Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Carolga Suarez Mata gagne le Prix 2017 du Meilleur Technicien de Laboratoire


La 3ème édition du «Prix du Meilleur Technicien de Laboratoire», organisée le 21 avril 2017 à Brazzaville, a été marquée par le couronnement de Mata Carolga Suarez Adelain. Ce jeune laborantin doit son prix à ses prouesses dans le diagnostic et la prévention du paludisme à la clinique Louise Michel à Pointe-Noire.



Le lauréat de 2017 tenant son prix. A sa guache, le ministre Hellot Mampouya, Francine Ntoumi, etc.
Le lauréat de 2017 tenant son prix. A sa guache, le ministre Hellot Mampouya, Francine Ntoumi, etc.
Le Prix du Meilleur Technicien de Laboratoire est une initiative de la Fondation pour la recherche médicale (FCRM), que préside la Pr. Francine Ntoumi. L’objectif de ce prix est d’encourager les techniciens de laboratoires pour le travail qu’ils accomplissent en faveur du bien-être de la population congolaise.

«Le Prix nous offre l'opportunité d'honorer le travail de l'ombre fait par ces hommes et femmes au quotidien. Ce travail journalier aide les praticiens dans la prescription des traitements adéquats aux patients», a expliqué la présidente de la FCRM.

La 3ème édition de ce prix a été organisée par la FCRM, en partenariat avec le ministère de la Recherche scientifique, de l’OMS Congo, de la Fondation Azur-Congo, de la société pétrolière Total E&P Congo. Outre le prix, le lauréat a bénéficié de nombreux cadeaux : une enveloppe de 150.000 FCFA, un ordinateur portatif, un réfrigérateur, un téléphone portable, des blouses, du matériel de laboratoire, etc. Ces cadeaux ont été offerts par la FCRM, l’ambassade d’Allemagne au Congo, le ministère de la Recherche scientifique, l’OMS Congo, Total E&P Congo, AZUR Congo, ainsi que d’autres partenaires de la Fondation.

Le Prix 2017 du Meilleur Technicien de Laboratoire a concerné seulement les laborantins des départements de Pointe-Noire et du Kouilou. Il y a eu sept finalistes, mais cinq laborantins seulement ont été retenus comme lauréats. Tous ont réceptionné des enveloppes, des dons et des équipements de travail offerts par les partenaires et ambassades.

La présidente de la FCRM a souligné l’importance du rôle que jouent les techniciens de laboratoire. Elle a dit qu’ils sont des héros dans l’ombre qui exécutent au quotidien les ordres des responsables des laboratoires ou des médecins. Leur travail permet aux médecins ou aux responsables des laboratoires d’établir des protocoles d'analyses, des analyses médicales ou biologiques.

Le travail des techniciens de laboratoire consiste  en l'exécution d'analyses sur les échantillons biologiques et en l'interprétation médicale des résultats obtenus, afin de caractériser l'origine physiopathologique d'une maladie. Raison pour laquelle la Pr. Francine Ntoumi a soutenu qu’il n’y a pas de recherche sans le travail de laboratoire.

La présidente de la FCRM a toujours plaidé en faveur de l’implication des jeunes, particulièrement des jeunes filles, dans la recherche sur le paludisme. Pour elle, que chaque jeune scientifique congolais doit être capable d’apporter sa contribution à la recherche sur le paludisme. Car, le pays n’a pas encore la masse critique de chercheurs et de scientifiques

Le Prix Meilleur Technicien de Laboratoire
Le Prix Meilleur Technicien de Laboratoire
Lauréate du Prix Christophe Mérieux 2016 pour son travail de recherche sur les maladies infectieuses, Francine Ntoumi est le premier leader africain de l'Initiative Multilatérale sur le paludisme (MIM). C'est grâce à ses travaux sur le paludisme au laboratoire de biologie moléculaire de la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université Marien Ngouabi qu'a été mise en place la FCRM, qui fait désormais la promotion des techniciens de laboratoire. L’on doit avouer, clairement d’ailleurs, que les bonnes performances scientifiques de Francine Ntoumi sont le résultat d’un engagement. 
 
Le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, Hellot Matson Mampouya, qui a patronné la cérémonie de remise des prix aux lauréats, a salué l’engagement de Francine Ntoumi. Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement de continuer à soutenir les initiatives de la FCRM.

La représentante de l’OMS au Congo, Fatoumata Binta Diallo, elle aussi a réitéré l’engagement de son institution à soutenir le Congo et les efforts de la FCRM dans la lutte contre le paludisme. Car, «chaque cas confirmé doit être suivi et enregistré dans le but d’améliorer le système de surveillance et orienter la planification», a-t-elle indiqué.

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces