Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo Brazzaville : les travailleurs de l'université Marien Ngouabi en grève

Une seule revendication justifie cette énième grève des agents évoluant à l’unique établissement public d’enseignement supérieur du Congo : le non-paiement des salaires du mois de novembre



À la demande de l’Intersyndicale composée du Syndicat national de l’université (Synalu), du Syndicat des enseignants du supérieur (Synesup) et du Sypenes,  le personnel de l’université Marien-Ngouabi a enclenché depuis lundi matin une grève, paralysant ainsi toutes les activités. « Relevant la précarité dans laquelle se trouvent plongés les travailleurs de l’université Marien-Ngouabi, suite au non-paiement des salaires en concomitance avec ceux de la fonction publique, et tenant compte des engagements pris par la direction rectorale, en date du 26 novembre 2014, le Collège Intersyndical décide de l’arrêt immédiat du travail à l’université dès lundi 14 décembre 2015 à 7 h 00 », indique la décision qui a déclenché la grève.

Ce mot d’ordre a été suivi d’effet dès son premier jour car des sources concordantes, tous les établissements sont concernés. Du coup, la campagne d’inscription et de réinscription entamée depuis quelques jours est momentanément suspendue. La faculté des Lettres et des Sciences humaines que nous avons visitée ce matin est quasiment déserte puisque les étudiants et les enseignants sont en effectif très faibles.

Aux dernières nouvelles, la situation pourrait être décomptée dans quelques heures car il s’agit d’un problème qui surgit à chaque fin d’année. A la différence des années antérieures, cette fois une seule revendication a été exprimée. En effet, depuis près de 3 ans, le personnel évoluant à l’université Marien-Ngouabi se plaint toujours du fait que les salaires des agents sont payés après ceux des autres fonctionnaires de l’Etat.


IciBrazza.Com



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

35.Posté par DiASS-ANGELOT le 21/10/2016 17:18 (depuis mobile)
Le club "Les Millionnaires" vient d''ouvrir ses portes au congo,Veuillez nous contacter pour tout sur la magie et francmaconnerie..+242.06 963.43.33

34.Posté par Zotche BABA le 24/09/2016 16:31
Après sa conquête à la recherche de nouvelles puissances divines à satisfaire ses clients dans le domaine de la spiritualité, il fait surface encore de nouveau !!!En pratique depuis plus de 20ans à satisfaire ses clients dans le domaine de la spiritualité : Maître marabout féticheur surnommé BABA ZOTCHEKPONOTE qui signifie MA FLAMME EST ENCORE DEBOUT, mon étoile ne cessera jamais de briller du bénin, vient de se mettre à votre disposition depuis l’Afrique pour tout vos problèmes de spiritualité quelque soit votre pays.Vous qui aviez les larmes aux yeux, les déceptions d’amour, vous cherchez à avoir un enfant dans votre vie, les problèmes de foyer, de femme ou de mari, vous voulez être aimé par une personne, vous êtes vendeuse, chauffeur, électricien, fonctionnaire, commerçant, quelque que soit votre boulot, il y a de bon produit, le parfum ou le savon que vous allez vous laver avec et passer pour avoir une évolution parfaite et meilleur dans votre travail exercé. Des produits et rituels pour le retour d’affection pour faire revenir votre mari ou femme, calmé les tentions de foyer ou de couple, avoir une bonne harmonie dans votre famille, être aimé par son entourage, des amulettes que vous allez porter pour avoir un bon mari sérieux ou une bonne femme sérieuse dans votre vie. Vous voulez trouver le vrai amour, votre âme sœur,…Vous avez besoin de bonne place dans votre travail, vous voulez chasser des esprits mauvais qui vous dérange et vous empêchent d’évoluer dans votre vie .Vous êtes en chômage et en cherche un travail…Il existe aussi la valise mystique qui multiplie l’argent dans la chambre ou vous voulez le Bic magique pour apprenant pour aller aux concours et examens pour une réussite meilleur, ou autres…N’hésitez pas!! Tenter votre chance, essayez voire.Pour les intéressés,voici ci-dessous ces adresses pour le joindre.
contact téléphonique:(00229)66-75-21-17
adresse électronique: babazotchekponote@gmail.com

33.Posté par James le 24/12/2015 11:44
Que l'état et les grévistes s'assaillent pour discuter afin de trouver un compromis permettant la reprise des cours et achever la campagne d'inscriptions et de réinscriptions encore finir avec les soutenances.

L'éducation est la base de tout pour un pays qui se veut développé ou émergent dans un proche horizon!

32.Posté par Darrick Massoumba le 24/12/2015 11:32
Il serait souhaitable sinon préférable que les autorités compétentes établissent un lien direct avec le syndicat de l'université Marien N'gouabi afin que soit trouver un accord contraignant pour qu'enfin les cours reprennent à l'université et que la grève soit levée. Les salaires impayés constituent une honte pour le secteur éducatif de notre pays, la priorité devrait plus être accordé à l'enseignement!

31.Posté par maître le 18/12/2015 09:26 (depuis mobile)
ce problème est en cours de résolution et je crois qu'' un terrain d''entente à été trouvé parce que hier les cours. ont été repris à l''E.N.S.P nous saluons les autorités pour la reprise des cours dans un bref délai merci

30.Posté par integrale le 16/12/2015 16:46
L'université Marien Ngouabi est une grande école du Congo Brazzaville , une école qui a sortie et fait sortir des grands cadres au Congo . L'université Marien Ngouabi est composée des enseignants très élevés dans leur domaine , des enseignants capables de faire d'un congolais un intellectuel de qualité . Lorsque l'on entend parler de la grève dont ces enseignants sont victimes , que cela dérange carrément , le gouvernement congolais doit revoit cette fonctionnalité , au profit des enseignants congolais .

29.Posté par fonction le 16/12/2015 16:07
Le Congo est un pays où le secteur d'intellectualité gagne une partie importante approximativement dans tous les départements , ce secteur intellectuel c'est le résultat des efforts que fournissent les enseignants de toutes catégories au sein du pays . Apparemment celui qui distribue la connaissance , dans un pays devait d'être suivi d'une certaine logique de salaire d'exhortation pour que cela accentue leur mobilisation dans la distribution de la connaissance . Actuellement dans certains établissements , on entend parfois dire que la distribution des cours ne se fait plus comme l'on peut espérer, faute soit disant de la non motivation des enseignants envers les élèves, aujourd'hui on constate plus que la véracité de ce phénomène et il prend toujours de l'ampleur , on entend parler de la corruption entre l'enseignant et son élève , les notes sexuellement transmissibles et autres semblables . Les questions se posent sous diverses façon : c'est quoi l'origine de cette fumée ? Mais s'il ,s'agit de trouver une solution , l'une à éviter c'est de ne pas porter de la négligence aux enseignants . L'état congolais doit être à la hauteur des choses , afin d'un équilibre respectif au sein du pays .

28.Posté par Franck KINGOMA le 16/12/2015 16:01
L'université ne devrait surtout pas être pris à la légère ou gérer en dessous des autre structure de l'Etat, et si les choses vont aussi loin que ça on ne peut pas admettre que jusqu'à lors les travailleurs de l'université soient encore là à grever pour revendiquer leurs salaire, alors qu'ils devraient être traiter comme tout autre travailleur de l'Etat et puis c'est pas les moyens financiers qui manquent assurément. Ce n'est plus des choses que nous voulons voir dans ce pays qui à déjà un pas dans l'émergence.

27.Posté par Franck KINGOMA le 16/12/2015 15:51
cette grève est en train d'enfoncer le clou du retard des activités de l'université Marine Ngouabi qui aujourd'hui essaie de se rattraper. C'est une urgence pour l'Etat qui ne peut que respecter ses engagement financiers envers ces travailleurs, afin d'éviter ce désagrément qui peut compromettre une bonne activité de cette université ,de l'année 2015/2016.

26.Posté par SagesseNganga le 16/12/2015 15:11
je crois de ma part il est de leurs droit de revendiquer ce qui leurs reviens de droit, aujourd'hui si les enseignants de l'université Marien Ngouabi réclament leurs salaires impayés depuis le mois de novembre ce n'est que normale qu'il y ait la grève c'est à l'état de régler cette situation sinon il aurait des lourdes conséquences au niveau de l'enseignement supérieur.

25.Posté par niaguite seraphina le 16/12/2015 14:19
si la grève est suspendue c'est bien mais il revient aux autorités et aux grévistes de trouver une solution durable pour que demains ou après demains l'on ne parle plus de ce problème!

24.Posté par afrique congo le 16/12/2015 14:16
bien dit Beni Mack, comment nous pouvons évoluer sans pourtant évaluer nos comportements sociaux dans les services que nous nous impliquons jours et nuits? d'un certain moment réfléchissant.

23.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''avenir en Marche le 16/12/2015 14:14
Nous venons d'apprendre que la grève vient d'être suspendue, qu'une solution a été trouvée entre le syndicat de l'UMN et le ministère de l'enseignement supérieur; les agents de l'UMN devraient reprendre les activités académiques déjà à partir de demain.

L'affaire est close, nous saluons la maturité de ces derniers qui ont montré leur dynamisme dans la résolution de la crise.

22.Posté par beni mack le 16/12/2015 14:09
les cadres et enseignants universitaires de l'université Marien n'gouabi demande trop à l'ETAT congolais, chaque année il y a grève pour des motifs parfois qui ne sont pas justifiables au sein des autorités de la place, et à l'administration publique .d'ailleurs, l'université à un budget autonome au trésor public. de ce fait, les responsables dudit établissement peuvent s'engager de payer les enseignant et autre a travers ce budget. a fois chaque l'ETAT, mais l'ETAT est aussi surchargé de donner 100% aux citoyens, il à d'autre problème qu'il faut résoudre, l'entité étatique ne peut pas rester figer sur un seul problème de l'université quoi qu'il en soit, on doit comprendre que nous devons aussi apporter quelques chose au près de l'ETAT, non à chaque fois l'ETAT SOIT NOTRE SECOURS. " on ne doit pas attendre ce que l'ETAT peut faire pour nous, mais ce que nous devons faire à l'Etat" . de sur quoi cette décision qui court derrière la suspension des activités universitaires aura plus des conséquences sur la jeunesse qui sont entre autre que les enfants des ces enseignants qui manifestent un comportement moins honnête . c'est pas ainsi que le Congo notre beau pays se propulsera, il y a des gens qui se sont donné pour la nation au profit de rien alors pourquoi pas nos enseignants le fassent?

21.Posté par Dégoûté ! le 16/12/2015 13:14
La grève est un DROIT !
Les travailleurs de l'UMN ont des familles à nourrir, comme tout le monde. Il n'est pas normal qu'ils ne reçoivent pas leur salaire.

Le désordre, c'est ceux qui s'amusent à ne pas payer les travailleurs qui le créent. La grève n'est que la conséquence que ce désordre engendre.
- Pays pétrolier qui manque de carburant.
- Pays pétrolier qui ne paye pas ses travailleurs.
= PAYS DE MERDE !!!
Vive la "Nouvelle république" !

SOUTIEN AU TRAVAILLEURS DE L'UNIVERSITE MARIEN NGOUABI !!!

20.Posté par valentine oko le 16/12/2015 12:38
je pense ceux ci est un cris de cœur lancé a l'endroit du gouvernement , la prise en charges de ce secteur est très crucial.

19.Posté par henry le 16/12/2015 12:25
La grève demeure un rapport de forces qu’il est très difficile de canaliser juridiquement ainsi que Si les étudiant en fait accomplir à des salariés temporaires, en plus de leur travail habituel, celui de salariés grévistes, il donc eu recours au travail temporaire en violation des dispositions ci-dessus

18.Posté par James le 16/12/2015 12:19
A la limite c'est honteux quand-même car ils ne sont pas à leur première grève, qu'ils mettent toutes les suggestions en place pour qu'une solution ou un accord soit trouvé dans le meilleur délai.

Merci!

17.Posté par peguy sita le 16/12/2015 12:17
La grève est un droit de tout groupement réuni au sein d'une organisation qui a pour but l'intérêt collectif. Dans cette action, tous les membres sont attachés et à toute éventualité que peut en découdre. La grève n'est pas une fin en soi mais plutôt un processus. Donc, s'il y a grève, c'est parce que les conclusions ou les décisions n'ont pas été respecté par les autorités. Les enseignants ont bel et bien raison de faire la grève quand leurs droits sont bafoués. De même lorsqu'il s'agit d'un autre groupe de pression.

16.Posté par Salomon le 16/12/2015 12:17
Bien sûr @Témbé , aujourd'hui si les choses vont mal pour eux cela n'est point dû la faute à notre Etat , cela reviens de la part du responsable de cette institution , l'université marien Ngouabi a bel et bien un dirigeant , notre Etat fait de son mieux pour amélioré les conditions d'éducation et des services . Mais l'unique chose est la mauvaise gérance de la part du recteurs et son cabinet.

1 2

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces