Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Congo va investir plus d'1 milliard de FCFA pour la construction d'un pont sur la Djouéké dans le Pool

Le ministre de l’Equipement et des travaux publics, Emile Ouosso, a inauguré un pont d’ossature métallique, situé sur l’axe routier Kindamba-Kimba, le 11 novembre, en présence des autorités locales et préfectorales ainsi que d’une foule de population en liesse. Les travaux de construction de cet ouvrage ont été exécutés par l’entreprise ECGM Labo-Congo, pour plus de 1,587 milliard FCFA.



Les travaux de construction de ce pont ont démarré officiellement le 10 février 2014, après le paiement en janvier de la même année d’une avance de démarrage des travaux d’un montant de 239.710.881 Fcfa. Ils ont été préfinancés à 75% par l’entreprise, d’après la fiche technique présentée par le directeur technique de ECGM Labo-Congo, Dieudonné Tchikéby.

«Le pont sur la Djouéké, qui a soulevé vents et marrées, devenu aujourd’hui une réalité, a été construit par l’entreprise ECGM Labo-Congo. L’ensemble des travaux qui incorporent les remblaies hydrauliques de 637.017.760 Fcfa, la structure métallique d’un montant de 477 millions Fcfa hors taxe, ainsi que d’autres travaux connexes, ont coûté au total plus de 1, 587 milliard Fcfa», a-t il précisé.

Cet ouvrage de franchissement à structure métallique, d’une longueur totale de 61m et d’une largeur de 4,20 m, est composé essentiellement de deux culées en béton armé, et d’une structure métallique constituée de panneaux de 3 m chacun. Ce pont flambant neuf peut supporter une charge de près de 50 tonnes, et peut durer près de 100 ans.

Pour réaliser cet ouvrage, malgré de nombreuses difficultés rencontrées liées aux intempéries et au paiement des factures, l’entreprise ECGM a mobilisé au total 99 agents. Parmi lesquels : un ingénieur chef de projet, deux chefs d’équipe, un géomètre, un topographe, cinq conducteurs d’engins, deux mécaniciens, dix chauffeurs.

En somme, 40 agents contractuels et 50 agents temporaires. D’après le directeur de l’équipement, Joseph Bikoumou, qui s’est exprimé à cette occasion, le pont sur la rivière Djouéké est le deuxième de la série, après celui de la Mongayoni, à Mbouambé-Léfini, dans le district de Ngabé, mis en service récemment.

Il a précisé par ailleurs que quelques autres ponts de type Mabet, sont actuellement, soit en construction, soit en voie de l’être, dans le département du Pool ; question de faciliter le mouvement des populations. Il faut rappeler que l’ouverture du pont sur la rivière Djouéké, près du village Manguiri, vient désormais mettre un terme au malentendu qui opposait l’entrepreneur Jean Paul Mantima, adjudicataire du marché, avec le directeur général de contrôle des marchés publics, Jean Didier Elongo, qui accusait l’opérateur économique d’avoir abandonné le chantier.

Firmin Oyé

Adiac-Congo.Com



Commentaires articles

1.Posté par Jack Iber Monris le 14/11/2015 19:37
En effet sans doute il n'ya plus de quoi à dire qui feras en sorte que le pays ne puisse pas avancez avec tout ce dont qui se crée dans notre pays , et au bénéfice du pool encore qui a eu plusieurs investissement pendant leurs municipalisation accélérée , mais aujourd'hui l'Etat congolais décide encore d'investir afin d'atteindre leurs objectifs d'émergence à la nation.

2.Posté par Idryss Sley le 14/11/2015 19:41
Ceci est un geste magnifique venant de la part du gouvernement congolais et cela prouve également que le travail continu pour atteindre une émergence sûr à la nation.

3.Posté par karim goma le 14/11/2015 21:28
Sans la stabilité du pays autrement dit la pzix sans elle la construction de toutes ses infradtructures ne devrait pas ce réalisé. Nos remercions le chef de l'etat ainsi que mes membrres du gouvernement qui ne cessent de faire leurs travail.

4.Posté par Diersey loubaki le 15/11/2015 07:08
Je pense que les habitants de ce village sont émus d'avoir une nouvelle route, qui les permettra de faire facilement les transactions. Merci au Chef de l'État

5.Posté par Pitchou le 15/11/2015 07:15
Comme nous le savons tous que les routes jouent un grand rôle dans un pays. Elle permet par exemple aux habitants du village de venir en ville en moin de temps pour faire du commerce par exemple. Mais malheureusement la plus part des congolais ne voyent pas que les quatres coins du pays se modernise. Et tout çà est due à la stabilité du pays.

6.Posté par junior olembo le 15/11/2015 10:29
La politique du gouvernement aujourd'hui, est celle de faire en sorte que le Congo dans tous ces recoins puissent être desenclave afin que la libre circulation des marchandises et des personnes soit effective.

7.Posté par Gabin Mayar le 18/01/2016 18:27
Notre est toujours dans sa course vers l'émergence en 2025.

8.Posté par Dublyn Al le 18/01/2016 18:28
Toujours les bonnes choses dans notre pays. Ce nouveau pont servira aux intérêts de la population congolaise.

9.Posté par Dublyn Al le 18/01/2016 18:29
Notre pays est toujours dans sa course vers l'émergence en 2025.

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces