Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo présidentielle 2016 : L'Union africaine annonce l'arrivée imminente de ses observateurs

Le ministère congolais des Affaires étrangères a indiqué, dans un communiqué publié ce 14 mars à Brazzaville, que l'Union africaine (UA) a confirmé l'envoi d'une mission d'observation de l'élection présidentielle du 20 mars prochain.



Cette mission qui arrivera dans la capitale congolaise le 16 mars sera conduite par M. Dileita Mohamed Dileita, ancien premier ministre de la République de Djibouti et sera composée de fonctionnaires et experts électoraux de l'Union africaine et de l'Institut pour une démocratie durable en Afrique. Leur nombre n'a pas été communiqué.

La délégation a programmé des rencontres avec les autorités politiques et administratives, les candidats à l'élection, les ambassadeurs en poste à Brazzaville, les représentants du corps diplomatique, ainsi qu'avec les organisations et coalitions de la société civile congolaise.

Le communiqué rappelle que « la décision de la présidente de la Commission (de l'UA, Ndlr) pour le déploiement d'une telle mission est prise conformément aux dispositions pertinentes de la Charte africaine de la démocratie, les élections et la gouvernance entrée en vigueur le 15 février 2012, la Déclaration de l'OUA sur les principes régissant les élections démocratiques en Afrique, ainsi que les directives de l'UA pour les missions d'observation et de suivi des élections ».

Après le boycott de la francophonie qui s'est limitée à l'envoi d'une mission pour la promotion d'un climat apaisé, et de l'Union européenne qui se contentera des rapports de ses diplomates accrédités au Congo, le scrutin du 20 mars prochain recevra, au plan international, des missions d'observation essentiellement africaines. Elles émaneront donc de l'UA et de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale).


Adiac-Congo.Com



Commentaires articles

1.Posté par leslie obomadoki le 16/03/2016 11:42
Voila une élection présidentielle libre et transparente.

2.Posté par A la une le 16/03/2016 11:59
Comme nous le souhaitons tous , avoir des élections transparentes, surtout dans l'apaisement, vous êtes la bienvenue, car le Congo est un pays démocrate au quel le peuple congolais souhaite une longue durée de paix.

3.Posté par max goma le 16/03/2016 14:34
Je salue la présence des observateurs africains dans mon pays. Car, le Panafricanisme recommande aux Africains de prendre leur destin en mains et de ne laisser les étrangers venir le travail à leur place. Oui, les Africains sont capables de grandes et de bonnes choses, quitte à organiser une élection libre et transparente, démocratique.

4.Posté par max goma le 16/03/2016 14:47
Le mal chez nous Africains, c'est qu'on a toujours pensé qu'il n'y a de vrais observateurs que ceux qui viennent de l'occident. Il faut sortir de cette mauvaise manière de voir les choses. Les Africains sont capables et compétents pour témoigner de la transparence d'une élection présidentielle. Bienvenue aux observateurs de l'UA au Congo.

5.Posté par Franche le 16/03/2016 16:03
Dans quelque jours le Congo se verra sur son territoire les observateurs qui nous aidera à passer une élection libre et transparent.
Vive le Congo dans sa démocratie que le peuple tranche ce problème tant attendu toujours............

6.Posté par Motema Pembe le 16/03/2016 17:20
Mieux vaut expulser les observateurs impérialistes de l'UE, car leur bonne moralité est très difficile à prouver. Nous préférons accueillir à bras ouvert la délégation officielle de l'UA, eux connaissent les réalités africaines et ne viendront jamais dans notre pays pour encourager au désordre. Nous ne sommes pas des européens, on ne veut pas de polémique.

7.Posté par Tsou Joel le 17/03/2016 11:49
L'Afrique est déjà assez mature et n'a plus besoin toujours d'une aide extérieure pour se prendre en charge, surtout pour les problèmes qui concerne sa dignité, son honneur, son autorité. Que l'UE et la francophonie boycottent l'envoi des observateurs, l'UA, ne peut décliner son devoir et sa responsabilité, d'y être au centre du scrutin du 20 mars prochain. Vive l'Afrique et vive l'UA.

8.Posté par bombele le 17/03/2016 15:23
la en peux dire que le Congo est sur bonne lance, et bonne manière de faire et que cette organisation donne tous est espoirs, le Congo peux faire son choix pour les années avenir

"je le pense"

9.Posté par La sirène du PMAS le 17/03/2016 15:39
Ces une bonne chose car la libre transparence des élection est tous ce que le peuple souhaitait.

10.Posté par Nefertiti le 17/03/2016 15:46
Effectivement que notre pays est sur la bonne lance électorale car ceci est une bonne organisation pour le bien de tout congolais.

11.Posté par peguy sita le 17/03/2016 16:04
Le Congo ne doit pas dépendre seulement des institutions internationales comme l'Union Européenne. Car le Congo est parmi les pays d'Afrique qui organise seul les élections. Donc, pour nous on devrait même être content en se basant avec les ambassadeurs accrédités en poste au Congo. La présence de l'Union Africaine est évidemment indispensable dans la mesure où c'est une organisation qui s'occupe des affaires démocratiques en vue d'une élection apaisée.

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces