Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo Brazzaville : Aerco emprunte 18 milliards FCFA pour moderniser les aéroports

Afin de moderniser et réhabiliter les aéroports de Maya-Maya (Brazzaville) Agaustino-Néto (Pointe-Noire) et celui d’Ollombo (Plateaux), la société des Aéroports du Congo (Aerco) a contracté une dette de dix-huit milliards FCFA, sur un coût global des travaux estimé à 32 milliards FCFA.



En tant que chef de file, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a contribué à hauteur de 7 milliards FCFA. La Société générale du Congo et la BGFI ont, quant à elles, apporté chacune une participation de 4 milliards 500 millions FCFA, plus les deux milliards de la Banque commerciale internationale. La signature de la convention de financement entre toutes ces parties prenantes a eu lieu le 8 décembre, au siège de la BDEAC à Brazzaville.  

Les investissements à réaliser concernent entre autres, la mise aux normes internationales de la chaussée aéronautique de l’aéroport international de Pointe-Noire, l’assainissement du site, le balisage lumineux et le marquage au sol.

D’autres travaux portent sur la réhabilition et la mise aux normes de la distribution électrique, l’acquisition et le déploiement du matériel informatique de télécommunications ainsi que  la vidéo-surveillance. La réalisation des clôtures fait aussi partie des travaux à exécuter.

Remerciant ses partenaires pour la confiance et le soutien, le directeur général de l’Aerco, Alain Berquez, a souligné que ces travaux de réhabilitation et de modernisation qui vont être engagés ont pour objectif de mettre les aéroports du Congo aux normes internationaux, en vue de faire de ce pays, l’une des portes d’entrée du trafic international dans la zone Cémac. Ayant aussi un caractère économique et social, ce projet va, selon lui, créer des emplois durables et générer des revenus à l’Etat.

Satisfait, de répondre aux objectifs de la diversification des économies dans l’espace Cémac, le vice-président de la BDEAC, Armand Guy Zounguéré Sokambi a déclaré : « La signature de cette convention de financement est l’une des concrétisations majeures de la volonté de la BDEAC à soutenir les actions de politiques publiques de diversification de l’économie de la République du Congo ».

« Il est également nécessaire que nous révisions notre mécanisme de sécurisation des paiements, par la mise en place d’un dispositif qui garantirait l’équité dans le remboursement de la dette de chaque partie participante. Dans ce sens, la Banque des Etats de l’Afrique centrale pourra jouer un rôle important », a-t-il conclu.

Lopelle Mboussa Gassia

Adiac-Congo.Com



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

38.Posté par Alix le 16/12/2015 15:02
L'aéroport, lui-même pôle industriel a un effet multiplicateur sur l'économie de la région, il en émane une forte attraction vis à vis des zones d'activités. Dans l'ensemble, les infrastructures de transport suscitent le développement de leur voisinage soit par croissance sur place des entreprises déjà installées, soit par localisations nouvelles. La région doit ainsi aménager sur son site les principaux facteurs de localisation des entreprises

37.Posté par Edwige le 16/12/2015 14:32
L'aéroport représente donc un enjeu économique très important. C'est un secteur qui va faire l'objet d'un projet de développement économique et urbain à partir du potentiel aéroportuaire.
Le transport aérien devient donc un outil privilégié d'aménagement territorial de l'Etat et de la Région mais aussi des collectivités locales qui cherchent grâce à la proximité du pôle économique à développer leurs ressources (dans toutes ses composantes). L'aéroport est donc concerné par tous les échelons de l'administration territoriale.

36.Posté par Torento le 16/12/2015 14:30
Les aéroports deviennent de plus en plus des pôles importants de développement économique. Les autorités aéroportuaires accompagnent le développement de leurs capacités d'accueil.

35.Posté par Saïf le 16/12/2015 14:22
Les aéroports ont donc désormais une vocation nouvelle, celle de porte d'agglomération et de porte régionale sur l'extérieur, la vitrine internationale d'une métropole. L'aéroport représente la volonté d'assurer à la région une desserte aérienne de qualité et de contribuer au développement du rayonnement international de ses activités. Cependant, il est nécessaire de rappeler que le développement économique autour de l'aéroport ne se produit que s'il existe sur le site d'autres facteurs majeurs de développement auxquels l'aéroport apporte de surcroît une image valorisante.

34.Posté par Ellot hadji le 16/12/2015 14:19
L'aéroport est un élément d'insertion dans les échanges mondiaux : le transport aérien contribue par sa rapidité à l'expansion internationale des entreprises tout en rationalisant leur technique de gestion. De nombreuses entreprises souhaitent donc implanter sur un aéroport, soit leur siège social, soit leur direction à l'exportation. L'aéroport apparaît comme la promotion d'un noeud de communication multimodal exceptionnel attractif pour les entreprises.

33.Posté par Elmira le 16/12/2015 14:12
Le transport aérien répond à une nouvelle stratégie d'entreprises. A côté des activités aéroportuaires obligatoires (zones de fret, aérogares), de plus en plus d'entreprises nationales ou internationales tournés vers les échanges s'implantent sur ou au voisinage des grandes plates-formes aéroportuaires. Le transport aérien constitue un vecteur fondamental de pénétration commerciale.

32.Posté par Yamed le 16/12/2015 14:11
L'aéroport est effectivement aujourd'hui un moyen de pénétration de l'économie mondiale dans l'économie régionale voire nationale. D'où l'emprunt à son sens dans le secteur d'activité

31.Posté par Doucoure le 16/12/2015 14:08
La réhabilitation des aéroports permet de développer notre pays. Les aéroports jouent un rôle de premier plan dans la stratégie, pour conquérir les parts de marchés perdues dans le tourisme. Ils contribuent à redorer l’image de marque du Congo en jouant la carte de la qualité notamment au travers d’une plus grande présence humaine et d’une offre élargie de services personnalisés. Et ce, tout en améliorant leur compétitivité-prix pour pouvoir rester un facteur d’attraction pour les futurs visiteurs étrangers de notre pays

30.Posté par suite numerique le 15/12/2015 13:35
Afin de garder l'éclat des nouveaux édifices publiques qui sont entrain d'être construis , cela demande la revue de ces édifices d'un moment à un autre , pour que l'objectif sur le développement soit un succès, qui ne doit pas seulement tourner tout autour du peuple présent mais aussi , un succès qui sera bénéficiaire aux futures congolais. Cette stratégie de perfectionner les aéroports doit être un exemple qu'il faut mettre en pratique pour les autres édifices , le pays doit se faire beau partout .

29.Posté par Felix le 14/12/2015 10:30
L'aéroport est le premier infrastructure auquel un pays peut compter. En effet, il joue un rôle très important dans un pays, tels que l'arriver des investisseurs, les tourismes etc..., c'est une initiale de réhabiliter notre aéroport.

28.Posté par maître le 13/12/2015 23:23 (depuis mobile)
mon chèr junior olembo il est nécessaire de perfectionner ou d'améliorer nos aéroports pour garder un éclat, une belle vue de nos infrastructures de base cela à un effet positif sur attractivité et la compétitivité

27.Posté par maître le 13/12/2015 15:32 (depuis mobile)
l'amélioration des infrastructures de transport aérien représente le principal développement de l'économie nationale et aux échanges inter pays et même pays voisins c'est un défi majeur que nous nous félicitons le gouvernement de continuer à faire des grandes œuvres car le président est l'homme des grands défis toute nos remerciement à son excellence

26.Posté par anabelle bakatoula le 12/12/2015 14:12
la réalisation de ces travaux est une merveille pour l'épanouissement de nos villes ceux ci devrait nous permettre de gagner de l’expérience dans la gestion de grandes infrastructures liées à l’industrie du tourisme et des voyages structures clés destinées à attirer un tourisme de qualité. l'aerco est une société très positive.

25.Posté par belvina bougolo le 12/12/2015 13:39
je suis persuadés que cette réhabilitation permettra d'assurer le développement, la gestion, l’exploitation et la maintenance des installations des aéroports de ces trois villes congolaises, et pourquoi pas de la chaine touristique nationale.

24.Posté par 800 euros le 11/12/2015 13:19
IL n' y'a pas très longtemps ces aéroport ont été construis ,à Olombo le trafic n'a pas encore atteint sa vitesse de croisière je suppose donc il y'a pas eu trop de trafic ce qui veut dire que l'aéroport n'est pas trop abimé . AGOSTINO NETO de pointe noire lui vient d'ouvrir son deuxième module ,alors je me demande comment seront repartis les 18 milliards pour les trois aéroport?
" j' ai dit "!

23.Posté par segar ngala le 11/12/2015 11:59
En tout cas , le gouvernement congolais ne cesse pas de montrer sa détermination au sein du pays , il est omniprésent dans tous les secteurs . A chaque instant au sein du pays , les informations concernant rendre le pays meilleur ne cesse d'apparaitre dans tous les coins . En fonction de la réhabilitation et de la modernisation de ces trois aéroports internationaux , les plus grands pays ayant des ambitions à investir dans le Congo seront aisément séduit et n'hésiteront pas d'y réagir pour se lancer dans les affaires en direction du Congo Brazzaville.

22.Posté par senghor le 11/12/2015 11:39
C'est vraiment capital , la procédure de cette opération pour ces trois aéroports internationaux , car cela augmentera encore la rentabilité au sein du pays . Mais il s'avère qu'il n y a pas seulement les trois aéroports internationaux , il existe aussi d'autres aéroports nationaux et des édifices publiques qui nécessitent d'être modernisé et réhabilité . Le gouvernement congolais devaient aussi penser à ça , car afin de rendre notre pays très éclatant , il faut lancer une opération de modernisation et de la réhabilitation au sein de tous les secteurs , ce processus fait partie du développement durable .

21.Posté par leopold le 11/12/2015 11:30
Un développement doit être durable , s'il faut rendre durable les édifices déjà construis et ceux en cours , cela fait appelle à la réhabilitation et à la modernisation . Une bonne initiative de la part de la société des aéroports .Mais que Ce système de réhabilitation et de la modernisation ne s'arrête pas seulement par les trois aéroports internationaux , d'autres édifices au sein de la républiques sont aussi à revoir , auxquels l'image du pays peut accroitre encore plus de rentabilité .

20.Posté par sinus le 11/12/2015 11:15
L'objectif du Congo c'est de promouvoir sa culture , son économie , son tourisme et sa société ; au sein du monde entier . Les motivations dans ces lancements sont plus fortes que jamais , les réhabilitations et les modernisations sont des faits à ne pas oublier au sein du pays , si authentiquement le Congo veut d'un développement ! Les trois aéroports qui vont être réhabilités et modernisés sont des aéroports internationaux , puis qu'il faut promouvoir le pays dans toutes ces caractéristiques , cela nécessite un plus qui puisse donner de l'éclat non pas seulement pour le Congo mais aussi pour le monde extérieure.

19.Posté par sinus le 11/12/2015 11:14
L'objectif du Congo c'est de promouvoir sa culture , son économie , son tourisme et sa société ; au sein du monde entier . Les motivations dans ces lancements sont plus fortes que jamais , les réhabilitations et les modernisations sont des faits à ne pas oublier au sein du pays , si authentiquement le Congo veut d'un développement ! Les trois aéroports qui vont être réhabilités et modernisés sont des aéroports internationaux , puis qu'il faut promouvoir le pays dans toutes ces caractéristiques , cela nécessite un plus qui puisse donner de l'éclat non pas seulement pour le Congo mais aussi pour le monde extérieure.

1 2
Nouveau commentaire :

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces