Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

France-Congo : la relance de la coopération dans la recherche scientifique

Les accords de coopération entre la France et la République du Congo dans le domaine de la recherche scientifique ne reflètent plus l’image d’antan. Il faut les redynamiser. C’est ce qui ressort de l’entretien du 8 novembre 2017, à Brazzaville, entre l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, et le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou.



Le diplomate français et le ministre congolais de la Recherche scientifique
Le diplomate français et le ministre congolais de la Recherche scientifique
 Le diplomate français a rappelé que la coopération entre les deux pays dans le domaine stratégique de la recherche scientifique datait de plusieurs décennies. Mais, il a déploré le fait qu’elle ne reflétait plus l’image d’antan.
 
«Il y a un passé riche et long de coopération entre la France et le Congo, en particulier avec le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) dans la région de Pointe-Noire. Ces accords ne sont pas aujourd’hui aussi vivants que nous pourrions le souhaiter. Il faut se situer par rapport aux enjeux présents du Congo. Il y a, par exemple, l’intégration de l’initiative Fonds bleu pour le Bassin du Congo», a indiqué Bertrand Cochery.
 
L’on se rappellera que grâce à l’apport des experts du CIRAD, 45.000 hectares de plantations clonales ont été réalisés dans le département du Kouilou, faisant du Congo l’un des dix pays leaders en matière de recherche sur l’eucalyptus dans le monde.
 
L’ambassadeur de France a suggéré qu’une réunion d’experts des deux pays se tienne pour explorer de nouvelles pistes de coopération.
 
«Je crois que la chose la plus importante, c’est de faire revenir les responsables de ces instituts de recherche pour se parler directement et explorer des voies qui sont utiles pour le Congo. Il faut intégrer le ministère de la Recherche dans le travail que nous lançons avec le ministère de l’Enseignement supérieur sur le soutien à l’enseignement supérieur au Congo pour les prochaines années», a-t-il dit.
 
Par ailleurs, Bertrand Cochery a annoncé l’arrivée à Brazzaville, dans les tout prochains jours, d’une mission française sur la rénovation du système de l’enseignement supérieur.
 
La France devrait aussi appuyer le Congo dans le domaine de la recherche maritime, notamment dans le cadre de la relance de l’océanographie, avec les projets de surveillance du milieu marin et de la dynamique côtière ; ainsi dans le domaine de la cartographie, de l’environnement, de la biodiversité et des sciences humaines.

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces