Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Congo vise une utilisation responsable et citoyenne des TIC

Brazzaville, Congo (CONGOSITE) – Le ministre en charge des postes et télécommunications Léon Juste Ibombo a procédé le 2 février 2017 à Brazzaville au lancement de la compagne concernant la mauvaise utilisation des réseaux sociaux, intitulé : « Soyons responsables et citoyens sur les réseaux sociaux ».



Léon Juste Ibombo
Léon Juste Ibombo
Léon juste ibombo a lancé un vibrant appel à la population congolaise en générale et à la jeunesse en particulier au sujet des usages néfastes des TIC, il intervient en sa qualité de responsable de ce secteur et des opérateurs. Il a laissé entendre que cette mauvaise utilisation de l’outil informatique pourra faire l’objet de poursuite judiciaire et d’interpellation.  
 
A cette occasion, Léon juste ibombo a tenu a rappelé les biens fait de l’internet dans la mesure ou il aide a interagir avec les amis, à apprendre à connaître d’autres cultures et des lieux différents, offre des opportunités  d’épanouissement de tout ordre à tous et a précisé le fait que les réseaux sociaux utilisent les services OTT « over-the-top services », appelés encore services de contournement qui permettent le transfert de sons, messages et vidéos via internet, à l’exemple de whatsapp, Facebook, Imo.
 
« Ce pendant les réseaux sociaux , il convient de souligner que, représentent également un risque d’usurpation d’identité, de fraude de vol, de propagation de fausses informations, d’incitation à la haine et à la violence » a-t-il précisé.
 
Il a cité une autre source de préoccupation qui est le cas du harcèlement et de la traque en ligne. Etant donné que les sites de réseautage social sont très peu réglementés de sorte qu’ils peuvent être un motif très facile pour les personnes mal intentionnées de se venger et de diffamer.
 
« Plusieurs congolais en majorité les jeunes filles, utilisent aujourd’hui les réseaux sociaux comme une mode, ils propagent des informations qui peuvent être fausses et même attentatoires à la vie privée des autres et pour lesquelles, s’ils étaient interpellés, ne pourraient en apporter la preuve et seraient donc, passibles d’être condamnés par la par la justice »  a expliqué Léon Juste Ibombo.
 
Soulignant le fait que d’autre Etats ont pris la résolution d’interdiction des communications par des réseaux sociaux pour des raisons de sécurité, il a évoqué le fait que la diffusion de fausses informations dans les réseaux sociaux risque d’obliger les dirigeants de la République du Congo à prendre des mesures pour restreindre leurs usages.
 
Il a ensuite exhorté les internautes à faire attention, parce que, autant les réseaux sociaux permettent le développement économique, culturel, social, autant ils peuvent devenir un instrument de destruction, un risque de dépravation des familles, des enfants, des proches et même de la société et a invité à l’usage des réseaux sociaux de façon à contribuer à la préservation de la paix et non à mettre en danger la sécurité des citoyens.
 
 
  

Kury Kounga



Commentaires articles

1.Posté par Le Dégoûté ! le 04/02/2017 11:18
IBOMBO, Arrête de prendre les congolais pour des imbéciles. !

Tu t'es servi des réseaux sociaux pour instrumentaliser la jeunesse et parvenir à tes fins. Et maintenant que tu es devenu ministre, tu veux t'en défaire ? Bravo ! Les jeunes apprécieront.

Finalement, tu as utilisé tes atouts de pasteur d'église de réveil ou de sommeil, je n'en sais rien, pour embobiner ceux qui voulaient t'entendre. Ensuite tu as créé ce machin que tu appelles M2NR ou merde pour manipuler à ta guise la jeunesse. Tout cela parce que "Môssieur" le Pasteur voulais manger plus.

"D'homme de Dieu" à ministre et maintenant pourfendeur des réseaux sociaux, voilà ce qu'on appelle se découvrir. Oui, Mr IBOMBO, les congolais en général et les jeunes en particulier découvrent enfin à qui ils ont à faire. Vous êtes comme les 99% des pasteurs des églises façon-façon là, c'est-à dire un IMPOSTEUR !

Allez, Mr IBOMBO, supprimez donc les réseaux sociaux et on verra comment les jeunes seront contents de vous, après les avoir trahis.

2.Posté par Le Dégoûté ! le 04/02/2017 11:32
Mr IBOMBO,
Vous croyez que les congolais ne sont pas assez matures pour faire la différence entre le faux et le vrai ? Qu'est-ce que vous en savez ?

Les congolais ne sont pas comme les moutons de panurge qui vous écoutent sans réfléchir dans votre "église". FICHEZ LEUR LA PAIX !

Si vous avez peur de perdre votre fauteuil de ministre, arrêtez de trembler comme une feuille devant les réseaux sociaux. Les congolais savent les utiliser...peut-être mieux que vous ne le croyez. Les réseaux sociaux ne vous feront pas perdre votre bifteck, rassurez-vous.

3.Posté par Kokoriko le 04/02/2017 15:42
Un gouvernement rétrograde, des méthodes rétrograde au service du tyran aux abois. Qui contraint ses sujets à tout faire pour faire durer la tyranie.
Quel horreur !

Nouveau commentaire :

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct