Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Brazzaville : une tentative d’évasion des prisonniers à la maison d’arrêt fait des morts et blessés

Trois personnes ont été tuées et quatre autres blessées par balles le 29 décembre 2016 à Brazzaville, lors d’une tentative d’évasion des prisonniers de la maison d’arrêt. Parmi les morts, on compte un gendarme.



Selon le procureur de  la République, André Ngakala Oko, il s’agit d’une mutinerie. En effet, vers 15heures (14h GMT)  des coups de feu ont été entendus à la maison d'arrêt de Brazzaville.

Des détenus s’étant emparés de quelques armes des gardiens, se sont mis à tirer dans tous les sens provoquant ainsi un climat de panique à la maison d’arrêt et ses environs.

«Au moment où je m’exprime le bilan est le suivant : trois décédés, dont un gendarme, un mutin et un civil tué par l’un des mutins dans sa cavale, quatre blessés dont trois mutins et un civil», a affirmé André Ngakala Oko.

Il a indiqué que tous les détenus qui tentaient de s’évader ont été rattrapés et remis dans leurs cellules, grâce au déploiement de la force publique. Le calme est revenu  dans la zone de la maison d’arrêt.

«Au regard de l’extrême gravité des faits, j’ai ordonné l’ouverture d’une enquête », a dit M. Ngakala Oko.


Gall Mombeti



Commentaires articles

1.Posté par Raida NG le 30/12/2016 12:45
CE PROBLÈME EXPLIQUE QUE LA SÉCURITÉ N ÉTAIT PAS ÇA

2.Posté par Geovince lepembé le 30/12/2016 12:53
vOILA DES PERSONNES QUI METTENT LE DÉSORDRE DANS NOTRE, CES DERNIERS AVAIENT VRAIMENT L'ESPOIR DE S'EVADER DIEU MERCI ON LES RATTRAPES, PAR MANQUE DE SÉCURITÉ IL Y A EU PERTES DE VIES HUMAINES COMMENT EXPLIQUER CELA
C'EST UN DANGER POUR LA POPULATION SI LA POLICE NE FAIT PAS SON BOULOT PRENONS LES CHOSES EN MAIN

3.Posté par Presley le 30/12/2016 13:52
Les forces d'intervention ont réagit avec promptitude, elles ont pu mettre un terme à la courte cavale des suspects dangereux. Toutefois l'incident ne doit plus se reproduire, vu les pertes occasionnées. Il est temps de déplacer la maison d'arrêt loin de Brazzaville centre, dans une zone moins peuplée.

4.Posté par anna montema le 30/12/2016 14:09
HE BIEN OUI LA MAISON D ARRET DEVRAIT ETRE ISOLER COMME ON DIT LES CONSÉQUENCES ÉDUQUENT MIEUX QUE LES CONSEILS MAIS NOUS DEVRIONS RECONNAITRE NOS MILITAIRES NE SONT PAS ASSEZ VIGILANTS

5.Posté par angelina la rose le 30/12/2016 14:12
LE PROBLEME N'EST PAS DE DEPLACER LA MAISON D'ARRET MAIS PLUTOT DE RENFORCER LA SÉCURITÉ ET DE FAIRE LE TRAVAIL COMME IL SE DOIT

6.Posté par Le Dégoûté ! le 02/01/2017 13:03
Vous voulez parler d'une mascarade d'évasion orchestrée par votre fameuse "force de l'ordre" qui a tourné court oui ! La HONTE !!!

7.Posté par MOI, CONGOLAIS le 03/01/2017 02:02
URGENT: instruction du procès des bien mal acquis des dictateurs OBIANG- BONGO et du chef terroriste SASSOU NGUESSO.

http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/biens-mal-acquis-le-proces-d-une-incroyable-fortune_1997943.html



http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/biens-mal-acquis-le-congo-et-le-gabon-egalement-vises_1997947.html

Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct