Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La Russie annonce son retrait de la CPI

Selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères, Vladimir Poutine a signé, le 16 novembre 2016, le retrait de la Russie de la Cour pénale internationale (CPI), qu’il qualifie d’une «Cour corrompue qui ne répond pas aux exigences souhaitées par l’ensemble des pays membres».



«Le Président russe a signé un décret sur l’intention de son pays de ne pas être Etat partie au statut de Rome de la Cour pénale internationale. La notification parviendra bientôt (…) La Cour n’a pas été à la hauteur des espoirs qui ont été placés en elle et n’est jamais devenue une institution véritablement indépendante et faisant autorité en justice internationale», indique le communiqué.

La Russie se retire de la CPI suite à la publication d’un document par la procureure générale de la CPI, Fatou Bensouda, indiquant que ce pays et l’Ukraine étaient impliqués dans un conflit armé, avec la Crimée comme territoire occupé.

Le rapport de la CPI en question, publié sur son site, stipule : «Ce conflit international armé a commencé le 26 février (2014, ndlr) au plus tard, lorsque la Fédération de Russie a employé un contingent de ses forces armées pour prendre le contrôle sur une partie du territoire ukrainien et ce sans accord du gouvernement ukrainien».

C’est à la suite d’un référendum organisé en mars 2014 que la Crimée a été rattachée à la Russie. Pendant ce référendum, 96,77% des Criméens ont voté OUI pour le rattachement à la Russie. Les Russes se défendent qu’ils n’ont jamais intervenu militairement pour exiger ce rattachement.

La Russie avait signé le statut de Rome en 2000, mais ne l’a jamais ratifié. Son départ de la CPI qui intervient après ceux de l'Afrique du Sud, du Burundi et de la Gambie, constitue un coup dur pour l’instance internationale de justice.

Valère Lékoumou



Commentaires articles

1.Posté par Le Dégoûté ! le 18/11/2016 12:35
Mais bien sûr ! Et comme le Congo aime bien suivre les mauvais exemples, qui s'étonnerait que des jeunes brazzavillois soient encore instrumentalisés pour une marche à la CON genre celle qu'a organisée la "ministrette" DOUKAGA ? Quel pays de MERDE !!!

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces