Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Congo veut s’inspirer de l’expérience sénégalaise dans le tourisme et les loisirs

Dans le but de développer ses secteurs du tourisme et des loisirs, le Congo-Brazzaville veut s’inspirer de l’expérience du Sénégal. La coopération entre les deux pays dans ces domaines a été au centre d’un entretien, le 7 juin à Brazzaville, entre la ministre congolaise du Tourisme et des Loisirs, Arlette Soudan Nonault, et l’ambassadeur du Sénégal au Congo, Batawa Kane Niang.



Batawa Kane Niang et Arlette Soudan Nonault
Batawa Kane Niang et Arlette Soudan Nonault
Le Sénégal s’est engagé très tôt dans le développement du tourisme, se traduisant par un volontarisme en la matière, une option qui fait exception en Afrique de l’Ouest. Première destination en Afrique noire francophone avec plus de 700.000 touristes par an, ce pays a un secteur touristique qui bénéficie d’un cadre propice au développement de l’investissement privé.
 
Le Congo qui dispose de nombreux atouts touristiques et des loisirs entend véritablement les mettre en valeur. C’est dans ce cadre que le gouvernement a mis en place une politique visant une meilleure exploitation des infrastructures touristiques par les opérateurs de tout type d’entreprises ; une meilleure offre d’emplois ; et une amélioration substantielle de la contribution du tourisme au renforcement du portefeuille public.

Et, parmi les axes prioritaires de cette politique figure la création de trois zones de développement touristique sur le territoire national : la zone de développement touristique est la zone nord ; la zone de développement touristique de Brazzaville et ses environs ; et la zone de développement touristique est située autour de Pointe-Noire.

Dans cette démarche, la coopération avec les pays à grande expérience est nécessaire. Ce qui justifie l’intérêt pour le Congo de coopérer avec le Sénégal.

La diplomate sénégalaise a salué l’engagement de Mme Arlette Soudan Nonault de développer des politiques ambitieuses dans les industries touristiques et des loisirs de son pays.
 
«La ministre du Tourisme et des Loisirs est très engagée dans le développement du potentiel touristique. Je suis très marquée par son engagement. Le Congo dispose d’énormes potentiels touristiques, plus que le Sénégal»,a déclaré Mme Batawa Kane Niang.

Elle a précisé : 
«Avec Mme la ministre, nous avons évoqué des projets d’accord de coopération qui seront examinés lors de la grande commission mixte de coopération Sénégal-Congo, prévue du 27 au 29 juillet prochains à Dakar».  

Il sied de signaler qu’une grande réunion sur le développement du tourisme et des loisirs au Congo se teindra demain 9 juin à Brazzaville, indique un communiqué de presse du ministère du Tourisme et des Loisirs. Y sont invités : tous les hôteliers, les restaurateurs, les agences de voyage, les agences de tourisme, les gérants des loteries, les gérants des salles de jeu.
 
Les banquiers, les transporteurs, les commerçants, les industriels de brasseries, les agences de publicité et de communication, ainsi que d’autres auxiliaires liés aux métiers du tourisme et des loisirs sont également invités.
 

Gos-Gaspard Lenckonov



Commentaires articles

1.Posté par max goma le 08/06/2016 11:54
ON DIT QUE POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA VIE, IL FAUT SAVOIR S'INSPIRER DE L'EXPERIENCE DES AUTRES. LE CONGO A BESOIN DE L'EXPERIENCE DES AUTRES PAYS POUR MENER A BIEN SES MULTIPLES PROJETS DANS TOUS LES DOMAINES.

2.Posté par max goma le 08/06/2016 11:55
LE SENEGAL A BEAUCOUP A TRANSMETTRE AU CONGO DANS LES DOMAINES DU TOURISME ET DES LOISIRS.

3.Posté par junior olembo le 08/06/2016 12:23
L'industrie touristique du Congo a plein d'atouts pour s'épanouir et pour cela l'expérience du Sénégal s'avère nécessaire afin que le Congo soit la vitrine touristique de la sous région

4.Posté par LA CAUSE le 08/06/2016 12:36
La diversification de l' économie nouvelle politique prôné par le chef de l' état ne devrait pas être un simple slogan mais du vécu jusqu'au sein de la population pour que nous ne sentions pas les effets
de la baisse du baril de pétrole dont dépend notre économie de la rente.
Voila pourquoi tous les ministères se bousculent pour trouver des ballons d'oxygènes pour notre économie et le tourisme n'est pas en reste l'expérience sénégalaise en tourisme a déjà fait ses preuve donc cette coopération serait que bénéfique pour le Congo .
" j ' ai dit " !

5.Posté par LA CAUSE le 08/06/2016 12:58
Le tourisme est un secteur vital dans l' économie d' un pays mais au Congo se secteur est quasiment inexistant pourtant les conditions se créent pour accompagner se secteur comme l' hôtellerie principale pilier du tourisme qui prend de l' ampleur sans précèdent à Brazzaville et ailleurs dans le pays .
Pourtant dans la Maghreb et en Afrique Austral et de l' ouest ou ailleurs dans le monde le tourisme contribue considérablement à l' économie nationale et source d' emploie , tout comme le Kenya le Congo à bien des parcs nationaux pleins d'espèces rares reste plus qu' a les valoriser et attirer des touriste espérons qu'avec NONAULT SOUDAN le tourisme atteindra son apogée au Congo.
" j' ai dit " !

6.Posté par Lude le 08/06/2016 12:59
Le Sénégal est l'un des pays les plus populaire d’Afrique de l'ouest qui ont une expérience en tourisme. Le Sénégal est la destination la plus prisée d'Afrique de l'Ouest madame le ministre fait de son mieux pour bénéficier de l’expérience des autres afin de rentre ce secteur visible et praticable

7.Posté par Elsa le 08/06/2016 13:00
Le tourisme est l’un des vecteurs majeurs du commerce international et de la prospérité. La réduction de la pauvreté est l’un des défis mondiaux les plus importants. Malgré cette période de turbulences pour l’économie mondiale, il est peu probable que ces affirmations de base changent. La polarisation des richesses pour renforcer un tourisme au profit des populations les plus démunies représente une énorme tâche mais aussi une opportunité.

8.Posté par Le Dégoûté ! le 09/06/2016 08:02
Mme NONAULT-SOUDAN parle trop ! Elle sera jugée au rendement. On verra si elle plus compétente que MUNARI qu'elle publiquement traitée d'incompétente. Il y a des gens qui sont vraiment sans gène et qui manquent de modestie. Et ça se dit chrétien ! WOW !

9.Posté par aloyi le 09/06/2016 19:54
Un état qui vit sous la hantise d'une déstabilisation venant de l'extérieur, particulièrement des occidentaux, peut-il développer le tourisme, non ! A tous les postes de frontières du Congo, dès qu'on aperçoit un blanc, c'est le branlebas général, des tracasseries a n'en plus finir, parce que tout s'y mêle : les instructions des directeurs départementaux de la police, de la gendarmerie, de l'immigration, des douanes, des eaux et forêts, des ''militaires'' de Sassou sont que les éléments qui sont aux postes frontières doivent lui ramener chaque semaine des centaines de milles de francs cfa. Les éléments sur le terrain sont obligés de raquettes toute personne se présentant à un poste de frontière (surtout terrestre à l'intérieur du pays) pour satisfaire le chef, qui lui même doit satisfaire le chef qui est à Brazzaville. TOUS LES CONGOLAIS SAVENT CELA. Comment développer le tourisme quand passer de Pointe-Noire à Ouesso est un parcours de combattant, non pas à cause des routes, mais de tous les barrages qu'il y a le long des routes ! TOUS LES CONGOLAIS VIVENT CELA. POUR LES ETRANGERS BLANC C'EST PIRE. TOUT LE MONDE SAIT CELA ! Comment développer le tourisme au Congo, quand une famille c'est accaparé de la Côte Sauvage à Pointe-Noire ! quand les dirigeants du pays ont laissé se détériorer la salubrité de la Plage Mondaine à Pointe-Noire, quand la baie de Loango et la Pointe Indienne, sont devenues propriété des ''gens du pouvoir'', quand la Reserve animalière de Mila-Mila au Niari a été raillée de la carte de sites protégés du Congo ! Comment développer le tourisme au Congo, quand ce pays est salis et déshonorés par les actes de ses hommes politiques, particulièrement ceux qui sont aux affaires depuis des années et qui brillent par la corruption, le vol, l'injustice, le népotisme et le clientélisme ! Construire des hôtels n'attirent pas les touristes, il y a bien mieux en hôtellerie ailleurs dans le monde, en Afrique. Il n'y a que ceux qui ne connaissent que le Congo qui osent affirmer une telle ânerie. Tant que Sassou sera au pouvoir, avec un PCT qui est resté marqué à jamais par les reflexes des pays de l'Est européens et qui en vivant ''le pouvoir au bout du fusil'' auront peur même de leurs propres silhouettes, le tourisme au Congo restera un rêve d'un sommeil dont on ne se réveille pas.

10.Posté par Le Dégoûté ! le 12/06/2016 10:42
Le Congo se déstabilise de lui même. Pourquoi allez-vous toujours chercher le diable ailleurs alors qu'il habite votre maison ?

Quand le vote du peuple est volé pour maintenir un dictateur au pouvoir, c'est la faute des occidentaux ?
Quand le Pool est bombardé avec la fallacieuse raison de "rechercher des terroristes", c'est la faute des occidentaux ?
Quand des opposants politiques sont embastillés ou en résidence surveillés sans motif crédible, c'est la fautes des occidentaux ?
Quand des "forces de l'ordre" tuent des manifestants désarmés, c'est la fautes des occidentaux ? MAIS VOUS ETES MALADES !!!

ET VOUS VOULEZ QUE LES TOURISTES VISITENT CE FICHU PAYS DEVENU UNE VRAIE MERDE ? PUTAIN !!!!

Tant que le pays sera une dictature, les touristes ne viendront pas telles que soient les richesses du pays en la matière. C'est difficile à comprendre ça ?

11.Posté par Labelo la petite Acoustique le 13/06/2016 11:17
Nous attendons voir ce que le sénégale pourrait nous apporté de bon dans le domaine touristique et du loisir surtout en sachons qu'il sont doué dans ce domaine.

12.Posté par Destin le patriote le 13/06/2016 12:46
C'est très encourageant d'initier des telles rencontres afin de développer un secteur générateur de fonds et d'emplois car nous le savons tous que le Sénégal est très et largement avancé dans le secteur du tourisme et donc s'appuyer ou en s'inspirant de leur expertise ferait booster les choses!!!!

13.Posté par ontsoué le 13/06/2016 13:43
Le Congo notre pays doit faire un effort dans le domaine du tourisme car beaucoup reste a faire.

14.Posté par Fuuka Aoi le 14/06/2016 15:37 (depuis mobile)
Le Congo est un pays touristique mais son Gouvernement ne sait pas exploiter cet atout. Regarder un peu Le Japon qui aujourd'hui attire touted les personnes du Monde rien que par le tourisme. Ils ont pas de pétrole mais est in pays qui figure dans la tête des gens. Au lieu de s'occuper que de la politique le Congo devrait attirer le monde entier avec ses histoires, ses arts, ses zones tourisques incroyable.

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces