Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Internet : la Banque mondiale oeuvre pour que les peuples autochtones traversés par la fibre optique tirent profit du projet CAB

En raison des incertitudes sur la localisation des populations autochtones localisées dans des zones susceptibles de voir passer la fibre optique et tenant compte de l’importance que le gouvernement congolais accorde à la problématique autochtone, une étude sur la préparation d'un cadre de planification en faveur des peuples autochtones (CPPA) s’est réalisée pour guider le projet dans la minimisation de l’impact des infrastructures de télécommunications sur le plan économique et socioculturel.



Internet : la Banque mondiale oeuvre pour que les peuples autochtones traversés par la fibre optique tirent profit du projet CAB
De manière plus spécifique, les résultats de l’étude ont révélé que, compte tenu du fait que les zones forestières constituent les milieux de vie des populations autochtones et qu’il existe une  dynamique sociale entre ces populations et les autres groupes ethniques et les rapports de force  dans les activités économiquesl’exécution des activités du projet Central African Backbone (CAB) pourrait avoir des impacts potentiels d’ordre économique et social sur le plan local. 

Selon le rapport de l’étude, pour atténuer ces risques, le projet devra prévoir la mise en place et la gestion d’un dispositif de sécurité pour les équipements et la gestion du flux des populations, en étroite collaboration avec les autorités administratives locales, les chefs traditionnels et les élites locales.

Pour que les activités du projet et les retombées soient aussi bénéfiques aux autochtones  riverains des axes retenus, l’étude propose d’abord que ces derniers puissent faire partie de la main d’œuvre locale à recruter. Pour ce faire, les responsables de l’exécution et du suivi du projet doivent tenir compte de  l’égalité des revenus, du droit de sécurité sociale et du concept genre. Ensuite, que certaines options soient envisagées pour minimiser l’impact des infrastructures au niveau des populations autochtones.

Le projet devra tenir compte des orientations de la Politique Opérationnelle 4.10 et des activités prévues dans le CPPA et de la réalisation des infrastructures sociales de base. Le projet et ses partenaires travailleront aussi avec les populations voisines Bantu et les collectivités territoriales décentralisées locales pour renforcer leurs capacités organisationnelles et s’assurer que les activités réalisées au bénéfice des peuples autochtones ne posent pas de problème et s’inscrivent dans une dynamique d’aménagement du territoire et d’appui au développement local.  

Enfin, le projet pourra soutenir des initiatives locales visant à développer des processus de communication et de dialogue interculturel entre les populations autochtones et les populations étrangères employées dans les structures d’intervention pour la réalisation des activités du projet sur le terrain. 

Le projet comprend les quatre composantes : améliorer l’environnement sectoriel ; accroître la connectivité ; favoriser le développement du secteur des TIC ;  unité de coordination du projet. La méthodologie utilisée pour cette étude est fondée sur une approche participative, en concertation avec l’ensemble des acteurs et partenaires concernés par les activités du projet CAB et la problématique autochtone. 

TELECHARGER L'ETUDE DE LA BANQUE MONDIALE EN PDF


Rédaction



Commentaires articles

1.Posté par sandrine Obaka le 25/01/2017 10:20
C e peuple autochtone sera désormais a jours cette amélioration leurs permettrons d'approfondir leurs connaissances, cette population ne sera plus enfermée c'est l heure de la découverte

Nouveau commentaire :

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct