettra également d'utiliser au maximum, l'offre du réseau existant, a-t-il insisté.
 
Le port autonome Pointe-Noire, le chemin de fer Congo-Océan (CFO) et le fleuve Congo ont fait du Congo-Brazzaville un pays de transit notamment pour ses voisins de l’Afrique centrale. Depuis quelques années, avec la construction de la route Boundji – Okoyo – Leckety – frontière du Gabon ; la route Ketta–Djoum–Sangmelima au Cameroun ; la route Pointe-Noire – Dolisie – Brazzaville, reliée avec la route nationale n°2, le Congo est devenu davantage un pays de transit.
 
Désormais, les marchandises en provenance du Gabon pour être évacuées à partir du port d’Oyo vers le Cameroun, la RDC et la RCA par la voie fluviale et vis-versa.
 
Jean Jacques Bouya a indiqué que le port d’Oyo intègre le schéma régional d'aménagement du territoire adopté par la conférence des Présidents de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), qui encourage également l'opérationnalisation des plateformes Qualités-Innovations.

Gos-Gaspard Lenckonov


Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces