Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

L’OMS-AFRO lance un partenariat de lutte contre les maladies tropicales négligées

Le Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique (OMS-AFRO) a lancé un projet spécial élargi pour l’élimination des maladies tropicales négligées (ESPEN, en anglais). Le projet renforcera les programmes nationaux et aidera les pays à obtenir un financement durable pour lutter contre les maladies liées à la pauvreté.



Il offrira aux programmes nationaux de lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN) une assistance en matière technique et d'octroi de financements dans le contrôle et l'élimination de ces maladies, qui représentent le plus lourd fardeau sur le continent et affectent des centaines de millions d'individus.
 
Les MTN sont un groupe de maladies affectant principalement, de manière constante et grave, les communautés les plus pauvres, celles les plus marginalisées et les plus isolées du monde. Selon l’OMS, 40% des individus affectés par les MTN vivent en Afrique, où ces maladies détruisent des vies, empêchent des enfants d'aller à l'école et condamnent des communautés entières à vivre dans la pauvreté.
 
Une étude réalisée par l'université Érasme indique que si les objectifs fixés par l'OMS pour 2020 étaient atteints, cela permettrait de générer près de 565 milliards de dollars en gains de productivité d'ici à 2030. Bon nombre d’outils nécessaires au contrôle et à l'élimination des MTN existent déjà. Les médicaments requis pour soigner et prévenir ces maladies sont donnés par les sociétés pharmaceutiques. 

ESPEN (Expanded special project for the elimination of neglected tropical diseases) est conçu pour être déployé de 2016 à 2020. Il permettra de fournir les capacités techniques et financières aux pays africains pour l'emploi de ces outils dans toutes les collectivités qui sont dans le besoin. Le projet permettra également de poursuivre les efforts pour atteindre les buts en termes du contrôle et d'élimination des MTN définis par l'OMS et promus dans la Déclaration de Londres sur les MTN en janvier 2012.

L’objectif avoué d’ESPEN est le renforcement du rôle joué par les programmes nationaux dans l’élimination de l’onchocercose et d’autres MTN évitables et traitables, en leur donnant accès aux outils dont nous disposons et en améliorant ainsi la qualité de vie de centaines de millions de personnes affectées. Le projet s’appuiera sur les réussites et les enseignements du partenariat de lutte contre les MTN le plus récent de l’OMS, notamment le programme africain de lutte contre l’onchocercose (APOC), qui a considérablement réduit la prévalence de cette maladie sur le continent. 

Conformément à l’engagement d’Addis-Abeba, 26 ministres de la santé de pays où les MTN sont endémiques ont promis d’augmenter les investissements nationaux ; de promouvoir des approches multisectorielles ; d’encourager l’adoption des plans stratégiques à long terme et de garantir un soutien mutuel des programmes de lutte contre les MTN.

Le Congo-Brazzaville a démontré sa détermination à contrôler et éliminer les MTN en adhérant à l’engagement d’Addis-Abeba pour combattre ces maladies. En 2013, il a adopté un plan stratégique national contre les MTN, au moment où la prévalence de la filariose lymphatique dans certains départements était de 40,7 %.

Gos-Gaspard Lenckonov



Commentaires articles

1.Posté par mariole le 30/05/2016 11:55
En toute chose la santé d'abord, nous remercions tout le gouvernement Congolais précisément au président de la république pour tout ce qu'il fait.

Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces