Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Pape François entame en Afrique une tournée à hauts risques

En papamobile découverte dans les rues de Nairobi, Kampala ou Bangui, d'un bidonville à une mosquée: le pape François se rend mercredi dans trois pays d'Afrique --Kenya, Ouganda, Centrafrique--, pour le voyage le plus risqué de son pontificat.



C'est un message de paix, de justice sociale et de dialogue entre islam et christianisme que Jorge Bergoglio, 78 ans, veut appporter en cinq jours très denses, pour son premier séjour sur le continent noir, du 25 au 30 novembre.

Le voyage s'inscrit dans le contexte tendu des attentats de Paris et de la prise d'otages de l'hôtel de Bamako, alors que le jihadisme déstabilise le nord du continent africain.    

Lors de ce onzième déplacement à l'étranger, il enchaînera les visites de terrain et prononcera 19 discours. Il entendra de nombreux témoignages --enfants soldats, victimes du sida, etc-- victimes des guerres et de la pauvreté.

- Ouverture de la Porte sainte de Bangui -

Un moment très attendu est l'ouverture le dimanche 29 novembre d'une "porte sainte" dans la cathédrale de Bangui, anticipant symboliquement de dix jours pour l'Afrique l'ouverture officielle à Rome du "Jubilé de la miséricorde". Ce Jubilé (ou Année sainte) est censé apporter le pardon et la réconciliation dans le monde catholique et au delà.

"S'il ouvre la Porte sainte à Bangui, pour la première fois, un jubilé commencera en périphérie. C'est la meilleure synthèse du magistère de ce pape, toujours aux côtés des pauvres", a commenté à l'AFP le père Giulio Albanese, expert de Radio Vatican sur l'Afrique.

Même si le Vatican assure que le programme à Bangui est maintenu, les violences entre milices musulmane et chrétienne et l'insécurité pourraient contraindre le pontife à réviser ses projets au dernier moment.

Le commandant de la Gendarmerie vaticane, Domenico Giani, interrogé sur la chaîne catholique italienne TV2000, a reconnu vendredi que le programme pourrait subir quelques "modifications" en fonction des impératifs de sécurité.

Catherine Samba-Panza, présidente de transition, pourrait annoncer ce changement, à la veille de la visite, selon une source informée. L'étape centrafricaine pourrait être concentrée en quelques heures sur l'aéroport de Bangui, que la force française Sangaris sécurise.

 

 
 

Les autres étapes à la grande mosquée, au coeur de la dangereuse enclave musulmane du PK5, ainsi qu'à un centre de déplacés, au grande stade Boganda et à la cathédrale seraient alors annulées.

"Pour le pape, une annulation de l'étape serait une défaite. Il a d'abord pensé à la Centrafrique quand il a pensé à un voyage en Afrique", confie un proche collaborateur.

Pour des centaines de milliers de Centrafricains, mais aussi Congolais ou Camerounais attendus, une annulation serait une déception amère. 

 

- Gangrène de la corruption -

 

Auparavant, François se rend en Afrique anglophone, au Kenya et en Ouganda, deux pays où 32 et 47 % de la population sont catholiques, et où l'islamisme des shebab somaliens est aux portes.

Au Kenya, que Jean Paul avait visité trois fois, comme en Ouganda, premier pays africain visité par un pape (Paul VI) en 1964, François devrait lancer un message fort contre l'inégalité et la corruption qui gangrène la société, la classe politique et juqu'à l'Eglise. 

Il se rendra dans le grand bidonville de Kangemi à Nairobi, où il rencontrera les mouvements populaires engagés contre la pauvreté, et dans un centre caritatif à Nalukolongo en Ouganda. 

"Le problème de l'exclusion sociale est fragrant dans ces deux pays. Au Kenya, 75% de la richesse est détenue par 1% de la population", a relevé le père Albanese.

A Nairobi, son discours devant le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et l'ONU-Habitat est très attendu à quelques jours de l'ouverture à Paris de la COP21, la conférence internationale sur le climat. Le pape est à l'avant-garde d'un combat pour un développement intégral et respectueux de la nature.

En Ouganda, il honorera tous les martyrs chrétiens victimes de toutes sortes d'exploitations en Afrique: religieuse, culturelle, politique, sexuelle.

Au sanctuaire de Namugongo, il célèbrera une messe commémorant les premiers saints africains, 22 jeunes martyrs chrétiens, dont Charles Lwanga, brûlés vifs à la fin du XIXème siècle sur ordre du roi Mwanga dont ils étaient les pages et qui avaient refusé de devenir ses esclaves sexuels. Ils avaient été canonisés par Paul VI. 


AFP



Commentaires articles

1.Posté par Dieu MERCI le 25/11/2015 09:10
cette visite du pape en Afrique au delà de tout ce qui se dit autour il y l'apaisement des tension entre les musulman et les chrétiens un conflit qui n'a pas commence aujourd'hui tout le temps c'est ça après jean Paul II la c'est François jusqu’à quand il vont jouer a ce jeu pendant ce temps ils tous conscient que ce problème a une source connue de tous pour pas qu'ils tente de le réglé a la source comme dit pour éteindre le feu une bonne fois il faut s'attaque a son épicentre si non c'est en vin tous les efforts que vous pourriez mettre en œuvres

2.Posté par PIERRE NZONKO le 25/11/2015 09:26
Si la France a été attaqué par les terroristes en plein PARIS c' est pour dire que le risque zéro n'existe pas ,donc je conçois très mal quant des médias qualifiés de dangereux le voyage du pape en Centrafrique. il serait plus tranquille en RCA que sur la fameuse avenue parisienne les ( champs Elysée) "j 'ai dit " !

3.Posté par karim goma le 25/11/2015 10:06
Si le problème du maintien ou rétablissement de la paix a hanté toute l'histoire des hommes, il se pose aujourd'hui d'une manière particulièrement dramatique. C'est pourquoi le pape François a fait un tour en Afrique pour visite très importante afin de parler d'apaisement ainsi de dialogué pour que cette guerre prenne fin.

4.Posté par PIERRE NZONKO le 25/11/2015 10:22
La papamobile circulera plus en sécurité dans les rues de Bangui que en insécurité à paris ou Bruxelles là où le niveau de risque d'attenta terroriste n'a jamais été si élevé . " j 'ai dit " !

5.Posté par juniorolembo le 25/11/2015 10:37
Avant la visite du pape,le Vatican envoie toujours ces gendarmes afin de se rassurer sur la sécurité du souverain pontife et si et seulement si ce voyage est maintenu ça sous entend que toutes les dispositions sécuritaires sont prises.Et la visite du pape en Afrique n'est pas venue pour fustiger les terroriste plutôt,il est là en tant que rassembleur et venir propager la paix rien que la paix entre les africains

6.Posté par Euloge Ebaba le 25/11/2015 10:41
Ce n'est pas une visite à haut risque tout simplement par ce que son terrain est préparé avant son arrivé. En Afrique il y a moins de risque, comparer à la France.

7.Posté par ntoba bori le 25/11/2015 11:07
La Centrafrique reste plongée dans le chaos depuis le renversement, en mars 2013, du président François Bozizé par Michel Djotodia, à la tête d’une rébellion à dominante musulmane, la Séléka. Celle-ci a commis des exactions, dès son arrivée au pouvoir, contre les populations en majorité chrétiennes. En réaction, des milices d’autodéfense, les anti-balaka, se sont créées et s’en sont pris aux civils musulmans. Des forces militaires françaises et une force de l’Onu sont déployées dans le pays.La présence du Pape François pourra certainement apaiser les tensions qui règnent dans ce pays .

8.Posté par Albert Mbon le 25/11/2015 11:08
Oui, une tournée à hauts risques pour le Pape François, mais les enjeux liés à la paix, la sécurité, l'unité et la justice sociale dans ces pays à visiter, tellement attachés aux idéaux du Pape, ne l'ont pas laissés insensé, mais au contraire, l'ont poussé à brader se climat d'insécurité imposé par les terroristes qui règne actuellement dans le monde et surtout en Afrique dans les zones qui seront visités par le Pape. C'est une tournée courageuse au nom de la paix et l'unité de l'Afrique que le Pape s'est engagé, au risque de sa vie.

9.Posté par franck yakadia peta le 25/11/2015 11:18
Toujours d’après l’archevêque de Bangui, la visite du pape François pourra se dérouler indépendamment de la tenue d’élections législatives et présidentielle. Alors que ces scrutins devaient se tenir avant août 2015, ils ont été reportés à la fin de l’année. Cette visite à un caractère plus sédatif ,car depuis deux ans ce pays reste en conflit entre les musulmans et les chrétiens.

10.Posté par Senghor le 25/11/2015 15:00
Un pape doit se soucier non pas seulement de sa religion mais aussi des pays qui sont actuellement rempli des émotions de douleur , de peur . Sa marche vers l'Afrique en passant par le Kenya, l'Ouganda et la centrafrique est la démonstration de son amour en vers ces peuples , c'est aussi le fait de dire que les abitants de ces pays sont chères comme les autres. C'est choquant en fonction de ce qui se passe actuellement, le monde est entouré d'une haine, d'une colère, d'une jalousie qui pourtant ne conduisent à rien , mais jamais l'être humain n'à compris. Le déplacement du pape est un signe qui montre la faiblesse des acteurs politiques sur l'arrangement de toute chose.

11.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 10/12/2015 11:24
"pour le voyage le plus risqué de son pontificat."
C'est une honte ce que raconte AFP.
Une façon de dénigrer l'Afrique. AFP taxe l'Afrique de tous les maux, ignobles et affreux.
Je sais très bien qu'ils sont bien incapables de produire un modèle qui nous prédira l'avenir. Tous ce que les puissances savent faire: des blessures et des coups dures. Des vrais et fidèles adeptes de la théorie du complot.
Le pape n'aura plus à voyager pour le restant de son pontificat?
Je commence par croire que les services de renseignement occidentaux perdent leur influence et leur intelligence.
François premier était en Afrique et il en est parti. Qu'est ce qui s'est donc passé? Rien du tout.
Où est donc passé ce facteur risque élevé dont ils ont fait l'éloge ?
Arrêtez ça! SVP, arrêtez. L'Afrique est déterminée à progresser, mais vous, vous ne savez que la ridiculiser. La ridiculiser avec des propos sans fondements.

12.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 10/12/2015 11:49
"pour le voyage le plus risqué de son pontificat."
Instinct moqueur et irresponsable.
C'est une honte ce que raconte AFP.
Une façon de dénigrer l'Afrique. AFP taxe l'Afrique de tous les maux, ignobles et affreux.
Je sais très bien qu'ils sont bien incapables de produire un modèle qui nous prédira l'avenir. Tous ce que les puissances occidentales savent faire: des blessures et des coups dures. Des vrais et fidèles adeptes de la théorie du complot.
Le pape n'aura plus à voyager pour le restant de son pontificat?
Je commence par croire que les services de renseignement occidentaux perdent leur influence et leur intelligence.
François premier était en Afrique et il en est parti. Qu'est ce qui s'est donc passé? Rien du tout.
Où est donc passé ce facteur risque élevé dont ils ont fait l'éloge ?
Arrêtez ça! SVP, arrêtez. L'Afrique est déterminée à progresser, mais vous, vous ne savez que la ridiculiser. La ridiculiser avec des propos sans fondements.

13.Posté par Marabout vaudou retour affectif rapide le 10/06/2016 15:01
Bonjour Mme/Mlle & Mr

Je viens respectivement par ce message vous proposé mes services.

- Vous avez un problème de mariage ?
- Votre mari ou votre femme vous a quitté?
- Vous avez des problèmes à concevoir un enfant ?
- Vous avez des problèmes dans votre famille ?
- Vos amis vous détestent ?
- Vous n'arrivez pas être aimé par un homme ou par une femme
- Vous voulez être riche par la poudre magique, avoir une porte-monnaie magique

Je suis Sa Majesté Marabout TOSSA, marabout sorcier vaudou, je vie et travaille en AFRIQUE .
Je suis reconnu pour avoir apporté du changement dans la vie de milliers de gens déjà à travers le monde.
Je combine les plus puissants sorts vaudou avec une utilisation EFFICACE mais SANS DANGER de la Magie Noire

pour résoudre rapidement et durablement tous vos problèmes. Mes pouvoirs occultes captivent celui ou celle que

vous voulez et vous serez la maîtresse ou le maître de cette personne dépendante de vous ! Contactez moi

directement pour une intervention rapide à tous vos problèmes.
Site Web: www.maraboutvaudoutossa.wix.com/occulte
E-mail : maraboutvaudou02@gmail.com
Tel : +229 97638657

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces