Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

37e journée panafricaine des postes : Le Congo entend s’approprier le secteur postal et l’arrimer au numérique

Brazzaville, Congo (CONGOSITE) – La République du Congo a célébré le 18 janvier 2017 à Brazzaville, la 37ème Journée panafricaine des Postes. A cette occasion le ministre des Postes et Télécommunications, Léon Juste Ibombo, a visité l’espace Guichets du centre-ville et les bornes Internet de Poto-Poto.



Photo de famille
Photo de famille
Cette 37e journée est placée sous le thème : « La poste : infrastructure essentielle pour le développement du commerce électronique en Afrique » ; thème qui va de paire avec l’engagement avec l’appel de l’Union panafricaine des postes (Upap) et l’engagement de l’Etat congolais.

Le secrétaire général de l’Upap, Younouss Djibrine, a mis un accent particulier sur le la légitimité et le rôle de la poste dans le commerce électronique en Afrique, devenant une plaque tournante pour une offre tridimensionnelle intégrée (physique, électronique et financier) et fonctionnant sous forme de guichet unique dans sa déclaration à l’occasion de cette journée dédiée à la poste.

« Le secteur postal africain, riche de son vaste réseau de bureaux de poste, disséminés aussi bien dans les zones rurales qu’urbaines, a les moyens de se positionner sur ce segment de la nouvelle économie qu’est le commerce électronique », a - t- il garantie.

Léon juste Ibombo a laissé entendre qu’il sortait satisfaits de cette visite guidée, mais que sa satisfaction sera beaucoup plus grande lorsque les Congolais se réapproprieront le secteur postal.
 
La directrice générale de la Société des postes et de l’épargne du Congo (Sopéco) , Brigitte Olga Manckoundia, accompagnant le ministre dans sa visite guidée, se félicite des efforts accomplis. La modernisation du secteur postal devra permettre la satisfaction des clients, des entreprises et d’autres partenaires, avec pour finalité de favoriser la croissance et l'emploi.

A côté du service courriel toujours opérationnel, d’autres services électroniques se sont installés tels que l'e-commerce, le transfert d’argent grâce à Money Gram, chrono-cash...

Avec la concurrence que livrent les Tic, la poste congolaise a perdu le grand nombre de ses clients. « Que les Congolais se réapproprient le secteur postal. Aujourd’hui, c’est à nous de chercher à réinventer une nouvelle poste, avec de nouveaux produits pour correspondre aux trois i (innovation, intégration et inclusion) », a déclaré Léon Juste Ibombo.

Il a, par ailleurs, salué le partenariat qui lie le groupe E-BUTIK et la Sopéco pour permettre aux Congolais de faire des commandes ou des achats des produits et se fier au nouveau marché qui n’est autre que le E-commerce qui renvoie à la vente et achat en ligne.

E-BUTIK Congo est un site professionnel et un espace public dédié au commerce en ligne, un concept innovant qui à pour objectifs de réduire la fracture numérique ; donner l'accès au commerce en ligne à toutes les catégories sociales, faciliter l'accès au moyen de paiement électronique à toutes les catégories sociales, elle a été présenté par son patron Achil Borgia Mbon.

Kury Kounga



Commentaires articles

1.Posté par Le Dégoûté ! le 21/01/2017 23:57
Vous faites trop de bruit pour RIEN !
Si vous voulez améliorer la poste au Congo, pourquoi tout ce boucan ? C'est au résultat que l'on vous attend.
IBOMBO, jusque là, tu n'as rien fait pour convaincre. Alors, TAIS-TOI ET METS-TOI AU TRAVAIL bordel de MERDE !!!

Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces