Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Centre Ephata bénéficie d’une dotation de la Fondation MTN Congo

Après plusieurs siècles de marginalisation et d’inertie, c’est au milieu du siècle dernier que la question des handicapés sensoriels a connu une vraie montée en puissance progressive dans les pays occidentaux, d’une part ; mais reste encore balbutiant au 21ème siècle dans les pays dits émergents comme le Congo-Brazzaville, d’autre part. Les besoins d’accueil éducatif adapté pour les enfants handicapés sensoriels, pourtant sans déficience intellectuelle, restent de taille en République du Congo, qui ne compte que deux instituts pour l’ensemble des enfants déficients auditifs de la République.



Tous les acteurs du travail social, éducatif et médical s’accordent pour constater que la surdité est un handicap complexe. Passer cette unanimité, les points de vue sont tranchés et les désaccords brûlants. Ca,r les choix qui seront faits pour permettre à l’enfant de communiquer vont déterminer la construction identitaire de son être et sa socialisation.
 
Sous d’autres cieux, la prise en charge est une affaire de famille, qui choisit de s’orienter vers un choix déterminant pour l’avenir de son enfant sourd, à savoir l’appareiller afin qu’il perçoive des sons et oralise pour communiquer (car un sourd qui oralise est capable de parler sans entendre) ou choisir la langue des signes. La première option parie sur l’efficacité d’un dispositif médical technique – en général l’implant qui est définitif et sans possibilité de marche arrière – et dont les résultats sont très variables. La seconde option de la langue des signes exige que les parents, éventuellement les frères et sœurs, apprennent une nouvelle langue. Elle est totalement différente d’un langage parlé et représente un investissement conséquent.
 
Au-delà du cercle familial, l’extension de l’intégration est aussi sociale. L’enfant malentendant se socialise à travers une formation éducative et professionnelle dans un centre spécialisé. Le tout est d’oraliser l’enfant, que ce soit à travers la langue parlée (assez difficile pour eux, mais possible grâce au dispositif d’appareillage), soit à travers la langue des signes. Ainsi, réussir ce défi d’oralisation et de socialisation d’enfants malentendants congolais pour faciliter leur sociabilité, est ce pour quoi le père Xavier Bemba Bissembo œuvre tous les jours au sein du Centre Ephata pour enfants déficients auditifs, créé par ses soins.
 
Recevant des subventions et un soutien multiforme de la part des certains organismes, comme la Fondation MTN Congo, le père Xavier se dépense quotidiennement dans cette œuvre humanitaire et salvatrice depuis plus de 10 ans maintenant. Après l’acquisition d’une douzaine de terrains à Koubola et l’aménagement d’un internat, de salles de cours et de formation susceptibles de recevoir plus de 70 élèves, le Centre Ephata a reçu, le jeudi 14 janvier dernier, un don de la Fondation MTN Congo que dirige Cyriaque Okoumou Ombolla depuis 2008. Réceptionné par le père Xavier lui-même, en présence de la directrice de cabinet et du directeur général de la ministre des affaires sociales, ce don était constitué de lits superposés, d’une vingtaine de tables-bancs, de gouttières et autres cubiques pour recueillir et garder de l’eau.
 
Situé à Koubola, à une trentaine de kilomètres au sud de Brazzaville, le centre Ephata, créé en 2004, compte sept enseignants et un effectif de 16 élèves (sa capacité d’accueil de 70 élèves) en prévenance des départements de la république du Congo. Erigé sur un site couvrant une  superficie de 11 000 m2, il comprend un bâtiment de quatre salles de classes dont une salle de cours, trois autres de coiffure, couture mixte et maçonnerie, un bureau administratif ; un bâtiment de logement avec deux grands dortoirs, ayant chacun la capacité d’accueil de 30 élèves ; une grande salle de conférence, une bibliothèque et trois chambres de logements pour les enseignants.
 
A l’avenir, d’autres infrastructures y seront érigées, notamment la salle de formation professionnelle de mécanique, un bâtiment de salles de classes, un bâtiment d’auberge, des installations sportives et le réfectoire, a notifié le père Bemba Bissembo. «Ces enfants déficients ont besoin de notre amour, de notre présence, de notre attention pour qu’ils se sentent considérés dans notre société (…) Dans un pays qui se veut émergent, je crois que l’émergence ne concerne pas seulement les personnes valides, mais contribue en chacun selon sa position là où il se trouve.  Qu’il s’efforce à apporter sa part de pierre à l’édifice  de cette nation, pour que même les sans voix ou les personnes vulnérables puissent se sentir à l’aise car, il est un citoyen à part entière et non un citoyen entièrement à part», a-t-il dit.
 
En effet, c’est par manque de structure spécialisée que le directeur du centre Ephata a eu l’initiative de créer ce centre de formation de prise en charge des enfants sourds muets de l’interland du Congo, en dehors de Brazzaville et Pointe-Noire. Pour la Fondation MTN Congo,  la notion d’éducation pour l’enfant congolais est une priorité, a souligné  à cette occasion, son directeur, M. Cyriaque OKOUMOU qui a, en outre, précisé que «depuis quelques années nous sommes ensemble et nous allons continuer ce que nous avons à faire. Ce ne sont pas des promesses, mais une somme de réalisations, car nous avons reçu instruction, de la part de l’ensemble des employés de MTN et son directeur général, M. Djibril Ouattara, d’agir au maximum pour ces enfants».
                              
Au nom de la Fondation MTN,  M. Okoumou a pris l’engagement d’équiper la salle de Cours Préparatoire  de tables, des chaises à partir de la semaine prochaine. Au cours de cette année, cette compagnie va également  équiper le centre Ephata d’une bibliothèque  avec une capacité de 3000 livres  allant  du cours préparatoire en terminale. De même, qu’elle apportera tout l’équipement nécessaire pour la formation en coiffure et en couture.
 
De son côté, la directrice de cabinet de la  ministre des affaires sociales, Marie Céline Tchissambou Bayonne a indiqué que ce centre et son département sont liés. Ce ministère a, entre autres fonctions de s’occuper de la réadaptation dans tous les domaines, non pas seulement des sourds, mais aussi des handicapés et des aveugles. «L’Etat essaie de faire de son mieux pour donner quelque chose à toutes ces catégories, mais il ne peut pas tout faire. C’est pourquoi, je me tourne du côté de MTN pour lui dire merci, en lui rendant l’ascenseur pour ce type d’action », a-t-elle dit,  encourageant également cette compagnie, il a poursuivi que « nous continuons le chemin ensemble, non pas seulement avec le centre Ephata,  mais peut être un autre qui surgira», a-t-elle déclaré.

Publi-Reportage MTN Congo



Commentaires articles

1.Posté par boudouin mouyaya le 01/02/2016 07:57
je me demande si dans ce pays les tel acte sont règlement et suivi car elle mérite de la par de notre gouvernement un assistance transversal comme
en terme fiscal : une réduction d’impôt de du montant du don, quel que soit le régime fiscal dans la limite d'un plafond acceptable ainsi que le chiffre d'affaire annuel.
en terme commercial : il peut permettre dans certains cas d’approcher de nouveaux clients, par l’intermédiaire de la publicité entraînée par le don.

2.Posté par milandou brice alin le 01/02/2016 08:04
et oui effectivement mon cher mouyaya il y a dans ce sens la plusieur autre chose que MTN pouvait dans les pays sérieux en bénéficier Avantage en terme de management : c’est un moyen de faire participer les salariés dans un projet d’entreprise à travers l’acte posé. Cette implication commune des salariés permet ainsi de développer une culture d’entreprise.
Avantage en terme de formation les salariés et l’entreprise en tirent souvent des avantages, à travers un développement de leurs connaissances et compétences. et il en a encore bien d'autre donc que d'autre le entreprise suivent le guide

3.Posté par Queen Waters le 01/02/2016 10:30
C'est une initiative très encouragent de la par de MTN Congo car de tel acte ne ce fait pas par hasard mai plutôt quand ils ya la considération et l'amour du prochain, merci MTN.

4.Posté par chloe foutou le 01/02/2016 11:16
C'est très encourageant de la par de la fondation MTN Congo de pouvoir prendre l'engament d'équipé la salle de cours préparatoires des tables et des chaises au centre Ephata centre de formation de prise en charge des enfants sourds muets de l'interland du Congo.

5.Posté par kounga paul le 01/02/2016 11:52
un geste très impressionnant et encourageant de la part de MTN, le centre EPHATA vient de recevoir un don qu'il mérite sans contestation, nous encourageons sans cesse cette manière d'agir de MTN vis à vis des organismes qui s'activent sur le sol congolais.

6.Posté par Jean OKONY le 01/02/2016 11:53
Ce geste de noblesse posé par la fondation MTN à l'endroit du centre Ephata est une forme de considération qu'elle accorde aux personnes vivant avec handicap car elles ont aussi de droits au sein de notre société.

7.Posté par awa madelia le 01/02/2016 11:56
c'est dans des circonstances que l'on reconnait la grandeur de l'autre, un petit geste suffit pour croire que les autres s'en soucient des nous donc la fondation EPHATA reconnait à MTN le mérite d'un bon ami en matière d'entraide.

8.Posté par karim goma le 01/02/2016 13:44
Pour la Fondation MTN Congo, la notion d’éducation pour l’enfant congolais est une priorité, c'est une bonne initiative venant de la part de MTN de s'inquiéter pour ce genre d'enfant, ils doivent tous être considérer comme tout enfant.

9.Posté par anatole MAFOULA le 02/02/2016 10:35
Belle initiative de la fondation mtn Congo; c'est dans les circonstance de ce genre qu'on voit la volonté de ceux là qui compatissent à l'état physique des autres. Nous encourageons mtn pour cela; personnellement pour moi, son abonner je suis fier et content pour ce don.
MTN every where you go.

10.Posté par Paul MASSAMBA le 02/02/2016 10:48
C'est encourageons. ces centres sont souvent abandonnés à eux mêmes, l'état oubli que les enfants étudient dans ce centre. Nous ne pouvons qu'admirer la politique de marketing de mtn Congo, qui visent d'une part à s'attirer les abonnés; S'il faut adhérer à mtn, je dis que j'adhère.

11.Posté par Depaule le 11/02/2016 13:21
La fondation MTN est une fondation qui fait les dons à toutes les couches démunies, je ne vais pas cesser de remercier cette fondation pour ces œuvres humanitaires et salvatrices .

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces