Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

En Côte d’Ivoire, une violente attaque contre l’armée laisse la population sous le choc

En Côte d’Ivoire, l'attaque des positions de l'armée dans l'ouest du pays fait la une des quotidiens ce jeudi. Mercredi, dans le village d'Olodio, tout près de la frontière avec le Liberia, des hommes armés ont pris pour cible les militaires. Selon le ministre de la Défense, sept soldats ont été tués.



Il était tôt, environ quatre heures du matin, ce mercredi, lorsque les soldats stationnés à Olodio ont été surpris dans leur sommeil. Deux positions militaires de cette ville du sud-ouest de la Côte d’Ivoire, située non loin de la frontière avec le Liberia, ont été simultanément prises pour cible.

Les tirs ont été nourris, nous a confié une source militaire, ils ont duré plus d’une heure et le bilan est lourd. Il y a au moins onze morts au total, selon l’état-major des armées : sept côté FRCI, quatre du côté des assaillants. Huit personnes ont également été interpellées. Des hommes de nationalité ivoirienne, mais aussi des Burkinabè, des Togolais, ajoute une source militaire. Des kalachnikovs et de nombreuses munitions ont été saisies.

Ce jeudi, la situation est sous contrôle, a assuré le ministre chargé de la Défense, appelant les populations au calme. Mais le ratissage de la région se poursuit. Un hélicoptère a été envoyé sur place, car l’opération n’est pas simple. La zone où a eu lieu cette attaque est difficile d’accès, avec peu de routes souvent en mauvais état et une végétation dense.

Pas de responsables identifiés

Concernant l’identité des assaillants, pour l’heure rien ne filtre, l’enquête ne fait que commencer. Le ministre chargé de la Défense a démenti tout lien avec du terrorisme alors que la Côte d’Ivoire a été menacée ces derniers mois. Il a bien évoqué du grand banditisme lié à la culture du café et du cacao.  Mais cette hypothèse semble faire long feu pour laisser place à celle des motifs politiques.

D’après certains témoins cités par les journaux ivoiriens, les assaillants seraient venus du Liberia. La frontière est à peine à dix kilomètres d’Olodio. Ainsi, l’une des pistes des enquêteurs pourrait donc aussi être celle de fidèles de Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien.

Depuis la crise post-électorale de 2011, des combattants pro-Gbagbo basés au pays voisin ont été tenus responsables de plusieurs attaques dans cette région de l’Ouest particulièrement instable. Cela faisait néanmoins près d’un an qu’aucune attaque de cette ampleur n’avait eu lieu. Celle-ci est la première depuis l’élection présidentielle d’octobre dernier.

PLUS D'INFOS SUR RFI.FR


Rfi (http://www.rfi.fr)



Commentaires articles

1.Posté par MOBOULOU Té le 04/12/2015 10:33
Tragique incident pour un pays qui vit en paix et à déjà oublier ses affres de la guerres .
Avec une élection réussit le président ivoiriens( Alassane Ouattara ) est un président élu par tous les ivoiriens ,donc faire marche arrière serai dommage pour la cote d' Ivoire . " j ' ai dit " !

2.Posté par Cézar le 04/12/2015 10:53
La cote d'ivoire devrait d'abord commencer par renforcer la sécurité dans ces frontières et aussi ne pas prendre en compte qu'une hypothèse. Car à l'heure actuelle, il faut surtout redouter les terroristes de Boko haram qui gagnent de plus en plus de terrain en Afrique.

3.Posté par leslie obomadoki le 04/12/2015 10:54
le peuple ivoirien a déjà été victime de la sanglante guerre civile qui avait divisée le pays en deux. aujourd'hui la réconciliation nationale est le socle des ivoiriens. Ces nouvelles formes de violences laissent le peuple à désirer.

4.Posté par sagessenganga le 04/12/2015 11:49
C'est vraiment très douloureux de voire la Côte d'ivoire de vivre cette tragedie, je pense que l'amie ivoirienne doit vivre dans la l'unité, la paix, la sécurité et dans la concordance pour un pays meilleurs.

5.Posté par ntoba le 04/12/2015 12:05
Les ratés de la réconciliation en Côte d’Ivoire sont à l'origine de ces violences.Depuis ce jour, du verdict de Simone Gbagbo, nombreux sympathisants de Laurent Gbagbo dénoncent une justice des vainqueurs. Ce sentiment d’une justice inéquitable n’est pas nouveau chez les pro-Gbagbo. Ce climat est à l'origine certainement de ce qui se passe maintenant dans ce pays.

6.Posté par Palias lilas le 04/12/2015 12:26
Ces affrontements sont la conséquence de tensions communautaires et non politiques en ce que sache alors ces au gouvernement ivoirien de renforcer la sécurité afin que son peuple soit en paix.

7.Posté par James le 04/12/2015 12:29
Ces genres de manies sinon attaques n'ont plus de place dans une Afrique qui se construit et se stabilise en y renonçant définitivement à la violence.

8.Posté par Nuptia ngala le 04/12/2015 12:30
À l’issue de la crise qui a suivi les élections présidentielles de 2010, le président Alassane Ouattara a mis en place une Commission dialogue vérité et réconciliation en Côte d’Ivoire. Au bout de trois années, cet instrument de justice transitionnelle a conclu ses activités par la remise d’un rapport aux autorités ivoiriennes le 15 décembre 2014. Des attributions trop ambitieuses et incomprises des populations et une incapacité à traduire par des politiques concrètes les discours prônant le besoin de rassemblement semblent ne pas avoir permis à cette institution de mener à bien la mission qui était la sienne, à savoir œuvrer à la réconciliation et renforcer la cohésion sociale. Ces violences ne sont que les conséquences 'une réconciliation ratée.

9.Posté par James le 04/12/2015 12:33
C'est triste de voir des actes barbares se perpétrés en Cote d'Ivoire, un pays qui se modernise, se construit et se développe du jour au lendemain; l'Afrique devrait tourner le dos à des genres de pratiques car ces attaques à coup d'armes automatiques sont nul et sans effet.....

10.Posté par max goma le 04/12/2015 13:13
la côte d ivoire à trop souffert de la crise poste electorale. Les ivoiriens ont besoin de vivre en paix. Donc ceux qui entrepreneur ce genre d attaques ne sont que des lâches

11.Posté par Jack Iber Monris le 04/12/2015 15:16
La côte d'ivoire est un pays d'accueil très chaleureux et l'on souhaite pas que la stabilité dont t'elle offre à ces visiteurs puisse causer une situation critique vis à vis à cette attaque , l'Armée Ivoirienne a belle et bien droit de faire des efforts pour mettre à termes à ces attaques.

12.Posté par karim goma le 05/12/2015 09:21
Nous ne voulons plus de violence sur nos terre natale, la cote d'ivoire a connue des terribles émeutes. Nous prions que cela ne se reproduise plus dans ce pays. En ce moment la plus part des pays Africains demandent implorent la paix et la stabilité dans leurs pays.

13.Posté par Diersey loubaki le 05/12/2015 09:23
Au tend des émeutes dans un pays moins que le pays avance et ne développe car à chaque fois que nous faisons un pas vers l'avant, il suffit d'un mouvement violent nous repartons à la case de départ.

14.Posté par Rose Makaya le 05/12/2015 09:25
Le peuple n'a plus de souffrir mais plus vivre en paix sans aucun souci. Etre libre sans avoir peur.

15.Posté par Rock Tchileomba le 05/12/2015 12:35
C'est un acte ignoble, lâche, juste pour nuire le pays et porter un coup sur l'envol du développement que ce pays vient de reprendre. Les problèmes et les différends existent partout, mais ce n'est pas par les armes et dans la barbarie que l'on abouti à la solution. Le vrai instrument que nos ancêtres nous ont légué pour traiter nos différends, c'est le dialogue, la concertation.

16.Posté par Mwana Nsundi le 05/12/2015 13:00
Juger les actes par les effets produits est une erreur monumentale le plus important c'est l'analyse des causes ou mieux les raisons qui poussent les uns ou les autres d'agir de la sorte. De la barbarie certe sans oublier de quel côté on se trouve car l'Afrique c'est un peu tout ça. Pas de solution définitive quand les vainqueurs ne savent ni apaiser ni rassembler en utilisant l'oppression et la terreur comme moyen de gouverner et pire dans certains cas rendent la vie de certains invivables. Je ne défend rien c'est juste une autre façon de voir les choses merci!

17.Posté par bélière de vienne le 07/12/2015 22:09
l'autorité ivoirienne doit revoir son système de sécurité.

18.Posté par Marabout vaudou retour affectif rapide le 10/06/2016 14:54
Bonjour Mme/Mlle & Mr

Je viens respectivement par ce message vous proposé mes services.

- Vous avez un problème de mariage ?
- Votre mari ou votre femme vous a quitté?
- Vous avez des problèmes à concevoir un enfant ?
- Vous avez des problèmes dans votre famille ?
- Vos amis vous détestent ?
- Vous n'arrivez pas être aimé par un homme ou par une femme
- Vous voulez être riche par la poudre magique, avoir une porte-monnaie magique

Je suis Sa Majesté Marabout TOSSA, marabout sorcier vaudou, je vie et travaille en AFRIQUE .
Je suis reconnu pour avoir apporté du changement dans la vie de milliers de gens déjà à travers le monde.
Je combine les plus puissants sorts vaudou avec une utilisation EFFICACE mais SANS DANGER de la Magie Noire

pour résoudre rapidement et durablement tous vos problèmes. Mes pouvoirs occultes captivent celui ou celle que

vous voulez et vous serez la maîtresse ou le maître de cette personne dépendante de vous ! Contactez moi

directement pour une intervention rapide à tous vos problèmes.
Site Web: www.maraboutvaudoutossa.wix.com/occulte
E-mail : maraboutvaudou02@gmail.com
Tel : +229 97638657

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces