Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : les élus du Pool s’associent au pouvoir pour traquer Ntumi

Le 19 novembre 2016, à Brazzaville, les membres de la Cellule d’éveil du Comité consultatif d’appui et de suivi de la municipalisation du Pool (CCAS) ont rencontré les élus originaires de ce département. L’objectif était de les édifier sur les actions qu’elle mène en faveur de la paix et la sécurité dans le Pool, puis de tenter de trouver des mécanismes de mise en place d’une stratégie devant impliquer tous les élus dans la démarche.



Des élus du Pool, lors de la rencontre
Des élus du Pool, lors de la rencontre
Le président de la Cellule, Isidore Mvouba, a informé que depuis le 1er octobre dernier, plusieurs activités ont été menées. Parmi lesquelles, des collectes et la distribution de vivres et non vivres ; des rencontres avec des autorités politiques et militaires, et les ressortissants du Pool vivant dans les départements du Kouilou et de Pointe-Noire. Grâce à ces activités, des voix se lèvent pour condamner les actions terroristes de Frédéric Bintsamou alias pasteur Ntumi dans le Pool.

Isidore Mvouba a souligné que la crise du Pool freine les activités de la municipalisation de ce département. «On ne peut pas municipaliser dans le désordre», a-t-il dit. La Cellule a tenu à réunir les députés, sénateurs et élus locaux pour échanger avec eux dans l’intérêt de proposer des pistes de solution à la situation qui prévaut dans le département.

La Cellule a constaté que malgré les efforts que le gouvernement et la force publique mènent sur le terrain pour ramener la paix dans le Pool, d’autres personnes font circuler de fausses informations selon lesquelles «Ntumi est le fruit de Denis Sassou N’Guesso». «Cela est fallacieux ! La cause de tous les maux du Pool aujourd’hui c’est bel et bien Bintsamou Frédéric alias Ntumi. Quand le 4 avril dernier les ninjas Nsiloulou ont envahi les quartiers sud de Brazzaville, il s’est agi d’un coup d’Etat», a souligné M. Mbouba.

Il a martelé que le discours de Ntumi change au fur et à mesure. Hier, pour justifier les attaques dans Brazzaville sud, il disait qu’il défendait la démocratie. Aujourd’hui, pour justifier les actes terroristes qu’il est en train de perpétrer, il parle de la «libération du Pool». «Quel département du Pool libère-t-il? Est-ce celui dont lui et ses fidèles tuent des populations, violent des femmes et pillent?» S’est interrogé Isidore Mvouba.
 

La Cellule du CCAS
La Cellule du CCAS
Les élus du Pool ont salué l’initiative prise par la Cellule du CCAS. Ils ont exprimé leur volonté de s’impliquer dans l’action, en vue de mettre fin au terrorisme de Ntumi. Par ailleurs, ils ont fustigé le comportement des fils et filles du Pool qui jettent la responsabilité sur le pouvoir, au lieu de s’en prendre à Ntumi qui s’attaque à ses propres parents. Le sénateur Léonard Sita-Bitori a dit que «le Pool est victime parce qu’il croit au messianisme».

Tous les enfants du Pool ne soutiennent pas Ntumi

Les députés, sénateurs et conseillers départementaux originaires du Pool ont déploré le fait que certaines personnes pensent que toutes les filles et tous les fils du Pool sont de mèche avec Ntumi. Ils ont condamné les opérations dites «opération défaut de face » ou « opération défaut de tête». Selon eux, ces opérations sont menées dans le quartier Moukondo, vers la Cité des 17, par certains éléments de la force publique pour déceler les ressortissants du Pool.

Les élus du Pool ont demandé à la Cellule de mettre ces informations à la disposition des autorités militaires et leur faire remarquer que des originaires d’autres départements peuvent soutenir Ntumi. «On ne doit pas culpabiliser tout le monde à cause d’un bandit», a dit le sénateur Léonard Sita-Bitori.

En somme, les membres de la Cellule et les élus du Pool ont condamné fermement les actes de violence Ntumi. Ils ont appelé toutes les forces vives de la nation à soutenir les pouvoirs publics dans la résolution de la crise du Pool qui, n’est en fait qu’une situation nationale.
 

Valère Lékoumou



Commentaires articles

1.Posté par Le Dégoûté ! le 21/11/2016 00:53
Est-ce-que pour une fois, MVOUBA peut arrêter de prendre les gens du Pool pour des imbéciles ???

Monsieur MVOUBA,
Quand on veut faire un "coup d'état" contre le pouvoir MBochi on n'attaque pas Bacongo mais Oyo, MBoundji ou une autre localité Mbochi à défaut d'attaquer le Palais présidentiel du Plateau, la garde prétorienne de SASSOU basée à Mpila ou Talangaï, le vivier de la violence du pouvoir.

Mesdames et messieurs les "politiques" du Pool,
Si vous voulez défendre votre bifteck plus efficacement, mettez-vous, vous-mêmes, devant ou derrière les milices du pouvoir qui ratissent votre département à la recherche de NTOUMI. Justifiez votre collaboration avec ce pouvoir dictatorial en lui démontrant que votre bifteck vaut plus que la vie de paisibles populations qui se font massacrer. COLLABOS !!!

2.Posté par piri le 17/12/2016 21:11
Il faut être du Pool pour être si idiot. Quand est-'ce que les cadres du Pool vont comprendre qu'ils n'ont plus de personnalité devant les congolais. Ils sont incapables, ne fut ce que de se rappeler l'intervention de Obovi à l'Assamblée ;ou s'ils l'ont comprise,alors de travers.
Quelle est l'origine de la situation actuelle dans le Pool? Pourquoi évitez-vous de parler des élections? Comment comprenez-vous la coïncidence entre les événements dans votre fief et la publication des élections à 3h du matin?
un problème mal posé,finirait toujours à susciter d'autres violences.
Dommage, si vous pensez régler le problème de votre région en faisant ce que vous êtes entrain de faire aujourd'hui,vous vous retrouverez seuls ressortissants du Pool.Continuer dans votre idiotie et l'avenir vous aidera à tirer des leçons.

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces