Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : le plus important champ pétrolier sera inauguré le 15 mai prochain

La société pétrolière Total E&P Congo et ses partenaires vont inaugurer, le 15 mai prochain, sur le Boulevard de Loango, le projet Moho Nord, le plus important projet pétrolier jamais réalisé en République du Congo, annonce un communiqué de presse de cette société rendue publique le 8 mai dernier et dont une copie nous a été envoyée. La cérémonie sera patronnée par le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, et du Président-Directeur Général du groupe Total, Patrick Pouyanné.



Congo : le plus important champ pétrolier sera inauguré le 15 mai prochain
Situé à 75 kilomètres au large de Pointe-Noire, le champ pétrolier Moho Nord a été mis en production le 14 mars 2017. En décembre 2015, il a franchi une première étape avec la mise en production de Moho Phase 1 bis, qui a augmenté la capacité de production de l’unité de production Alima de 40.000 barils par jour.

Avec sa deuxième étape, le projet ajoute une nouvelle capacité de 100.000 barils par jour. Ce qui permet d’atteindre une capacité de production globale de 140.000 barils équivalent pétrole par jour.

«Moho Nord est le plus important projet pétrolier jamais réalisé en République du Congo. Vitrine de l’excellence opérationnelle du Groupe en mer profonde, ce projet conforte notre position de leader en Afrique» a déclaré le Directeur général Exploration Production de Total, Arnaud Breuillac.

Moho Nord contribuera au renforcement du cash flow du Groupe et à la croissance de sa production. Le développement de ce champ pétrolier comprend 45 puits forés, dont 17 sont raccordés à une nouvelle plateforme à ancres tendues, la première de Total en Afrique, 17 sont raccordés à une nouvelle unité flottante de production baptisée Likouf, et 11 sont raccordés à l’unité de production existante Alima.

Le pétrole extrait est traité sur Likouf avant d’être expédié par pipeline vers le terminal de Djéno dont Total est opérateur. Les installations sont conçues pour minimiser l’impact sur l’environnement : Aucun brûlage de gaz en conditions normales d’opérations et une efficacité énergétique accrue grâce au concept "tout électrique" permettant d’optimiser la quantité d’énergie nécessaire au fonctionnement des installations.

Toute l’eau produite sera réinjectée. Total opère ce projet avec une participation de 53,5 %, à côté de Chevron Overseas (Congo) Limited (31,5 %) et la Société Nationale des Pétroles du Congo (15 %).

Total en République du Congo Présent en République du Congo depuis presque 50 ans, Total est le premier producteur pétrolier du pays. Total opère environ la moitié de la production nationale.

La quote-part de production du Groupe en 2016 était de 89 000 bep/j. En République du Congo, comme dans tous les pays où il opère, le Groupe soutient les projets à long-terme tournés vers l’éducation, la santé, le développement économique et l’environnement.

Gos-Gaspard Lenckonov



Commentaires articles

1.Posté par Meking le 16/05/2017 08:06
Et pour voler encore? apparemment c'est tout ce que sassou et ses parents savent faire

2.Posté par Bouesse ebila le 23/05/2017 22:19 (depuis mobile)
Tous sa ne profitera mm pas au congolais. Est vraiment dommage pour le peuple. Congolais que le congo ne profite qu''à une famille et les étranger ahhh mawa

3.Posté par omais le 12/07/2017 17:40
Donnez votre avis, et remportez des cadeaux, c’est simple et rapide !
Répondez à de courts sondages, et gagnez du crédit téléphone, des FCFA, et encore bien plus !
Rejoignez notre communauté !

N'attendez plus, complétez notre formulaire, en cliquant sur le lien ci-dessous : https://fr.surveymonkey.com/r/9CNJ8VM

Pour plus d'informations, consultez notre page :
https://www.facebook.com/ISD-Congo-232862520560297/

4.Posté par Denarbonne le 02/08/2017 06:41
C'est une information RFI. La dette publique du Congo-Brazzaville atteint 120% du Produit intérieur brut. En mars dernier, le FMI qui est en discussion avec Brazzaville sur éventuel programme d'aide budgétaire, avait annoncé un chiffre bien inférieur, 77 %... mais à l'époque, le Fonds monétaire international s'était plaint d'un manque de transparence de la part de Brazzaville sur les transactions liées au pétrole congolais. Une partie de la dette était donc cachée.

C'était un secret bien gardé mais en juin dernier, Brazzaville, affaibli par ses défauts de paiement répétés, a finalement dû révéler au FMI l'ampleur des dégâts: une dette de 120% du PIB, soit presque deux fois le taux autorisé au sein de la zone CEMAC.

En cause : la réalité des comptes du gouvernement congolais en Chine. Brazzaville a signé un partenariat stratégique avec Pékin prévoyant la réalisation d'une vaste série de grands travaux, en échange d'une partie des revenus du pétrole. Un partenariat - opaque -, dont les montants - faramineux - ont longtemps relevé du « secret d'Etat », déplore une source proche du dossier.

Un pari risqué sur un rebond de l'or noir

Mais ce n'est pas tout. Brazzaville avait aussi omis de partager avec le FMI l'existence de certains contrats passés entre la société nationale de pétrole et de grands traders, tels que Glencore et Trafigura qui ont prêté au Congo d'importantes sommes d'argent. Des centaines de millions de dollars en échange de futures livraisons de pétrole.

Des promesses à la Chine, à Glencore, à Trafigura, entre autres, pour une seule et même manne pétrolière, en pariant sur un rebond des cours de l'or noir qui n'arrive toujours. « Une course folle », résume un observateur, pour tenter d'apurer une dette qui, finalement, de contrat en contrat, n'a cessé d'augmenter et hypothèque aujourd'hui l'avenir du pays.

Les discussions entre Brazzaville et le FMI suspendues le temps des élections congolaises devraient se poursuivre. Pour le moment, aucun accord n'a été trouvé sur un éventuel programme d'ajustement.

5.Posté par aleida le 10/08/2017 14:17
HYDRO-QUEBEC-INTERNATIONAL Accord de publication N 0022/S-15/197582
du Directeur Général.
Siège social Hydro
Québec ; Bureau d’accueil
75 boul. René
Lévesque Ouest ; RC
Ville de
Montréal (QC) ; Canada

Direction Hydro Québec

Cadres et jeunes diplômés Bienvenues;
Le service personnel d’Hydro Québec International. Est aujourd’hui à
la recherche de personnel expérimenté en particulier en informatique ;
en ressource humaines ; dans les finances mais aussi dans les domaines
du social ; de l’aménagement du territoire manutention ; de la santé ;
Bureautique ; secrétariat ; marketing etc. Car cette année
l’entreprise à agrandir son marché et communique avec d’autres
partenaires. Ces derniers pourrons intégrés des postes dans les RH ;
les services financiers et juridiques ; le développement de la
communication. Les jeunes ingénieurs ; spécialistes éolienne et
hydrauliques sont aussi les bienvenus. Nous recherchons avant tout des
personnes capables de s’adapter à notre environnement de travail. La
main d’œuvre étant rare ici au Canada nous avions ouvert notre marché
vers le reste du monde afin de permettre aux jeunes diplômés d’autres
pays qui sont sans emploi fixe de pouvoir faire leur preuve en notre
compagnie.
Notre service à des représentants qui assurent la liaison entre leur
pays et la direction générale.
Celle du Bénin a été choisie par le conseil d’administration pour se
charger de recruter le nouveau personnel et d’autres sujets portant
sur intérêt de notre entreprise.
Voici donc les informations dont vous aurez besoin pour nous faire
parvenir votre candidature.
Condition d’admission :
-Etre âgé entre 22 à 54 ans au plus
-Etre titulaire du Bac ou autres diplômes équivalent
-Maitrise de l’outil informatique
-Avoir de bonnes qualités relationnelles
-Avoir de bonnes moralités
Dossier à fournir :
-Lettre de demande d’emploi adressé au représentant
-Un CV
Rémunération
Selon le poste et les compétences de chacun.
Pour plus de détail veuillez contacter le Représentant à :
Adresse e-mail:hydroquebecgroup@gmail.com

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces