Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Brazzaville ouvre le débat sur le rôle de la science et de l'innovation technologique dans l'économie congolaise

Le Conseil supérieur de la science et de la technologie (CSST) a ouvert le 20 décembre à Brazzaville, sa troisième session. A cette occasion, les experts et chercheurs congolais débattront du rôle que peuvent jouer la recherche scientifique et l'innovation technologique dans la diversification de l'économie congolaise.



Des experts et chercheurs congolais, spécialisés dans divers domaines d'activités participent à ce grand rendez-vous scientifique sur le thème : « Rôle de la recherche scientifique et de l'innovation technologique dans la diversification de l'économie nationale ».

Pendant trois jours, en plénière et en commissions, ces chercheurs vont réfléchir à cette problématique, en vue de prouver à tous, le rôle essentiel que la recherche scientifique et l'innovation technologique peuvent jouer dans la diversification de l'économie nationale. Pour éclairer les participants, cinq sous thèmes tirés du thème central seront tour à tour développés par les experts et chercheurs.

Au nombre des sous thèmes prévus, on note entre autres : Apport de l'agroforesterie dans la préservation des écosystèmes forestiers, dans l'amélioration des pratiques agricoles et la fertilité des sols ; la gouvernance et le financement de la recherche scientifique et de l'innovation technologique.

D'autres sous thèmes d'intérêt capital comme l'apport de l'innovation au Congo dans la diversification de l'économie ; la création des emplois et dans l'assurance ; Mieux utiliser et servir des TIC pour une révolution scientifique accélératrice d'une économie diversifiée et inclusive, sont aussi au programme.

Dans son mot d'usage, le ministre de la Recherche scientifique et de l'Innovation technologique, Hellot Matson Mampouya, a fait savoir qu'en ce qui concerne la recherche scientifique et l'innovation technologique, le Congo est sur la bonne voie.

« Après les résultats obtenus en 50 ans de travaux acharnés avec les partenaires français, la recherche congolaise a réussi l'exploit de l'amélioration génétique des espèces forestières tropicales et des plantations clonales d'eucalyptus hybrides. Grâce à ces résultats, la recherche congolaise est en mesure d'instaurer dans notre pays, la pratique de l'agroforesterie », a-t-il souligné.

Rappelons que le Conseil supérieur de la science et de la technologie est un organe consultatif de concertation entre les acteurs de la recherche et les partenaires représentant les secteurs productifs et socio-culturels. Il éclaire le gouvernement sur les grands choix de la politique scientifique et technologique.


Adiac-Congo



Nouveau commentaire :

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces