Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Foire Culturelle du Congo : Le département de la Likouala à l’honneur

Brazzaville, Congo (CONGOSITE) – La 1ère édition de la « Foire Culturelle du Congo » s’est ouverte le 24 août 2017 à Brazzaville et fermera ses portes le 2 septembre prochain, organisée sous le thème : «Les profondeurs de la Likouala » ; elle entend promouvoir le patrimoine et faire connaitre le département de la Likouala.



Foire Culturelle du Congo : Le département de la Likouala à l’honneur
Organisée par l’association « Femme modèle » que préside Mildred Moukenga, la foire met au profit du Public de la  danse, la musique, l’art culinaire, les récits et les mythes. Cette foire culturelle du Congo vise la promotion du tourisme intra-congolais en vue de lutter contre la perte de l’identité culturelle.

L’animation lors de cette cérémonie d’ouverture a été assuré par les groupes des ressortisants de Likouala notamment le groupe Somalo Esélé ; l’exécution de la dans Nsenguè ainsi que la danse Ngombé ; un défilé de mode par les mannequins du groupe Lion’s Dynastie et d’un groupe d’enfants exhibant des pas de danse.

L’association « Femme modèle » entend faire connaitre tous les départements du Congo et pour cela elle pense organiser chaque année un évènement de ce genre afin de transmettre la culture de tous les recoins du Congo.  Elle entend restituer toutes ces richesses que les Congolais ont perdues (les us, les jeux, les sports à l’instar du Mpongo ou lutte).

«Cette démarche enrichit les activités qui favorisent les contacts chaleureux entre les hommes, qui facilitent l’expression, le respect, la coopération et l’acceptation des autres. En effet, nous aurons plus à gagner si nous dépassons la répétition, si nous améliorons nos différents mets en vue de susciter l’intérêt des consommateurs autres que les ressortissants de nos contrées »,  explique Mildred Moukenga.

Pour elle, cette façon de faire aidera à mieux aborder les problèmes sociaux culturels qui minent de la société de nos jours pense qu’il  existe encore plusieurs témoins vivants. Même s’il sera difficile de recueillir des témoignages du 17e siècle, il sied à même d’écrire ceux du 19e et 20e siècle.

« C’est à nous d’écrire les biographies des personnages mythiques qui ont existé dans notre société. Il y a eu des génies dans notre société, des personnes dotées de pouvoirs surnaturels, de grands penseurs à l’instar de Mayima ou Engouma dans les districts de Bouanéla et Epéna pour ne citer que ceux-là » ajoute –t-elle.
 

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces