Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Chine-Afrique : A Johannesburg Sassou Nguesso entend intensifier et diversifier les relations sino-congolaises

Denis Sassou N’Guesso est en Afrique du Sud, aujourd’hui 4 décembre 2015, pour participer au 6e Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) qui se tient les 4 et 5 décembre à Johannesburg sur le thème : ‘’L’Afrique et la Chine avancent ensemble : une coopération gagnant-gagnant pour le développement commun’’.



Rien d’étonnant si Denis Sassou N’Guesso est en Afrique du Sud, ce vendredi, pour participer au 6e Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) qui se tient du 4 au 5 décembre à Johannesburg sur le thème : ‘’L’Afrique et la Chine avancent ensemble : une coopération gagnant-gagnant pour le développement commun’’. C’est en effet l’occasion pour le Président congolais d’intensifier les relations sino-congolaises tout en les réorientant.

Des échanges multipliés par 30...

Les volumes commerciaux entre la Chine et l’Afrique sont passés de 10 milliards de dollars en 2000 à 300 milliards en 2015. On compte aujourd’hui plus de 2 500 entreprises chinoises installées sur le continent. Un tiers des projets chinois de construction à l’étranger sont réalisés en Afrique. Des chiffes qui à eux seuls résument le dynamisme de la relation entre la Chine et le continent africain.

Mais aujourd’hui, beaucoup estiment en Afrique qu’il est nécessaire de repenser cette « coopération » sino-africaine pour la rendre plus diversifiée sur le plan sectoriel et plus équilibrée en termes de retombées. L’Afrique parviendra-t-elle à fédérer ses revendications et établir des priorités dans ses relations avec la Chine afin d’imposer sa « vision » du partenariat sino-africain ? C’est le souhait en tout cas du Congo Brazzaville qui, à cette occasion, entend également faire le point sur sa propre relation bilatérale avec l’Empire du Milieu.

Deux mots d’ordre : intensification et diversification 

Les relations sino-congolaises ne datent pas d’hier. Elles remontent à plus de cinquante ans et ont été marquées par de nombreuses visites présidentielles, toujours hautement symboliques. Le Président congolais s’est rendu en Chine à cinq reprises, dont la dernière fois en avril 2010, à l’occasion de l’Exposition universelle de Shanghai. Lors de cette visite, le chef de l’Etat congolais avait d’ailleurs pris l’engagement de financer la reconstruction d’une école primaire de la ville de Yushu, détruite à la suite d’un tremblement de terre, ce qui fut fait depuis. De son côté, le Président chinois s’est rendu au Congo Brazzaville en 2013 à l’occasion de l’une de ses fameuses "tournées" africaines.

Depuis lors, la Chine est de plus en plus impliquée dans les grands travaux de modernisation du pays, ainsi que dans l’exploitation des matières premières contenues dans le sous-sol congolais (pétrole, mines, bois). Mais ce Sommet sino-africain est l’occasion de permettre aux deux parties, Congo et Chine, d’ouvrir une nouvelle page de leurs relations avec la signature de plusieurs accords dans leurs secteurs traditionnels de coopération, mais aussi et surtout dans d’autres domaines, tels que l’éducation, les sciences, le commerce ou l’industrie.

En matière de relations avec la Chine, la stratégie du Congo est claire : intensifier certes, mais diversifier aussi afin de maximiser les retombées positives pour son économie.

Source : Afrik.Com


Afrik.Com



Commentaires articles

1.Posté par Siméon Tékou le 05/12/2015 13:27
La chine était synonyme de la contrefaçon et le chinois, synonyme de ce qu'on ne comprend pas. Aujourd'hui encore cela n'a pas changé. Au Congo, ils sont dans l'exploitation forestière et donne du fil à retordre aux régulateurs de ce secteur par leurs pratiques immorales. La pêche à la dynamite n'est plus un secret. En Afrique, Ils laissent les plus minables sociétés de la Chine entreprendre Les BTP; les résultats sont loquasses. Ils sont à peine arrivés en banque et les mines ; là ils vont certainement retourner le sous-sol et sol congolais comme ils vont déjà en RDC (beaucoup de députés, même du PPRD, n’étaient pas d’accord mais le parti en avait décidé autrement. C’est ainsi que quelques projets chinois ont été en œuvre).
Un bon partenaire de l'Afrique c'est celui qui vient implanter des usines qui pourront transformer surplace la matière première en produit fini destiné à la consommation et exportation. VOILA.

2.Posté par Kimpa VItal le 05/12/2015 13:29
La Chine est-elle un vrai partenaire ou un prédateur des matières premières ? En moins de deux décennies, Elle a conquis l'Afrique qui était une "chasse gardée" des occidentaux. Et c’est en ces deux décennies qu'on voit les pays africains entreprendre des travaux structurants. Fort de ces réalisations, on peut dire que l'émergence des pays africains se fera grâce à la coopération majoritairement chinoise.

3.Posté par Méchant Mechant le 05/12/2015 13:31
je l'ai dit et je le répète:

La Chine n’est pas un bon partenaire de l’Afrique. En tout cas, pas moins que ceux qui sont venus en Afrique pour la coloniser. Tout ce que la chine envoie en Afrique n’est que de moindre qualité ; même les montants, que vous qualifiez de pharaonique, ne sont que dérisoires par rapport à sa grande richesse.
Si nous ne prenons pas garde, aux yeux des générations futures, nous allons ressembler à Makoko qui, en croyant bien faire, a signé des traites qui ont permis aux blancs de s’accaparer de nos terre et de ceux qui y habitent.

4.Posté par James Massoumba le 05/12/2015 14:05
La diversification de l'économie Congolaise serait et devrait être une affaire qui devrait tous nous concernée car les atouts sont là mais il ne reste qu'à nos autorités et au chef de l'état d'engager des reformes visant à intensifier le rythme du travail et plus du sérieux dans la gestion des affaires publiques.

Nous avons besoin plus des gens qui sont au service de l'état et du peuple car c'est la nation d'abord avant tout.

La diversification de l'économie Congolaise passerait d'abord par la création d'entreprises, des formations qualifiantes, formation des cadres et la bonne gestion des ressources naturelles ainsi que les recettes de l'état...

5.Posté par Aris Paraclet le 05/12/2015 14:56
La Chine et le Congo notre pays entretiennent des relations de coopération bilatérale vieilles de plus de 50 ans du jour au jour; plusieurs réalisations ont vu le jour entre autres les constructions des routes, des usines, écoles et infrastructures de base..... Cette bonne et fructueuse coopération que nous entretenons, la saluons avec joie et comptons que cela perdurera car nous avons besoin de la Chine et des partenaires économiques aussi importants à l'image de cette dernière pour atteindre les objectifs du développement......

6.Posté par Idryss Sley le 05/12/2015 15:58
@Méchant , qui vous dit que la Chine n'est point un bon partenaire , cet Etat Chinois dans tout les pays dont il entreprennent les coopérations il y a toujours satisfaction et non le contraire de se que vous dite . Aujourd'hui la Chine investis prêt de 60 milliards de dollars, juste et pour une bonne cause qui est celui liée au bon développement du continent Africains et de notre part en tant que congolais le président Denis Sassou N'Guesso a bel et bien le droit d'en profité lors de ce sommet pour y diversifier nos relation en titre de coopération divers dont nous avions dû entreprendre avec cet Etat Chinois.

7.Posté par WILFRID GOMA le 06/12/2015 19:44
Cette allocution du chef de l'état Congolais prouve qu'il aspire a ce que les relations sino_congolaises soient bonifiées et diversifiées afin qu'ils soient plus décisive de tel sorte que chacun de ses pays en tire profit davantage

8.Posté par niaguite seraphina le 06/12/2015 22:15
Cette déclaration du président congolais dénis sassou n'guesso l'or du 6 ème sommet de la coopération entre la République chinoise et le continent africain tenu à duanesbourg en D'Afrique du Sud réplique les aventages que le congo perçoit envers cette grande puissance mondiale , sinon le contraire serait de n'est pas dire un mot. Ainsi, nous les congolais nous félicitons notre président denis sassou n'guesso d'avoir renforcer par cette déclaration le partenariat d'ami qui existe entre le congo et la Chine et l'Afrique en générale...

9.Posté par Prince japhet le 06/12/2015 22:27
Le méchant réagit méchamment. la république de la Chine est un bon partenaire pour les congolais en particulier l'afrique notre beau continent, derriere l'occident la RN1 au bout de deux ans vient de voir être réalisé dans des conditions biens favorables, nous avons aujourd'hui des infrastructures qui répond aux normes internationaux du modernisme, le complexe sportif de kintele est un exemple concret réalisé a un coût moins élevé cela ne vous dit rien? l'hôpital de mfilou un don offert par la république de la Chine au Congo...

10.Posté par beverli simeon le 06/12/2015 22:31
Monsieur le méchante il n'est pas mélanger les termes qui n'occupe pas une place concernant la déclaration du président congolais.

11.Posté par maoungou sagesse le 06/12/2015 22:33
le méchant est une personne qui ne mérite pas le salut. méchant homme que vous êtes.

12.Posté par ewassanga beril le 06/12/2015 22:46
Il existe des congolais qui sont contre le développement du pays et du continent à l'exemple du méchant. Le congo est aujourd'hui en pleine modernisation infrastruturelle grâce à la Chine qui notre partenaire de gagnant - gagnant, grâce à la Chine, le congo vient de voir au bout de 14 ans la modernisation de toutes les principales agglomérations des 14 régions du pays dont la vision revient le mérite au président denis sassou n'guesso . Lorsque vous parlez des sommets que le pays consacre pour la construction moi je pense que cela n'est que normale du fait que la Chine est la main d'oeuvre la plus moins cher au monde.ainsi, cela est profitable pour les congolais de réaliser des travaux. image toi l'université de kintele...

13.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 07/12/2015 09:30
Les relations qui existent, il faut les intensifier. D'autres voies sont à créer et à diversifier. Mais ce processus sera plus bénéfique, si les entreprises chinoises utilisent les sous-traitants locaux et consomment les produits locaux.

14.Posté par Pepinette de lova le 07/12/2015 12:39
Les relation sino-africain sur la coopération économique entre la Chine et l'Afrique. Organisé tous les 3 ans depuis 2000, le Forum sur la coopération sino-africaine est devenu un événement clef pour les économies et diplomaties chinoises et africaines, reflété par le nombre de présidents participants. Ce forum permettra à la Chine et l'Afrique de faire évoluer et diversifier leurs lien d’amitié dans le monde coopératif d'intensification.

15.Posté par junior olembo le 11/12/2015 09:58
Les relations sino congolaises vont bon train et lorsque la Chine voudrait consolider et diversifier dans plusieurs domaines cela rassure car la Chine a toujours été pour les africains

16.Posté par suite numerique le 14/12/2015 09:38
Depuis que la présence chinoise est en Afrique , l'Afrique se dit avoir un partenaire sûr et certain sur des multiples coopérations qui s'effectueront entre les deux cotés . Cette présence depuis qu'elle existe , ne donne que des impressions favorables au niveau des échanges qui se font . L'Afrique apparemment arrive à combler certains trous , qui depuis longtemps , n'avaient pas accès à une bonne procédure et n'étaient jamais été exécutés . La chine aussi non plus n'est pas une mauvaise image en Afrique , car depuis son entrée jusqu'aux jours à présent , elle a été toujours de bon sens pour l'Afrique dans tout domaine . Le président Sassou Nguesso ne s'est que référé de l'agenda des opérations exécutées entre chine-Afrique et a constaté que des excellences dans ces échanges , alors voila ce qui lui pousse à l'intensification ainsi qu'à la diversification des relations sino-congolaises.

17.Posté par integrale le 14/12/2015 10:18
Lorsqu'un partenariat répond parfait , il est sans cesse relier ensuite intensifier et diversifier . Tout pays a besoin d'un bon partenariat et en fonction de ce bon partenariat , a besoin de ne pas le voir prendre une allure finale mais de le voir prendre une allure renouvelable . Ce bon partenariat est fréquent entre la chine et l'Afrique, et les pays africains qui sont concernés ne cessent pas d'exprimer cette joie par rapport à ces bonnes relations . L'intervention du président de la république du Congo concernant accroitre ces relations est un constat non dépréciatif aux quelques exécutions qui se sont déjà effectuées entre Congo-chine (relation sino-congolaise) . Et encore ces relations ne cessent pas de prendre d'autres horizons à l'intérêt générale .

18.Posté par fonction le 14/12/2015 11:52
La plus part des pays africains sont dans une campane et concurrence du développement , or il semblerait que pour atteindre ce développement , il faut tout d'abord des bonnes relations tissées avec les pays déjà développés . C'est ce qui est déjà fait avec l'Europe , mais les choses n'ont pas été au rendez-vous en Afrique , alors que la chine , elle vient avec une politique de promesse accompagnée de réalisation et plain succès , alors voila ce que l'Afrique devait avoir comme partenaire , ce qui automatiquement interpelle le Congo Brazzaville , puis que lui aussi est dans cette concurrence .

Nouveau commentaire :

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces