Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Bientôt une nouvelle raffinerie de 5 millions de tonnes par an au Congo

Encore à l’étude, cette infrastructure aura une capacité de production annuelle de 5 millions de tonnes,a précisé le gouvernement cette semaine. Dans l’immédiat, les capacités de la Congolaise de raffinage (Coraf), l’unique raffinerie du pays, seront portées à 1,2 million de tonnes en janvier.



Pour faire face à des besoins en produits pétroliers croissants, la deuxième raffinerie congolaise reste sur les rails. Une convention de partenariat entre l’État et une société californienne, la Berven Group International Development, avait été conclue en mai 2014. Elle prévoyait la construction d’une raffinerie pour un milliard de dollars, rappelle l’hebdomadaire britannique The Economist.

Cette nouvelle raffinerie aura une capacité de production annuelle de 5 millions de tonnes et sera située à mi-chemin entre la capitale politique Brazzaville et Ouesso au nord, a précisé cette semaine le gouvernement congolais. Brazzaville compte aussi installer un pipeline long de 1 300 km, pour relier Pointe-Noire, où est implanté la raffinerie actuelle sur le littoral, à Ouesso. Ces projets sont encore à l’étude, a précisé le ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya, le 12 janvier.

La priorité pour l’instant porte sur l’augmentation des capacités de la Coraf, l’unique raffinerie du pays et filiale de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC). Les travaux d’extension des capacités actuelles arriveront à terme fin janvier et doivent faire passer la capacité de 850 000 à 1,2 million de tonnes, permettant ainsi de couvrir entre 85 et 90% de la demande nationale, a également indiqué le ministre.


Jeune Afrique.Com



Commentaires articles

1.Posté par beni mack le 16/01/2016 08:56
nous pouvons qu'encourager les autorités concernant cette structure qui sera mise ne place, du fait que elle nous servira à quelque chose très importante pour les biens et des personnes, depuis un certain temps la hausse de la consommation du carburant au Congo connait de plus en plus une croissance forte cela à conduit le pays surtout pendant la période des fêtes de fin d'année a une pénurie, bien plus que conscient les autorités se sont mis à l'attente du peuple d'une manière ou d'une autre, ceci pour ainsi témoigné la responsabilité non pas partager mais recourir au peuple entant que souverain primaire. vive le Congo ,vive le développement,

2.Posté par afrique congo le 16/01/2016 09:03
les politiques d'un pays doivent toujours etre aux attentes des peuples, en cas de problème les autorités prennent des résolutions pour y faire face .cette façon de conduire la politique de l'état sur l'intérêt général prouve à suffisance que nos autorités malgré le dire de certaine personne se porte le souci pour des problèmes quotidiens des congolais. comme vient de dire béni Mack nous nous pouvons qu'encourager les autorité concernant cette nouvelle structure.

3.Posté par Agnès Akaya le 16/01/2016 10:08
Le problème de l'augmentation de la capacité de la production des produits pétroliers au Congo est vraiment très pressant. Il est inadmissible que le Congo pays producteur de pétrole connaisse les pénuries récurrente de produits pétroliers de premières nécessités. Le gouvernement doit absolument agir vite, pour que toutes ces résolutions arrêtées pour en découdre avec ces pénuries soient effectives.

4.Posté par Jack Iber Monris le 16/01/2016 11:58
Cela est si bien , la diversification de notre économie cela permettra à ce que aussi notre PIB est un potentiel tellement élevé et c'est ce qui confirme que notre Etat est en pleine progression tout en étant dans le travail et cette nouvelle gouvernance feras en sorte que tout aille plus mieux dans se pays.

5.Posté par Salomon le 16/01/2016 15:19
Cette nouvelle est très bien car, le faite d'agrandir encore plus mieux nos service de raffinage pétrolière , cela donne au profit à une augmentation de nos revenus , et sa permettra que encore plus d'emplois dans se domaines , c'est ce qui clarifie que le ministère des hydrocarbure est en pleine progression pour un avenir sûr pour la nation congolaise.

6.Posté par leslie obomadoki le 18/01/2016 10:50
une bonne nouvelle .espérons que cela aura des résultantes très fructueuses.

7.Posté par BRICE BOUKAKA le 18/01/2016 11:10
Cette nouvelle concernant la deuxieme raffinerie,vient conforté tous les citoyens congolais,qui ces derniers jours se battent pour avoir du carburant dans les stations.Mais là n'est pas le problème,le vrai problème est que le congo doit avoir des reserves de carburants très importantes,pour faire face aux défits majeurs .

8.Posté par Edouard DZON le 18/01/2016 12:12
Une telle initiative est pour nous un nouveau départ, pour soutenir notre économie et nos finances publiques, qui sont actuellement en crise. Le gisement actuel pourra alors rétablir la crise du baril de pétrole qui frappe notre pays.

9.Posté par Paul MASSAMBA le 18/01/2016 12:59
Nous osons espérer que le nouveau gisement qui fait la une dans le pays soit pour nous un point de départ. Et qu'à travers lui la république aille de l'avant et que les erreurs du passé ne s'éveille pas.

10.Posté par Nefertiti le 18/01/2016 15:40
cet une bonne nouvelle alors nous attendant voir des bonne résultat afin de bien nous en réjouir, une initiative très bénéfique pour un nouveau départ vers l'émergence.

11.Posté par Grace Mfouli le 18/01/2016 18:00
C'est vraiment une bonne initiative, car avec l'exploitation du pétrole dans les années avenir il nous faut une raffinerie de 5 millions de tonnes au pays.

12.Posté par Gabin Mayar le 18/01/2016 18:09
Cette nouvelle raffinerie aura une capacité de production annuelle de 5 millions de tonnes et sera située à mi-chemin entre la capitale politique Brazzaville et Ouesso au nord, c'est vrai bien de penser à construire une nouvelle raffinerie au nord du pays, car cela nous permettra de bien exploiter notre pétrole.

13.Posté par junior olembo le 19/01/2016 13:14
Compte tenu de la pénurie des produits combustibles du pétrole, le Congo a besoin d'une raffinerie capable de venir résoudre ces problèmes de pénurie et cette raffinerie qui voit le jour espérons qu'elle apportera espoir et soulagement pour le peuple congolais

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces