Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La BAD réaffirme sa volonté de continuer à cofinancer des projets au Congo-Brazzaville

Brazzaville Congo (CONGOSITE) - La Banque africaine de développement (BAD) a récemment affiché sa volonté de continuer à financer les opérations de développement en République du Congo. Ceci, en dépit de la difficile conjoncture économique régionale et mondiale, occasionnée par la chute des prix des matières premières.



La BAD réaffirme sa volonté de continuer à cofinancer des projets au Congo-Brazzaville
L’administrateur de la BAD pour le Congo, Réné Obam Nzong, nouvellement désigné, l’a affirmé le 14 novembre à Brazzaville, à l’issue d’une séance de travail qu’il a eue avec le ministre des Finances, du Budget et du Portefeuille public, Calixte Ganongo.  

Il  a rassuré que la BAD continuera à financer des projets au Congo. En 2018, il y aura beaucoup plus de projets à réaliser.  

« Cette crise n’enlève pas la possibilité de développement de nos pays. C’est une situation conjoncturelle qui n’a pas d’impact sur ce que la BAD doit apporter. Notre institution sera toujours derrière le Congo quelle qu’en soit la situation », a dit Réné Obam Nzong.

Interrogé sur le projet de construction de la route-rail Brazzaville -Kinshasa en RDC, qui sera financé par son institution, il a souligné que les études de faisabilité étaient arrivées presque à terme. « C’est vrai que cela a pris un peu de temps, mais nous sommes en train de boucler l’étude. Dans quelques années ce sera une réalité. Car, l’intégration de l’Afrique est une priorité pour la Banque ».

Partenaire financier historique de la République du Congo, la BAD cofinance notamment dans le domaine des forêts, deux projets. Le premier concerne le développement des compétences en ressources humaines, d’un montant de 16 milliards de francs CFA. Son objectif principal est de mettre à la disposition du Congo les compétences nécessaires au développement des filières des bois et des mines.

Le second porte sur la construction des centres de formation aux métiers de la forêt et du bois à Enyellé (département de la Likouala) et à Mossendjo (Niari). Pour ce dernier projet, la BAD avait déjà donné son accord de principes pour son financement.

En vue de faciliter l’accès à l’Internet et aux e-services au profit de l’ensemble de la population du Congo, le Conseil d’administration de la BAD avait approuvé, en mai dernier, un prêt de 52,04 millions d’euros en faveur du gouvernement congolais, afin de financer la composante congolaise du projet de déploiement de la fibre optique en Afrique centrale, Central Africa Backbone (projet CAB).

Diane Ondélé


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces