Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : le RENAFECC appelle à cultiver davantage le Moringa Oleifera

A l’occasion de la célébration du 1er anniversaire du Réseau National Femmes et Climat du Congo (RENAFECC), les responsables de cette association ont appelé les Congolais à intensifier la culture du Moringa Oleifera, un arbre qui, grâce à sa forte teneur en protéines, vitamines et minéraux, constitue un outil essentiel à la prévention de plusieurs maladies.



La coordonatrice nationale du RENAFECC, la vénérable Dr Claire Assambo, a rappelé le contexte dans lequel cette association a été créée, avant de préciser ses objectifs. Le RENAFECC, a-t-elle dit, a été créé en 2015 dans le but de faire partie des organisations de la société civile congolaise soucieuse de la vulnérabilité de la femme face aux changements climatiques, et de leur engagement dans la lutte contre les émissions à effet de serre.

Il regroupe des ONG et associations qui œuvrent pour la protection de l’environnement au Congo, particulièrement dans la lutte contre les effets des changements climatiques.

La vénérable Claire Assambo a dit que le Congo étant sous l’influence des climats variables ayant pour corollaires les inondations, les érosions, les ensablements, la déforestation, la diminution des pluies, la sécheresse, etc., est sur une position géographique vulnérable aux changements climatiques.

Face à cette situation, le RENAFECC se propose d’apporter sa contribution à la lutte contre les changements climatiques et la protection de l’environnement, grâce à ses propres efforts, à la volonté des pouvoirs publics et des partenaires internationaux.

«Dans cet élan, le  RENAFECC se propose d’accompagner le Gouvernement de la République par le planting d’arbres, l’agroforesterie couplée à la communication sociale, la création des espaces verts, le développement des activités génératrices de revenus (AGR), etc.», a ajouté Mme Assambo. Elle a remercié le Président Denis Sassou N’Guesso pour tous les efforts qu’il ne cesse de déployer dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour l’initiative d’un Fonds bleu qu’il a lancée.

La célébration du 1er anniversaire a été marquée par la promotion du Moringa Oleifera, un arbre tropical dont la médecine indienne utilisait déjà traditionnellement les feuilles pour soigner. Plusieurs produits dérivés du Moringa ont été exposés. Mme Marguerite Homb qui l’a présenté a indiqué que cet arbre est classé par le ’’World Vegetable Center’’  comme «le légume le plus riche au monde en nutriments».

Toutes les parties de la plante, des racines aux fleures, sont utilisées en médicine ayurvédique. Mais, ce sont les feuilles qui sont beaucoup plus appréciées par des végétariens, du fait de leur teneur en calcium (quatre fois plus que le lait) et en protéines végétales.

Le Moringa s’utilise facilement en cuisine, sous forme de poudre, de graines à croquer, d’huile, etc. Il  est donc à la fois un remède et un aliment : il participe à l’activité et au maintien des fonctions biologiques et énergétiques du corps. Cet arbre est important dans le traitement des maladies comme l’anémie, l’asthme ; les toxines, la bronchite, le cholera, la conjonctivite, la toux, la tuberculose, le diabète, la dysenterie, le paludisme, l’ulcère d’estomac, les tumeurs, les troubles urinaires, les plaies, etc.

Raison pour laquelle Mme Homb a appelé les Congolais à s’approprier la culture de cet arbre à usages multiples. Depuis 2004, Mme Homb, incite chaque Congolais à planter au moins une plante de Moringa dans sa parcelle d'habitation. A Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Owando, Sibiti, Nkayi et Impfondo, on trouve le Moringa dans plusieurs parcelles.

Actuellement, plusieurs femmes pratiquent le maraîchage du Moringa, surtout à Pointe-Noire et à Brazzaville. Ces femmes gagnent leur vie avec des revenus mensuels de l'ordre de 80.000 à 100.000 francs CFA. Dans l'ensemble, près de 60.000 personnes ont été formées sur le Moringa. 

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces