Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro sous mandat d’amener de la justice française

Les avocats de Guillaume Soro ont dénoncé lundi le mandat d'amener émis par la justice française à l'encontre du président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire.



Un mandat d’amener a été émis par la juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Paris, Sabine Kheris, dans le cadre de l’affaire qui l’oppose à Michel Gbagbo. Incarcéré à la fin de la crise postélectorale de 2010-2011 sous la surveillance de membres de l’ex-rébellion des Forces nouvelles, le fils de l’ex-président Laurent Gbagbo avait porté plainte en juin 2012 contre dix anciens comzones et Guillaume Soro pour « traitement dégradant et inhumain ».

Dans le cadre de cette procédure, ce dernier avait reçu fin septembre une convocation de la même juge l’invitant à se présenter en tant que « témoin assisté » le 21 octobre. Une convocation à laquelle il n’avait pas répondue pour cause de contexte politique chargé dans son pays. La présidentielle en Côte d’Ivoire, ayant eu lieu, quelques jours plus tard, le 25 octobre.

« Immunité diplomatique »

Ses avocats français, Me Benoit et Me Mignard, dénoncent dans un communiqué publié en fin de journée « un mandat délivré en méconnaissance des pratiques et usages diplomatiques admis et reconnus », alors que leur client se trouve en France en mission, d’une part pour rencontrer ses homologues français (le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, et le président du Sénat, Gérard Larcher) et d’autre part pour prendre part à la Conférence sur le climat (COP21), en tant que représentant de la Côte d’Ivoire « dûment mandaté par le président de la République de Côte d’Ivoire et par l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire ». Selon eux, il bénéficie donc entièrement d’une « immunité diplomatique ».

Guillaume Soro se trouve depuis quelques jours en France

Selon plusieurs sources, une dizaine de gendarmes se sont rendus ce lundi matin au domicile francilien de Guillaume Soro, sans que l’intéressé n’y soit présent. Réplique de son avocat, Me Benoit, interrogé par Jeune Afrique : « Étant donné que Mr Soro n’a pas de domicile en France, nous sommes réellement surpris par cette information et par la disproportion dans les moyens déployés pour une personne qui n’est que témoin assisté dans cette affaire. »

Guillaume Soro se trouve depuis quelques jours en France – après avoir effectué un voyage au Royaume-Uni, afin d’y rencontrer les autorités parlementaires du pays. Il a enchaîné les rencontres avec les parlementaires français mais aussi avec les autorités ivoiriennes, (le président Alassane Ouattara séjournait en France jusqu’à ce weekend, mais aussi le président du PDCI-Rda, Henri Konan Bédié). Il n’a pour le moment pas encore réagi personnellement. Selon l’un de ses conseillers, « il est serein », il tweete même :
 


« Mr Guillaume Soro a une confiance totale en la justice française. Il déposera d’ailleurs dans les plus brefs délais une plainte pour dénonciation calomnieuse à l’encontre de Michel Gbagbo et tous autres », explique son avocat Me Benoit.

Du côté du plaignant, on affirme que la procédure judiciaire suit « normalement son cours ». « La délivrance de ce mandat d’amener n’est pas du tout choquante, bien au contraire. Étant donné qu’il n’a pas répondu à la convocation de la juge, celle-ci utilise simplement les moyens qui sont à sa disposition afin de pouvoir l’entendre. Rien d’exceptionnel dans cette situation. D’ailleurs, tout cela aurait pu être évité s’il avait simplement répondu aux convocations de la juge.»

Plus d'INFOS sur JeuneAfrique.Fr

Reste une question : Guillaume Soro, qui comptait rentrer dans les prochains jours à Abidjan, peut-il concrètement être empêché de quitter le territoire français ?


Jeune Afrique.Com



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

30.Posté par Zotche BABA le 24/09/2016 16:34
Après sa conquête à la recherche de nouvelles puissances divines à satisfaire ses clients dans le domaine de la spiritualité, il fait surface encore de nouveau !!!En pratique depuis plus de 20ans à satisfaire ses clients dans le domaine de la spiritualité : Maître marabout féticheur surnommé BABA ZOTCHEKPONOTE qui signifie MA FLAMME EST ENCORE DEBOUT, mon étoile ne cessera jamais de briller du bénin, vient de se mettre à votre disposition depuis l’Afrique pour tout vos problèmes de spiritualité quelque soit votre pays.Vous qui aviez les larmes aux yeux, les déceptions d’amour, vous cherchez à avoir un enfant dans votre vie, les problèmes de foyer, de femme ou de mari, vous voulez être aimé par une personne, vous êtes vendeuse, chauffeur, électricien, fonctionnaire, commerçant, quelque que soit votre boulot, il y a de bon produit, le parfum ou le savon que vous allez vous laver avec et passer pour avoir une évolution parfaite et meilleur dans votre travail exercé. Des produits et rituels pour le retour d’affection pour faire revenir votre mari ou femme, calmé les tentions de foyer ou de couple, avoir une bonne harmonie dans votre famille, être aimé par son entourage, des amulettes que vous allez porter pour avoir un bon mari sérieux ou une bonne femme sérieuse dans votre vie. Vous voulez trouver le vrai amour, votre âme sœur,…Vous avez besoin de bonne place dans votre travail, vous voulez chasser des esprits mauvais qui vous dérange et vous empêchent d’évoluer dans votre vie .Vous êtes en chômage et en cherche un travail…Il existe aussi la valise mystique qui multiplie l’argent dans la chambre ou vous voulez le Bic magique pour apprenant pour aller aux concours et examens pour une réussite meilleur, ou autres…N’hésitez pas!! Tenter votre chance, essayez voire.Pour les intéressés,voici ci-dessous ces adresses pour le joindre.
contact téléphonique:(00229)66-75-21-17
adresse électronique: babazotchekponote@gmail.com

29.Posté par maître le 17/12/2015 07:31 (depuis mobile)
je me demande pourquoi la justice française à l''œil dans les problèmes africains? et pourtant ya le principe de non ingérence des affaires entre États? et pourquoi la justice africaine ne fait pas autant pour la France? les juges ivoirien sont ils incapables de juger Soro! il faut revoir peut être les accords pour un recadrage des choses parce que leur façon de faire nous surprend

28.Posté par Michel Feré le 11/12/2015 13:53
La justice française devrait se mettre en cause, sa liberté tant vers un libertinage sans précèdent. Elle soulève partout des vagues de tempêtes, que la France seule est impuissante de maitriser au nom de la liberté et de l'autonomie de la justice. Je souhaite bonne chance à cette justice et à la France, pour son attitude en vers les pays et dirigeants africains.

27.Posté par junior olembo le 10/12/2015 13:26
La justice française cherche à ce qu'il y ait un malaise diplomatique entre la France et la Côte d'ivoire car on ne juge jamais une autorité qui est sous protection immunitaire car Soro est le président de l'assemblée nationale et deuxième personnalité de son pays

26.Posté par Mbemba le 10/12/2015 12:41
Qui a bu, boira! Qui cherche trouve et qui trouve supporte, voilà!

25.Posté par Maxwell le 10/12/2015 12:40
Soro Guillaume, jusque là reste la personnalité dans la zone CDEAO de s'impliquer dans presque tous les conflits armés ou coups d'état ratés dans les pays voisins et en CI; vu qu'il était jusque là le patron des forces nouvelles alors il est temps qu'il s'explique sur les faits qui lui ont été inculpés à moins que Michel Gbagbo s'est trompé de personne......

« Le mandat d’amener est l’ordre donné par un juge d’instruction à tout dépositaire de la force publique de conduire telle personne devant lui. Ce mandat autorise l’emploi de mesures coercitives.

Il concerne les personnes à l'égard desquelles il existe des indices graves ou concordants rendant vraisemblable qu'elles aient participé à la commission d'une infraction.

Il est utilisé quand un individu n'a pas déféré à sa convocation (devant le magistrat), ou qu'il est à craindre qu'il ne défère pas.

24.Posté par raissa Goma le 09/12/2015 15:59
Pour l’heure, les avocats de Guillaume Soro ont annoncé qu’ils comptaient désormais se retourner contre le plaignant, Michel Gbagbo. Ils entendent donc poursuivre le fils de l’ancien président Laurent Gbagbo pour « dénonciation calomnieuse ». Du côté de de la Côte d’Ivoire, la levée du mandat d’amener contre le président du Parlement est considérée comme un signal qui devrait faire retomber la tension entre Abidjan et Paris

23.Posté par Pepinette de lova le 09/12/2015 14:56
En ce qui nous concerne, il y a une procédure en cours. Tout ce qu’on demande, c’est que justice soit faite et que tous les actes nécessaires à la manifestation de la vérité soit accomplis, personne n’est au dessus des lois. Donc que monsieur Soro ne s’estime pas au-dessus des lois et qu’il réponde à la justice si véritablement il n’a rien à se reprocher.

22.Posté par makita japhet le 09/12/2015 14:35
je pense que Monsieur Guillaume Soro devrait normalement se présenter à la justice Française pour prouver son innocence, sans cette disposition le dossier de cette plainte va s'alourdir et que la situation sera complexe au sein de la juridiction française. En effet, le dossier sur l'affaire de l'ancien président ivoirien Laurent bagbot et le speaker avait fait l'objet d'ouverture à plusieurs poursuites judiciaires pendant un certain temps, ce qui est plus étonnant est que à un certain temps les juridictions ont mis l'affaire dans tiroirs des greffiers...aujourd'hui cette affaire revient sur le banc des accusés dans une circonstance moins favorable, du fait que la présence du speaker ivoirien en France par mission à permis aux juges d'ouvrir la page de monsieur guillaume soro, alors que en politique il existe le principe de la protection diplomatique. en tout cas il revient le devoir aux avocats de monsieur guillaume soro de défendre cette ouverture de poursuite judiciaire. en effet, il convient de le savoir que dans la logique des choses si la justices française avait été saisie par des tiers il revenait l'obligation à cette dernière d'établir la cause puis renvoyer la plainte à la justice ivoirienne entant que organe indépendant de toute politique et juridiction nationale des pays voisins. la réponse à cette question n'est pas loin d'être imaginé. sous protection diplomatique un privilège que la justice reconnait au sein d'une autorité politique guillaume soro ne peut être arrêté en territoire Français. parce que la loi pénale de la république française s'applique qu'au Français en France et à l'étranger non aux étrangers dans une circonstance quelconque.

21.Posté par riassagoma le 09/12/2015 14:19
Cette bataille judiciaire obscurcit l’avenir politique de Soro. “Peut-être bien que ses ambitions politiques, dont celles de succéder à Alassane Ouattara en 2020, ne sont pas absolument remises en cause. Toutefois, ces problèmes qui, les uns après les autres, s’amoncellent sur son chemin sonnent comme un avertissement. En clair, son passé de rebelle risque de lui causer du tort. Car en dépit de tous ses efforts, il n’arrive pas à s’en défaire

20.Posté par David de Lyon le 09/12/2015 14:01
Soro Guillaume, l'homme et son époque! Il en sortira de là indemne j'en suis sur car il s'est fait une ligne politique de taille et son carnet d'adresse est rempli...

19.Posté par jacques Dirat le 09/12/2015 13:32
au regard de tout ces manière de faire, cela détermine combien les pays Africains, n'en pas encore acquis leur Independence, que sa soit sur le plan politique, social, économique, alors pourquoi nous faisions semblant d'honore ces dates dites celui de l'Independence, voila pourquoi nous devions faire une leçon de mémoire au regard de nos dirigeants si ils n'on son la que pour enfouir leur poches des billes,t qui ne favorisent pas leur pays et ne nous donnes pas une crédibilité aux yeux des personnes qui même avant de voter leur budget en basion de nous; je leur dirais REVEILLEZ VOUS!!

18.Posté par L''''''Ivorien le 09/12/2015 13:26
Les faits présumés dont sont accusés quelques autorités ivoiriennes ce sont dérouler en cote d' ivoire , pourquoi l' accusation porte plainte en France et de surcroit ( MR SORO ) porte en lui l ' humilité diplomatique partit en mission de travaille pour son pays il est donc irritant et aberrant cette justice à deux face comme pour dire deux poids deux mesures. " j' ai dit " !

17.Posté par L'''' Ivorien le 09/12/2015 13:16
La justice ivoirienne n'es t'elle pas à mesure de juger( GUILLAUME SORO) ?

16.Posté par jacques Dirat le 09/12/2015 13:10
quelle que soit le problème qu'il y avoir entre lui et Michelle Bagbo cela ne doit pas être traiter en France plus précisément a la CPI, comme en dis en Afrique le linge sale se lave en famille, alors que les Français arrête de vouloir dirige et de s'intéresse a des affaire Africain, parce que si, ces les Français qui doivent résoudre les problème de la Cote d'Ivoire ou est alors la sévérité de ce pays Africain, sommes indépendant ou dépendant?

15.Posté par Kolo Touré le 09/12/2015 12:35
La justice française doit respecter la personnalité de Guillaume Soro, autant que citoyen africain les français exagère parfois. Imaginé vous une personne comme Guillaume Soro il est en mission diplomatique et vous l'interpeler pour les règlement de compte, ayez au moins de la pudeur envers des africain parce que vous êtes la France et vous voulez frapper sur tous le monde.

14.Posté par jacques Dirat le 09/12/2015 12:29
jusqu'à quand nous peuple Africain nous subirons cette manière de faire des Français, c'est comme si la cote d'Ivoire n'a pas son mot a dire, un cadre du pays nommer comme président de l'assemble de la Cote d'Ivoire est interpeler par la justice de la France, j'aimerais leur poser la question suivante la France acceptera t'il que leur président de l'assemble soit interpelé en justice, la preuve en ai le fils du président Kadhafi a accuser Mr Sarcosi d'avoir reçu de l'argent pour organise sa compagne, la solution pour eux c'était le tuer et détruire la Lybie, ce qui est mauvais pour l'avenir de notre continent

13.Posté par SagesseNganga le 09/12/2015 12:27
Je pense que les occidentaux ne doivent pas se mêler des affaires des Africains, le problème est que les Africains peuvent le jugé et non soit disant leurs mascarade de la CPI qui ne font que traquer les dirigeants Africains.

12.Posté par Joseph Niabi le 09/12/2015 12:19
Mr Guillaume Soro est poursuivi par la justice française, suite à la plainte de Michel Gbagbo, le fils de l'ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo, pour enlèvement, séquestration et traitements inhumains et dégradants, des faits qui auraient été commis lors de la crise post-électorale en 2011. pour sa personnalité la justice française doit reconnaitre l'immunité diplomatique de Guillaume Soro, car il est en France pour le sommet la cop21.

11.Posté par max goma le 09/12/2015 12:07
La justice française ne devrait pas se mêler des affaires qui concernent que les ivoiriens. Soro ne peut être arrête en France parce qu'il bénéficie d'une immunité diplomatique.

1 2

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces