Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La Médaille Amilcar Cabral décernée à Denis Sassou N’Guesso


Le Chef de l’Etat congolais a reçu, le 12 septembre 2017 à Brazzaville, la Médaille Amilcar Cabral, la plus haute distinction honorifique de la République de Guinée Bissau.



C’est le Président de la Guinée Bissau, José Mario Vaz, qui lui a remis les insignes de décoration, en présence des corps constitués nationaux et étrangers.

Cette distinction qui porte le nom d’un héros de la lutte de libération en Afrique, est une marque de reconnaissance du peuple bissau-guinéen à l’engagement du Président Denis Sassou N’Guesso à la paix, à la promotion des valeurs du panafricanisme et au renforcement de la coopération entre les pays africains.
 
Le Chef de l’Etat congolais qui a tenu à remercier le peuple et le Président bissau-guinéen, a déclaré : «Au-delà de l’honneur qui m’est fait, c’est un vibrant hommage que vous rendez à mon pays qui s’est toujours placé dès les premières heures à l’avant-garde et dans un soutien inconditionnel aux luttes de libération en Afrique».
 
Il a rappelé que l’ancien Président Amilcar Cabral était un «digne fils d’Afrique, un vaillant combattant de la liberté». Et de souligner qu’«en portant son illustre nom, cette distinction est une belle initiative qui nous fait revenir aux souvenirs de nos hé- ros, à leur combat politique exemplaire».
 
Petite histoire

 Amilcar Cabral, de son vrai nom Amilcar Lopes Da Costa Cabral, est né en 1924 à Bafatà, en Guinée portugaise (actuelle Guinée-Bissau), de père et mère capverdiens. Entre 1941 et 1948, il part étudier l’agronomie à Lisbonne, où il demeure jusqu'en 1952. Là-bas, il y côtoie des militants de la libération des colonies africaines de l’empire colonial portugais dont certains deviendront des meneurs de la lutte indépendantiste en Afrique lusophone, occidentale et australe, tels Mario Pinto d’Andrade, Agostinho Neto, Viriato da Cruz (qui deviendra le 1er secrétaire du MPLA), tous les trois en Angola ; Eduardo Mondlane (fondateur du Frelimo, Mozambique) ; Marcelino dos Santos et Vasco Cabral.

De retour en Guinée-Bissau comme agronome, Amilcar Cabral est nommé directeur du centre expérimental agricole de Bissau. Il entend contribuer à améliorer la condition de son peuple et à mettre fin à la domination coloniale portugaise. Il s’intéresse particulièrement à la négritude tout en cherchant à dépasser les clivages ethniques entre les peuples d'Afrique. Amilcar Cabral développe également sa propre analyse du maxisme, afin de l'adapter aux conditions africaines.

En 1956, il fonde une organisation clandestine dénommée le PAIGC, avec Luis Cabral, son demi-frère (futur président de Guinée-Bissau), Aristides Pereira (futur président du Cap-Vert), Abilio Duarte (futur ministre et président de l’Assemblée nationale du Cap-Vert), et Elisée Turpin.

Après avoir cherché sans succès une issue pacifique au statut colonial de la Guinée et des iles du Cap-Vert, le PAIGC s'oriente (en 1963) vers la lutte armée. Il se bat contre l'armée portugaise sur plusieurs fronts à partir des pays voisins : la Guinée Conakry et la Casamance, province du Sénégal. Le PAIGC parvient peu à peu à contrôler le sud du pays, mettant en place de nouvelles structures politico-administratives dans les régions libérées.

Parallèlement, Amílcar Cabral déploie une activité diplomatique très intense pour faire connaître son mouvement et en légitimer l’action auprès de la communauté internationale. En 1972, les Nations unies finissent par considérer le PAIGC comme «véritable et légitime représentant des peuples de la Guinée et du Cap-Vert ».

Le 20 janvier 1973, six mois seulement avant l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert par le Portugal, Amílcar Cabral est assassiné à Conakry par des membres de la branche militaire du parti, avec la complicité des agents des autorités portugaises. 

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces