Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Brazzaville tête de pont de la lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme

Une réunion des spécialistes du blanchiment d'argent de dix-huit pays francophones, africains et européens, s'est ouverte mardi à Brazzaville, dans le but de discuter des questions liées au blanchiment d'argent et au terrorisme.



Intitulée "Forum des centres de renseignements francophones", cette rencontre de trois jours permettra aux spécialistes, membres des cellules de renseignements, d'approfondir la réflexion sur l'épineuse question du rapport entre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

"Au regard du caractère transnational de cette forme de criminalité, lesdites cellules sont appelées à renforcer la riposte mondiale, au moyen de regroupements inter-cellules, à développer entre elles des mécanismes efficaces d'échange d'informations et approfondir la coopération opérationnelle", a expliqué l'expert congolais, Atta Mwandza M'Akangaléma.

Jusqu'au 5 novembre, les participants entendent mettre sur pied un plan de "riposte amplifiée et coordonnée" contre ces deux phénomènes qui minent le monde aujourd'hui.

Au-delà de cet objectif général, les spécialistes venus des 15 pays francophones africains, du Luxembourg, de la Belgique et de la France, voudraient également tirer les éléments qui aideront à affiner la lutte dans leurs pays respectifs, notamment en vue renforcer la sécurisation des transferts de fonds. Fi

Suivez China.org.cn sur Twitter  et Facebook  pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua

French.China.Org.Cn



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

44.Posté par Meking le 20/03/2017 16:35
Si c'est pour lutter contre le blanchiment,commencer par arreter tous les enfants de sassou

43.Posté par brun le 19/03/2017 23:29
Offre de Prêt d’argent entre particulier sérieux et fiable

Ce message s’adresse a tout ceux qui sont dans un besoin de Prêts
urgent et surtout sérieux de demande de Prêt :
Vous avez besoin de faire un Prêts, veuillez noter les domaines dans
lesquels je peux vous aider :
* Financement
* Prêts immobiliers
* Prêts a l’investissement
* Prêts automobile
* Dette de consolidation
* Marge de crédit
* Deuxième hypothèques
* Rachat de crédit
* Prêts personnels
Particulier France,canada, Belgique,Portugais,Italien, Belge , Suisse ,danois et
n’importe ou dans le monde entier nous mettons a votre disposition des
Prêts entre particulier a
partir de 5000€ a 5.700.000€ a des conditions très simple nous faisons aussi
des investissements et des Prêts entre particulier de toutes sortes .Nous
offrons des crédits a court, moyen et long terme. Nous ignorons de vos
usages et nos transferts sont assurés par une banque pour la sécurité de la
transaction a toute personne capable de le rembourser avec d'intérêt au taux
de 2% pour toute personne intéresser m’écrire
En effet, j’ai décidé de faire cette activité afin de permettre a
toute personne dans le besoin de bénéficier de Prêts allant de 5000€ a
5.700.000€ sous une durée de 5 a 30 ans selon le montant demandé avec
un taux d'intérêt annuel fixe très intéressant de 2% pour tous les
montants demandés.Pour tous ceux qui souhaitent faire face aux
problèmes financiers actuels,je vous laisse ci dessous les contacts
afin d’obtenir plus d’informations sur les conditions pour l’obtention
de Prêt.Pour toute autre information veuillez nous contacter par mail : iranabrun@gmail.com

42.Posté par OCLCC le 21/10/2016 18:48
AVIS IMPORTANT AUX VICTIMES D’ARNAQUE SUR INTERNET

E-mail : officecentralelcc@gmail.com / oclcc@francemel.fr

Chers internautes au regard des nombreuses plaintes que nous enregistrons au niveau de nos différentes cellules , un vaste compagne d’arrestation des escrocs du net est lancé par l’OFFICE CENTRALE DE LUTTE CONTRE LA CYBERCRIMINALITE (OCLCC) en collaboration directe avec Interpol afin de permettre au paisible population du monde entier de passer les fêtes de fin d’année sans être abattu financièrement et psychologiquement. En effet L’internet est un outil de communication et non un instrument d’escroquerie, alors quel que soit la nature d’arnaque dont vous aviez été victime, veillez contacter les services spécialisés de l’OCLCC afin qu’ils vous aident à mettre la main sur vos escrocs et confier votre dossier à la justice afin que vous soyez remboursés.

E-mail : officecentralelcc@gmail.com / oclcc@francemel.fr

Cordialement à vous

41.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 17/11/2015 14:32
Avec le présent forum, les participants vont se doter des nouvelles méthodes et outils de travail pour combattre le blanchiment d'argent, source par excellence de financement du terrorisme.
Tous les pays ne connaissant pas les memes réalités, les participants vont bénéficier des prérecquis. L'essentiel du travail consistera à adapter les méthodes apprises dans chaque cas d'espèce et dans son pays respectif.

40.Posté par dadniel fontaine le 09/11/2015 12:40
Ces deux situation qui concerne le blanchissement d' argent et le théorise ne laissent pas le gouvernement Congolais indifférent voila la tenu de ses accises dans notre pays

39.Posté par edouard Dzon le 06/11/2015 12:47
Des experts venant des 15 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de Mauritanie notamment, vont, pendant trois jours, débattre des exposés faits par des spécialistes suisses de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Ces deux fléaux constituent «une menace grave pour l’ordre public» et un «risque de mise en place de pouvoirs aux mains sales»,

38.Posté par luc ngassaki le 06/11/2015 12:28
L'expression " blanchiment d'argent " vient du fait que l'argent acquis illégalement est appelé finance noire et provient souvent de trafics d'armes, de drogue, d'êtres humains ou d'autres activités mafieuses. Le blanchiment permet à cet argent de sembler propre, c'est-à-dire de prendre une apparence honnête.

37.Posté par Jean MANKASSA le 06/11/2015 12:26
Le blanchiment de capitaux est un processus par lequel la source illicite d’actifs obtenus ou produits par une activité délictuelle est dissimulée pour masquer le lien entre les fonds obtenus et le délit initial. Le financement terroriste fait intervenir la mobilisation et le traitement des actifs qui donnent aux terroristes les ressources leur permettant de déployer leurs activités. Bien que ces deux schémas présentent de nombreuses différences, ils exploitent souvent les mêmes failles du système financier qui permettent d’exécuter des transactions financières dans un anonymat et une absence de transparence inappropriés.

36.Posté par paul massamba le 06/11/2015 12:25
Le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme sont des délits financiers qui ont des effets économiques. Ils peuvent menacer la stabilité du secteur financier d’un pays, ou, de manière plus générale, sa stabilité extérieure. Des dispositifs efficaces de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme sont essentiels pour protéger l’intégrité des marchés et de la structure financière mondiale, car ils contribuent à atténuer les facteurs qui facilitent les abus financiers. Les mesures de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement terroriste constituent donc non seulement un impératif moral, mais une nécessité économique.

35.Posté par lopes le 06/11/2015 12:16
Le processus de blanchiment comporte généralement trois phases :
Une phase de placement par laquelle le blanchisseur introduit des fonds d’origine criminelle dans le système financier en fractionnant de grosses sommes qu’il verse sur différents comptes (méthode dite du « schtroumpfage »). Ces versements ont lieu soit directement, soit via des instruments monétaires, tels que chèques, virements, etc. Ces sommes, ainsi fractionnées, sont ensuite transférées sur des comptes en d’autres lieux. Une phase d’empilement durant laquelle le blanchisseur multiplie des opérations de diverses natures, telles qu’achats, ventes, placements boursiers, etc., dans le but de rompre la traçabilité des fonds et en masquer ainsi l’origine. Une phase d’intégration lors de laquelle les fonds réapparaissent et sont réintroduits dans des activités économiques légales : l’immobilier, les produits de luxe, la création d’entreprises etc. Il ne recourt à la phase de placement que si les sommes destinées à financer le terrorisme sont importantes et d’origine criminelle. En effet, contrairement au blanchiment d'argent, les opérations financières liées au financement des activités terroristes sont en général constituées de petites sommes. Par conséquent, lorsque les organisations terroristes recueillent des fonds de sources légales, il est difficile de détecter et de suivre la trace de ces fonds. C’est pourquoi la phase de placement s’avère moins utile. Comme pour le blanchiment de capitaux, les organisations terroristes recourent habituellement à la phase d’empilement afin d'éviter d'attirer l'attention des autorités et de protéger l'identité de leurs commanditaires et finalement, des bénéficiaires des fonds recueillis. Outre les techniques bancaires, les organisations terroristes utilisent des systèmes parallèles de transfert physique de fonds, tels que les « Hawala » et les « Hundi ».
Elles emploient également la plus ancienne des méthodes de transfert des actifs : le transport physique de l'argent, de l'or et d'autres valeurs, par les voies de la contrebande. Sans que l’on puisse parler de phase d’intégration -puisque les fonds ne sont pas réinvestis dans l’économie légale -, les fonds réapparaissent pour être utilisés à des fins terroristes.

34.Posté par jean mankassa le 06/11/2015 12:13
Le blanchiment de capitaux (BC) consiste à remettre dans le circuit légal des capitaux dont l’origine est illicite, voire criminelle, telle que la criminalité organisée, le trafic de stupéfiants, d’armes, de biens et de marchandises, de main-d’œuvre clandestine, le trafic d’êtres humains, l’exploitation de la prostitution, la fraude fiscale grave et organisée; et le financement du terrorisme consiste à fournir ou réunir des fonds (d’origine licite ou illicite) dans le cadre d’activités terroristes.

33.Posté par luc Ngassaki le 06/11/2015 12:10
L'objectif élargi du Forum des centres de renseignements francophones est de renforcer la capacité des Etats membres à mettre en oeuvre des mesures contre le blanchiment d'argent et de terrorisme, et de les assister dans la détection, la saisie et la confiscation des recettes illicites, comme le requièrent les instruments des Nations Unies ainsi que d'autres standards internationalement reconnus, en leur fournissant, sur demande, une assistance technique pertinente et appropriée

32.Posté par Paul MASSAMBA le 06/11/2015 12:07
La lutte contre les flux financiers illicites a toujours est une priorité des autorités congolaises. Le blanchiment d'argent est au cœur des activités criminelles et représente une menace des plus importantes en termes de sécurité intérieure et de stabilité économique. Par ailleurs, la montée du terrorisme a conduit à accroître la surveillance des circuits financiers susceptibles de le financer. Face à ces réalités, le Congo commence à se doter d'instruments de régulation efficaces afin d'assurer la transparence dans le déroulement des opérations financières. La France est l'un des premiers pays à s'être inquiété du développement de cette délinquance financière et dispose d'un arsenal juridique conséquent et sans cesse perfectionné pour lutter contre elle. En outre, elle participe activement à l’amélioration des standards en la matière tant au niveau international qu’européen dans le cadre des travaux du Groupe d'Action financière (GAFI) et de la Commission européenne.

31.Posté par Jean MANKASSA le 06/11/2015 11:53
Une jeune femme âgée d’environ 28 ans a été retrouvée morte le 5 novembre à Brazzaville, dans les premières heures de la matinée, à l’école primaire La Fraternité située dans le 2ème arrondissement Bacongo, a-t-on constaté. Le corps sans vie de la victime dont le nom reste encore inconnu a visiblement été déposé derrière le bâtiment abritant les bureaux de la direction de cette école par les auteurs du crime non identifiés.
Il a été découvert par les élèves de cet établissement qui rodaient dans la cour. Le corps sans vie et presque nu avec des jambes écartées présenterait des signes d’étranglement et de viol. Le tee-shirt retrouvé sur la victime porte les inscriptions «Coiffure Presty Esthétique», son pantalon, sa ceinture et ses chaussures déposés à ses côtés.

30.Posté par Jean MANKASSA le 06/11/2015 11:48
Le secrétaire permanent a, ainsi, appelé les pouvoirs publics congolais, dans leurs arbitrages, de consacrer plus de moyens à l’ANIF pour améliorer son opérationnalité.
Le choix de l’ANIF conforte le GABAC dans l’orientation qu’il s’est donné de mener un exercice de typologie sur « les vulnérabilités au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme inhérentes à l’utilisation abusive des organismes à but non lucratif en Afrique Centrale » et d’organiser une réflexion sur les risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme liés au trafic illicite des pierres et métaux pierres et métaux précieux.
M. Mbock a promis, qu’en pleine conduite de cet exercice, le GABAC sera très attentif à la teneur de débats sur le sujet et ne manquera pas de s’en inspirer pour enrichir son étude.

29.Posté par Frank ngamvoula le 06/11/2015 11:48
M. Atta Mwandza a fait cette affirmation à l’occasion de l’ouverture du forum du cercle des Cellules de Renseignements Financiers (CRF) francophones que le Groupe d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique Centrale (GABAC) et l’Agence Nationale d’Investissement Financière (ANIF) du Congo ont initié sous le thème « la lutte contre le financement du terroriste », du 3 au 5 novembre prochain.
Pour sa part, le secrétaire permanent du GABAC, M. Désiré Geoffroy Mbock a, à cet effet, indiqué que le processus d’évaluation mutuelle et le suivi évaluation des Etats de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) sera scruté par la communauté internationale qui le cas échéant, ne manquera pas dans le cadre du groupe de revue de la coopération internationale, de tirer les sonnettes d’alarme dans le cas où le GABAC ne parvenait pas à leur faire prendre les mesures correctives nécessaires pour la mise en conformité de leurs dispositifs juridique et institutionnel avec les normes en vigueur en matière de lutte anti blanchiment et contre le financement du terrorisme.

28.Posté par EDOUARD DZON le 06/11/2015 11:46
Les experts des quinze pays francophones, du Luxembourg, de la France et de la Belgique vont devoir plancher sur le rapport entre les deux crimes pour trouver un plan d’action unique, afin de mettre un terme à ces fléaux qui sont à l’origine de la déstabilisation des Etats.

DES CELLULES DES RENSEIGNEMENTS FINANCIERS POUR CONTRECARRER LA MENACE TERRORISTE

Le conseiller à l’économie et aux statistiques du ministre d’Etat congolais, ministre des finances, du budget et du portefeuille public, M. Atta Mwandza M’Akangaléma a affirmé, le 3 novembre à Brazzaville, que les ellules de renseignements financiers, érigées en relais étatiques du système mondiale de riposte sont, par les missions qui leur sont évolues, les clés de réussite pour contrecarrer la menace terroriste globale.

27.Posté par Paul MASSAMBA le 06/11/2015 11:43
Organisée par l'Agence nationale d'investigation financière du Congo, la réunion des Cellules de renseignements financiers francophones a pour objectif d’asseoir un plan de riposte amplifié et coordonné à l’échelle mondiale dans le but de stopper le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Le blanchiment d’argent qui passe habituellement par les canaux des établissements bancaires, micro finances, agences de transfert d’argent et changeurs de monnaie, constitue une grande menace pour l’intégrité du système financier. Ce crime perpétré le plus souvent par les auteurs des trafics de drogues ou de la criminalité environnementale (braconnage et autres), est la première source de financement du terrorisme.

26.Posté par jacques dira le 05/11/2015 19:11
il est temps que le Congo n'autre pays et l'Afrique notre continent se réveille au regard des trafique qui se passe sur le continent et dans le monde, en parlant du blanchissement d'argent et du terrorisme qui sévie dans nos pays qui cherche un moyen pour se développer; alors nous n'avions pas baisions de ce système qui ne favorise pas le développement économique et le terrorisme qui est fortement lier a la religion alors nous devions règle nos croyances de peur de nous jeté dans une guerre contre l'inconnu, tous cela crée un sentiment de peur d'instabilité social et économique

25.Posté par ekolo moko le 05/11/2015 18:14
Je suis sûre que si l'Afrique pouvait se réunir mutuellement pour de telles causes, cela serait une bonne choses. L'union des buffles dans le troupeau oblige le lions à dormir à jeun. Et si tous les pays Africains pouvaient s'unir dans une convictions de ce genre, on parlerait de Paix durable et stable. Le blanchiment d'argent est l'un des facteurs qui tirent toutes Nations vers la ruine. D'où, les pays Africains doivent mettre de l'accent sur de telles pratiques en vue d'assurer la bonne gestion de leurs Etats, évitant ainsi les détournements de fond.

1 2 3
Nouveau commentaire :

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces